Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Eclairage

Merci et au revoir

26 Juin 2009, 17:00pm

Publié par Simon Duplessis

Un dernier billet pour  remercier  ceux qui m'ont fait  l'honneur de me lire, ceux qui m'ont éclairé par leurs commentaires avisés et les blogueurs amis qui m'ont amené à parfois à reviser mon jugement sur tel ou tel sujet .
J'ai lancé ce blog au lendemain de l'élection de Nicolas Sarkozy  pour pouvoir dévoiler jour après jour son imposture. Je n'ai pas été déçu et même plutôt surpris du tournant carrément  atlantiste, sioniste et mondialiste (des synonymes ?) de sa politique qui s'est révélé dès le début de son mandat. Aujourd'hui, les choses sont claires; la France est totalement inféodée aux USA et à Israël. La seule composition du gouvernement l'en atteste. Ne parlons pas du livre blanc de la défense nationale, de notre armée qui s'est otanisée du jour au lendemain, de la poursuite de l' immigration, du conditionnement des populations pour le métissage généralisé, les appels pour le gouvernement mondial, de la chape de plomb jeté sur le 11 septembre et l'histoire moderne. En France, tout débat est devenu impossible (voir l'affaire Chauprade, l'affaire Bigard) du moins en dehors du net et ceci jusqu'à quand ?

A la longue,  dénoncer inlassablement ce qui ne va pas devient pénible et ne peut pas constituer un but en soi. Sur le fond, Emma La Luce pose clairement le diagnostic; nous allons, au train où vont les choses, inéluctablement  vers ce gouvernement mondial dirigé par une élite et ceci pour seul son profit.

Cependant les avis divergent essentiellement sur l'idendité des responsables de notre décadence organisée et leur finalité profonde. Pour les uns, ce sont les sionistes qu'ils soient  juifs ou non, pour d' autres les  juifs en tant que tels, ou enfin  l'alliance de fait judéo-maçonnique. Les statégies diffèrent également; certains sont partisans d'une alliance avec l'arabo-islamisme pour contrer le sionisme, d'autres s'écartent de la véritable opposition nationale  qu'est le FN de JMLP et de Bruno Gollnisch pour se tourner vers un parti antisioniste fait à mon avis de bric et de broc.

Si j'admire le courage et la prose d'un Boris le Lay, je ne peux souscrire à son antijudaïsme radical (pourquoi comparer le  nez des juifs à un 1/4 de camenbert ?)   qui fait de lui à certains moment un nostalgique du III° Reich et un allié de facto de l'Islam conquérant. Cela dit, il nous a fait connaitre Hervé Ryssen et je l'en remercie. L'antijudaïsme fait le lit du sionisme et empêche l'assimilation du juif dans nos patries européennes ; c'est évident et cela fait le jeu des "grands initiés". Pour nous chrétiens, ne l'oublions pas; les juifs (et les musulmans) sont nos frères dans le Christ.
Hitler croyait, lui aussi, résoudre tous les problèmes sans l'aide du Saint Esprit. Il  avait d'une part posé le problème juif et d'autre part affiché son opposition à l'internationale communiste.  Il est cependant tombé dans le  piège diabolique tendu par les financiers internationaux et son action n'aura servi  qu'à mettre les nations européennes  à feu et à sang , et indirectement à faire naitre l'état d'Israel et installer durablement le sionisme.

Ne cherchons donc  pas de bouc émissaire bien ciblé si ce n'est Satan lui même - car,  faut-il le rappeler , si on croit en Dieu , il faut bien croire  au diable. Je sais bien que parmi les gens qui veulent faire  un monde sans Dieu, il y a des juifs, mais aussi des goyim ( on peut les appeller sionistes si on veut), des chefs de gouvernement, des dirigeants de multinationales,  des sociétés plus ou moins secrètes, les officines et les clubs mondialistes, la franc-maçonnerie et une multitude de cercles d'influence. Toute une nébuleuse de par le monde . Qui tient les rênes de tout cela ? Des initiés satanistes, trés vraisemblablement  en trés petit nombre. J'ai un peu peur en disant cela de faire rigoler un certain  nombre d'entre vous mais c'est ma conviction profonde.

