Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Eclairage

Ploncard et les compagnons de route du mondialisme

28 Mai 2013, 19:17pm

Publié par Simon Duplessis

PPA : une énorme érudition au service d'une pensée implacable et la logique d'un chirurgien qui a l'habitude de tailler dans le vif !

Voir les commentaires

2017

27 Mai 2013, 22:30pm

Publié par Simon Duplessis

On se souvient que tout commence en 2013 avec la "manif pour tous" ou plutôt en 2012 avec l'élection de François Hollande. A l'époque, chose incroyable, grâce en quelque sorte au gouvernement socialiste, le peuple s'aperçoit que les dés sont pipés. Il est persuadé que la crise financière a été organisée par les banquiers-voyous internationaux, que les états européens sont dirigés par les marionnettes de Lehman Brothers, les guerres faites pour servir les intérêts -américano-sionistes, le mariage gay préparé dans les loges maçonniques: tout cela est devenu limpide pour eux .

Des décisions ubuesques comme l'abandon du mot race ou bien la théorie du genre imposée dans les écoles participent au décalage grandissant avec l'élite qui gouverne le pays.

Cette manif pour tous se généralise dans tout le pays et prend des formes de contestation diverses de plus en plus radicales . En retour, la répression par le gouvernement s'endurçit envers les manifestants catholiques ; brutalité policière, incarcération au faciès, au simple T-shirt, au chapelet. .

En 2014, plusieurs églises sont saccagées voire incendiées sans que les pouvoirs publiques ne réagissent. Parallèlement, des actions ponctuelles de nature terroriste menées par des groupes islamistes contre des militaires isolés se multiplient et demeurent impunies malgré les rodomontades stériles des ministres de la défense et de l'intérieur. Le 14 août , des banlieusards d'origine africaine ou magrébine se ruent dans le 16 ° arrondissement pour saccager les vitrines des magasins, molester les passants du quartier, mettre le feu dans les entrées d'immeubles. Un jeune français trouve la mort en voulant s'opposer à ces exactions. D'après la PPP, il s'agirait d'un provocateur d'extrême droite connu des services de police.

Le 15 août, une manifestation silencieuse organisée par la confrérie" Jeanne d'Arc ", le souvenir Chouan, le comité du 6 février, le front Robert Brasillach de Libération, est dispersée par les CRS à cheval. 200 personnes sont interpellées.

De plus en plus, de français soutiennent le mouvement MPT et portent le polo du mouvement ou le logo sur leur voiture au risque de se retrouver en garde à vue pour des motifs fallacieux. Régulièrement, des catholiques sont pris à partie à la sortie des églises par des groupes ethniques.

En mars 2015, des jeunes lyonnais menés par André Martin fondent le mouvement "France autodéfense" (FAD) pour se substituer, selon eux, à l'incurie policière et dénoncer la désinformation menée par les médias . Le 24 juin, la fameuse journaliste, Emeline Courret est enlevée puis libérée sur les Champs Élysées à moitié nue, la tête rasée , la poitrine couverte de slogans hostiles à ses amies Femen. Les journalistes Patrick Blumenberg, Pascale Wilson, Nicolas Lenormand sont entartés lors de la garden party du 14 juillet. Le 30 juillet, rue Cadet, les locaux de la Grande loge de France sont cambriolés. Dés le lendemain la liste des politiciens de premier plan appartenant à la franc-maçonnerie est dévoilée en première page de la revue nationaliste "Montjoie " , ceci causant un grand émoi dans la sphère journalistique et politique.

Le nouveau gouvernement Méchancon dissout le mouvement, fait arrêter les responsables qui sont jugés en comparution immédiate et condamnés à de la prison ferme. Une émeute se forme à la sortie du palais de justice de Paris , obligeant les forces de l'ordre à intervenir contre les émeutiers dont 10 d'entre eux sont blessés sérieusement par des bouteilles lancées par la police. Le ministre de la justice Tudira fait ouvrir un pénitencier à Ouessant et Molène pour accueillir les chefs réactionnaires. Le 3 octobre, André Martin est retrouvé au fond d'un ravin, carbonisé dans sa voiture .

Le couvre feu est institué afin de rétablir l'ordre dans le pays; interdiction est faite aux français de souche de sortir le soir après 20 heures jusqu'à nouvel ordre.

En 2016, la France compte 7 millions de chômeurs, la dette atteint 160 % du PIB, la baguette est vendue au prix de 3 euros, le litre de super à 2.40 euros. 40 % des nouveaux diplômés émigrent en Asie du Sud Est ou en Amérique latine .

En 2017, Jean Claude Coupé soutenu par "les forces de progrès" remporte le deuxième tour de l'élection présidentielle face à la populiste Martine Le Guen qui dit avoir été victime de tricheries. Le score très serré (50.01 contre 49.99) et les conditions pour le moins suspectes de l'élection entrainent une contestation populaire très vive. Le 15 avril 2007 les forces de police tentent de contrer une manifestation d'opposition au président Coupé qui regroupent 50 00 personnes selon la Préfecture de Police et 3 millions selon les organisateurs. Les débordements qui s'ensuivent causent la mort de 50 manifestants. Un chef d'escadrons de gendarmerie, suspecté de sympathie pour la cause MPT, est démis de ses fonctions pour avoir critiqué en interne cette répression sanglante.

Le 3 mai , JFC forme un gouvernement d'ouverture avec DSK, innocenté en 2016 au tribunal de Rennes. Il organise avec ses collègues européens le 7 mai un référendum pour l'entrée d'Israël dans l'union européenne; le 10 , il accepte la proposition du président américain Petraeus de créer une nouvelle monnaie commune avec les USA, l'eurodollar. Le mariage pour tous est symboliquement élargi aux chevaux et aux chiens, décrétés meilleurs amis de l'homme. Dans un souci d'égalité, la GPA est autorisée. Les familles devront s’acquitter d'une taxe annuelle de 400 euros pour chacun de leur enfant blanc, ceci afin de promouvoir le métissage dans le pays. Le pays doit faire face à la fuite des cerveaux anti-républicains: des médecins albanais et kosovars sont appelés à exercer dans les hôpitaux et des ingénieurs indiens arrivent en nombre dans les bureaux d'études, des ouvriers Sri Lankais prennent place dans les entreprises nationales afin de faire baisser le coût du travail.

A suivre ...

2017

Voir les commentaires

Le 26 mai vu par Bruno Gollnisch

27 Mai 2013, 20:27pm

Publié par Simon Duplessis

Le 26 mai vu par Bruno Gollnisch

Alors qu’à Cannes, où se pavanait les délicats DSK et Roman Polanski , le jury du Festival présidé par Steven Spielberg s’apprêtait à décerner sa palme d’or au film porno lesbien mettant en scène une mineure, « La vie d’Adèle”, du réalisateur Abdelatif Khechiche, ce 26 mai a vu de nouveau une extraordinaire mobilisation des familles françaises. Ce sursaut, cette Résistance du Pays Réel autour de la défense des valeurs traditionnelles et des enfants