Sil l'on est conscient de cela,  le combat s' impose spirituellement et  intellectuellement, sur le net et ailleurs autour de nous pour faire connaitre le complot mondial, ses multiples ressorts et ses exécutants .

A bientôt.



Voir les commentaires

Mondialite aigüe

26 Juin 2009, 06:20am

Publié par Simon Duplessis



Egalement atteints sans espoir de guérison; Nicolas Sarkozy, Bernard Kouchner, Ségolène, Villepin et bien d'autres.


Laurent Fabius

" Alors que le monde reste déchiré par la violence et l'injustice, "les robes de la paix" rappellent l'esprit d'Arlequin : il en va d'un vêtement comme du tissu social, c'est le métissage qui donne la force et la beauté. "
Au sujet du projet pour la "mode sans frontières"
« Quand la Marianne de nos mairies prendra le beau visage d'une jeune Française issue de l'immigration, ce jour-là la France aura franchi un pas en faisant vivre pleinement les valeurs de la République... » (au congrès socialiste de Dijon, le 17 mai 2003)

Dominique de Villepin

"Riches de cette diversité, les mondes de l'
Islam et de l'Occident s'entremêlent. Les cinq millions de musulmans de France nous le montrent : la dimension islamique fait partie intégrante de l'Europe. (...) Oui, l'islam a toute sa place dans l'Europe, d'ores et déjà et davantage encore à l'avenir (...)"
14 juin 2003

Noël Mamère

"Marianne est une métisse, c'est ce qui fait son charme, sa beauté et sa force."
Campagne présidentielle 2002 

Raffarin Jean-Pierre

" On est Français que l'on vienne d'Auvergne ou du Maghreb (...)  L'islam a toute sa place en France [.] L'islam n'est pas un danger pour notre société "
Au cours d'une visite à la mosquée de Paris
"La France du XXi siècle porte le métissage en son coeur."
Octobre 2002
" La France est métisse et elle le restera. Il faut mieux intégrer ceux qui partagent les valeurs de la République. [Je] souhaite nommer des Français d’origine maghrébine ou africaine à des postes symboliques : recteurs d’académie, préfets, commissaires de police. [Je souhaite] ouvrir les élections municipales aux étrangers [non-européens] " 7 mai 2002, su France-Inter

Ségolène Royal

"Le métissage, je le dis ici, est une chance pour la France. Je serai la présidente de la France métissée et qui se reconnaît comme telle."
Discours de campagne en Martinique, 26 janvier 2007.
"(...) les Français à changer de regard et à admettre qu'une France métissée c'est une chance et c'est notre avenir aussi (...)"
26 octobre 2006 au cours d'un meeting

Valérie Pécresse, UMP

"(...) notre avenir est la construction d'une société métissée (...)". Le Monde, 23 août 2006,

Sarkozy

" Je veux être le président d’une France qui aura compris que la création sera dans le mélange, dans l’ouverture, dans la rencontre, je n’ai pas peur du mot, dans le métissage. "
Discours d’investiture, Congrès de l’UMP, 14 janvier 2007
"La France doit rester un pays d'immigration. Je crois au mélange, au métissage, à la rencontre des cultures." (avant 2004)
« La France doit s’ouvrir aux autres. Il ne faut pas avoir peur des gens différents. La consanguinité, c’est la fin d’une civilisation», le dimanche 19 décembre sur France2 (devant Michel Drucker).
"Je pense que les Français attendent une France d’après (…), une France où l’expression “Français de souche” aura disparu.» (p. 280 de son livre Témoignage, 2006)

Jacques Attali

« La France doit-elle se contenter d’accepter sur son sol les travailleurs européens ou assumer sa dimension musulmane ? Là est sans doute la principale question masquée par ce débat, le vrai choix géopolitique. Si la France et l’Europe décidaient de s’affirmer comme un club chrétien, elles devraient se préparer à l’affrontement avec un milliard d’hommes, à une véritable « guerre de civilisations ». Avec en prime, en France, une guerre civile » Le Monde du 19 mars 1997
« En 1492, l’Europe s’est fermée à l’est ( ndlr :comprendre au sud) et tournée vers l’ouest en essayant d’expulser d’elle tout ce qui n’était pas chrétien. Aujourd’hui, assez largement, le contraire se prépare. Une parenthèse de cinq siècles se ferme. L’Europe occidentale s’ouvre à son passé » (...) En 1492, comme aujourd’hui, le problème politique majeur est celui de la frontière, le choix entre nation et unité. On parle partout de marché et de démocratie comme si c’était des évidences parallèles, sans voir que l’économie de marché n’a pas besoin de frontière- la frontière interdit le développement de l’économie de marché et condamne au dirigisme économique- (…) Pour que la démocratie ne soit pas un frein au développement, elle doit être sans frontières, sinon on aura la frontière sans la démocratie » Le 12 mai 1992 dans Le Monde

François Fillon

"Chaque vague d'immigration enrichit l'identité française. Les Italiens, les Polonais, les Maghrébins, les Africains, les Asiatiques, tous ont enrichi l'identité française et cela va continuer avec le temps ", avril 2007

Bernard Stasi

« Si l'on veut effectivement intégrer ces jeunes musulmans dans la société française, il faut leur permettre de s'enraciner tout d'abord dans leurs traditions d'origine. Il faut construire en France, pour eux, des mosquées et des écoles coraniques ». (...) " "Nous verrons sans doute des minarets de mosquées se dresser à côté des clochers de nos églises sur l'horizon de nos paysages. Et alors ?"
Extrait de son livre paru en 1984, "L'immigration, une chance pour la France"

Voir les commentaires

Délire paranoïde.

25 Juin 2009, 11:05am

Publié par Simon Duplessis

Pour Alain Duhamel , les gens de mon acabit sont  des complotistes paranoiaques. Ce diplomé de sciences-po nous explique doctement qu' "Internet propage les fables les plus extravagantes mais parfois les plus haineuses pour expliquer les grands malheurs actuels par les pires conjurations de l’ombre : les attentats du 11 septembre seraient ainsi le résultat de machinations ourdies par la CIA et par Israël ! Si le système bancaire et financier vacille, si le chômage augmente violemment, c’est que les maîtres clandestins du monde en ont décidé ainsi ! La crédulité traverse toutes les frontières et franchit toutes les bornes, comme si l’anxiété, la colère et le ressentiment avaient besoin de coupables occultes, de réseaux mystérieux, de fables machiavéliques, voire de contes sataniques...."
Je veux bien le croire, malheureusement l'arrivée de Pierre Lellouche au gouvernement  n'est pas fait pour  calmer notre délire paranoïde. Pierre Lellouche a effectivement tout pour plaire ; ce juif originaire d'Afrique du Nord, a été un des plus chauds partisans des guerres buschiennes. Il vient de quitter son postede  représentant spécial de la France pour l'Afghanistan et le Pakistan. Il aussi collabore régulièrement  à l'hebdomadaire Valeurs Actuelles de M. Serge Dassault. Député et avocat,  il a été à l'origine d'une
proposition de loi visant à aggraver les peines punissant les infractions à caractère raciste.
C'est également un partisan de l'entrée de la Turquie en Europe. Membre de la Trilatérale, il  participe régulièrement aux réunions du Bilderberg. On ne sait pas si il est franc-maçon mais Mélenchon assure que Lellouche est un agent de la CIA ....Que faut-il croire ? On dirait que Lellouche concentre sur sa personne tout ce que l'on peut imaginer  sur l'entité atlanto-mondialo-sioniste !
Toujours est-il qu'il fera un excellent travail aux côtés de Nicolas Sarkozy et  Bernard Kouchner, n'en doutons pas.

Nicolas Sarkozy, à gauche, Pierre Lellouche, au centre et Israël Singer président du Congrès juif mondial, WJC à droite.
Rencontre à New-York, Etats-Unis, les 11, 12 et 13 septembre 2006, des principaux représentants des organisations juives américaines dont Israël Singer président du Congrès juif mondial, WJC.

 

Voir les commentaires

Edouard Detaille

24 Juin 2009, 23:25pm

Publié par Simon Duplessis


un petit moment  pour respirer ....le bon air de la France d'autrefois, celle de Daudet,Péguy,  Barrès, Maurras, Drumont ..

Voir les commentaires

Justice en France

24 Juin 2009, 17:25pm

Publié par Simon Duplessis

victoire en cassation sélectionné dans Actualité et Actu France
 Désormais, on pourra dire peut être que le rôle des historiens est de revisiter l'histoire

Voir les commentaires

Ebedi Belçika

23 Juin 2009, 19:47pm

Publié par Simon Duplessis

Belgique éternelle

La turque belge qui répond au doux  nom de Mahinur Özdemir, élue le 7 juin au Parlement régional de Bruxelles, est devenue mardi , sous les applaudissements de ses collègues,  la première députée de Belgique portant le voile, .

"Je jure d'observer la Constitution", a-t-elle déclaré, comme les autres députés régionaux qui ont prêté serment .

Avec le chef du gouvernement régional sortant, Charles Picqué, elle a été la seule députée à être applaudie par le public.

En s'installant à la tribune à gauche de la présidente, place réservée à la benjamine de l'assemblée, elle avait fait un discret "V" de la victoire en direction du public, nombreux, parmi lequel avaient pris place six femmes portant le voile.

Conseillère municipale depuis trois ans à Schaerbeek --un quartier de la capitale belge à forte population immigrée -- cette fille de petits commerçants turcs, diplômée en sciences politiques, est membre du Centre démocrate humaniste (CDH), l'ancien parti social-chrétien francophone.

Elle porte le foulard "de sa propre initiative", dit-elle, depuis l'âge de 14 ans, et n'entend pas l'enlever pendant les cinq années de son mandat au Parlement régional.

Le CDH, ex Parti Social Chrétien, se donne comme but de "construire une nouvelle gouvernance mondiale qui offre un pilotage politique unifié et un cadre mondial coordonné." Pendant la campagne,  le centre démocrate humaniste avait distribué des tracts électoraux rédigés en langue turque.

In Fine, voila un parti ex-chrétien, devenu humaniste,  c'est à dire adepte de la franc-maçonnerie qui promeut l'Islam afin de mieux ancrer le royaume de Belgique dans le mondialisme.

 

  PS : le Comité de Vigilance Citoyen a déposé plainte, lundi, auprès du Centre de l’égalité des chances et de la lutte contre le racisme contre la députée bruxelloise CDH Mahinur Özdemir pour des propos négationnistes au sujet du génocide arménien.

Voir les commentaires

100 000 morts oubliés; 10 mai-25 juin 1940

22 Juin 2009, 06:07am

Publié par Simon Duplessis

Chaque année, la France se croit obligée de commémorer l'escroquerie que fut l'appel du 18 juin 1940. C'est oublier que l'armée française se battait encore alors que le général De Gaulle se trouvait déja à Londres.
Parmi tous ces morts oubliés de 1940, il faut citer le  capitaine Speckel dont l'attitude résume à elle seule toutes les qualités de l'officier français; panache,  courage, dévouement, sens de l'honneur poussé jusqu'au sacrifice suprême.
Cet officier St-cyrien commandait, à titre provisoire, le 1° bataillon du 16° régiment de tirailleurs sénégalais. Il fut fait prisonnier à Cressensac (Lot), avec une cinquantaine de tirailleurs sénégalais et 4 officiers, tout ce qui restait de son bataillon. Il voit au bout d'un moment les Allemands mettre à part les Blancs, faire sortir les Sénégalais et commencer à les fusiller. Speckel se précipite vers l'officier allemand qui lui rétorque: " Si ça ne vous plait pas, vous pouvez aller les rejoindre ". Alors, le capitaine Speckel se dirigea vers ses hommes, se plaça devant eux, imité par les quatre autres officiers. L'officier allemand ordonna l'ouverture du feu. *
Il n'est pas inintéressant de rappeler cette histoire dramatique  aux nostalgiques du III ° Reich qui ont un peu  un la mémoire sélective
.

* in Le casoar .

         

Voir les commentaires

La triple peine des subventions européennes

20 Juin 2009, 07:52am

Publié par Grégoire


La triple peine des subventions européennes à l'agriculture et la pêche:

On pourrait croire que les  primes européennes constituent une aubaine pour nos agriculteurs et nos  pêcheurs. Or il n'en est rien à bien regarder ce qui nous est servi ces derniers jours dans les journaux et sur le mensonge d'Etat qui entoure les tractations .

Etonnement, la réduction des primes a des conséquences plus dures que leur mise en place et leur révision.

On sait tous depuis les bancs de l'école que les subventions européennes avaient pour but de soutenir la production agricole et d'assurer l'indépendance alimentaire de l'europe après la deuxième guerre mondiale.

Le succès de cette politique, marqué par nombre de transformations et une croissance de la production et de la productivité n'est plus à démontrer et il n'est qu' à voir le nombre de plus en plus restreint d'agriculteurs pour s'en convaincre.

Mais peu à peu, des difficultés sont survenues ; en particulier dans la gestion de la production globale agricole : souvenons nous  des fameux stocks de beurre ou des excédents de viande de porc. Ceci a entrainé les premiers effets d'aubaine du coté des agriculteurs ! De même le jeu a peu à peu consisté pour certains agriculteurs à capter le maximum de subventions. Les plus petits ont été contraints de céder aux offres de rachat des plus gros ....qui ont continué de grossir.

A ce stade, les choses étant déjà largement engagées, le jeu est devenu  profitable aux agriculteurs et aux grandes surfaces qui pouvaient négocier sur le dos du consommateur sans que l'agriculteur soit pénalisé car les marges de manoeuvre en terme d'extension de terres étaient encore possibles.

Le consommateur payait deux fois : une fois avec ses impôts et une fois à la caisse mais avec des prix en baisse et donc cela était moins douloureux en apparence.

La vraie difficulté vient alors avec le début des difficultés  du  rachat des petites propriétés par les plus gros.La restructuration du territoire est terminée et les grands propriétaires agissant dans le cadre du puissant lobby continue de faire pression pour que les subventions arrivent et ce sont les interminables nuits de négociation dont tout le monde  se souvient !

La justification de tout cela vient alors du jeu des banques qui gèrent le crêdit d'équipement aux agriculteurs obligés d'investir pour améliorer leur productivité ! Les prix grimpent sans que les grandes surfaces ne cherchent à limiter leurs marges car le pouvoir d'achat augmente et les hausses artificielles de prix à la production sont entièrement répercutées aux consommateurs !

L'analyse faite alors par les responsables européens débouche sur l'idée que les subventions contribuent au maintient de prix à la consommation trop élevés et la bataille s'engage de part et d'autre pour un maintient des subventions, le consommateur étant une nouvelle fois roulé....dans la farine.

Les subventions, loin de réduire les inégalités et de favoriser le consommateur vont produire un nouvel effet pervers en raison de l'orientation de la politique générale agricole visant à faciliter l'entrée sur le marché de productions des pays du sud de l'europe. Le differentiel de prix avec les pays européens subventionnés est en faveur des nouveaux arrivants mais tire quand même les prix vers le bas !

Le jeu des grandes surfaces peut continuer de fonctionner à plein car desormais, il y a un verrou de sécurité pervers avec la concurrence prônée par l'europe.

Le consommateur est alors totalement piègé et ne peut plus trouver des produits bon marché que d'importation ou va devoir payer cher des produits de qualité.

La mode écolo ne va faire que venir compléter la manoeuvre tacite entre distribution et pêcheurs par exemple.  Il devient en effet plus simple de laisser les pêcheurs espagnols venir puiser dans les bancs de poissons au large des côtes francaises . Cela permet de  drainer ainsi un peu de la mane crée par l'augmentation des prix au consommateur à qui on fait avaler les hausses de prix pour des raisons de protection de l'environnement . dans le même temps, on essaye d'acheter la paix sociale en aidant au déchirage de notre flotte de pêche. Les subventions créant un differentiel de prix non plus en faveur des travailleurs de la mer nationaux mais bien en faveur des travailleurs du sud !

Le phénomenal tour de passe-passe des subventions arrange finalement tout le monde et il serait trompeur de croire que l'un quelconque des acteur de ce jeu en souhaite la fin:

-les agriculteurs , en particulier les plus petits ne peuvent s'en sortir qu'avec les aides, les plus gros détiennent une arme redoutable en terme de TVA, capacité d'embauche et d'investissements
- les grands distributeurs en font une nécessité absolue pour le maintien des prix à la consommation et secrètement comme moyen de pression sur le gouvernement car le risque serait une diversification des approvisionnement vers les pays à faible coût de production au détriment des nationaux. Tout cela est favorable à la croissance de leurs marges qui pour être faibles ne peuvent l'être jamais autant qu'avec la certitude qu'a  l'agriculteur de se "refaire" avec les aides.
- L'Etat, lui a tout à perdre et trouve sa justification auprès des uns et des autres dans la gestion de la seule chose encore à sa portée qu'est la distribution des aides moyennant de bons résultats électoraux.

Ainsi le piège est bien refermé sur les consommateurs condamnés à payer sans avoir l'espoir de voir baisser les prix.

Français on vous ment mais vous aimez ça ! Bonnes vacances !

Voir les commentaires

La buvette du foot

18 Juin 2009, 20:27pm

Publié par Simon Duplessis

La vente de boissons alcoolisées est interdite dans les établissements « protégés » : établissements d’instruction publique; scolaires, de formation ou de loisirs de la jeunesse, stades, piscines, terrains de sports publics ou privés... tout cela est très bien mais les clubs locaux qui parsément nore pays vont se retrouver en panne de financement. Si vous organisez un tournoi de foot pour essayer de réduire les cotisations du club , n'espérez pas faire beaucoup de bénéfices en ne vendant que du Perrier. En revanche, ceux qui veulent s'alcooliser ne manqueront pas d'apporter ce qu'il faut dans le coffre de leur voiture. Toute cette affaire occupe bien nos gendarmes qui, la mine sévère et convaincus de leur importance, viennent inspecter les buvettes de nos campagnes.
En général, chez nous, on buvait une ou deux bières dans l'après midi et on rentrait chez soi à pied, heureux d'avoir  discuté avec les uns et les autres. Il est évident que cette occupation franchouillarde doit disparaitre. Il vaut mieux aller regarder Ko Lanta ou Drucker à la TV et que nos jeunes aillent participer à la rave party voisine qui ne doutons pas sera bien encadrée par un escadron de gendarmerie. Cherchez l'erreur.

Voir les commentaires

Itinéraire d'un juif français

16 Juin 2009, 22:02pm

Publié par Simon Duplessis

Le CRIF trace le portrait d'un rhumatologue juif auteur d'un livre de souvenir intitulé "itinéraire d'un juif français. Il faut lire cela, c'est trés bien comme il faut et trés révélateur. Tout est dit. No comment.

Très lié au recteur de la mosquée de Paris, Dalil Boubakeur, avec lequel, d’ailleurs, il a écrit un livre, Bernard Kanovitch a longtemps présidé, au sein du CRIF, la Commission des Relations avec les Musulmans. À ceux que certaines dérives de l’islam inquiètent, il fait remarquer que « l’islamo-fascisme n’a rien à voir avec l’islam ».
Sioniste convaincu pour lequel « L’État d’Israël doit rester « l’interprétation moderne du judaïsme » »,  il fustige la charte du Hamas, « véritable brûlot meurtrier ».
Bernard Kanovitch fait partie de ceux qui pensent, comme Witold Gombrowictz qu’ « être français, c’est se soucier d’autre chose que de la France ».
« Se soucier de l’Autre, bâtir une civilisation de l’universel, tel est pour moi l’idéal qui s’accomplit dans le dialogue inter-religieux ».
Un beau livre qui est aussi un acte de foi.

Voir les commentaires

1 2 > >>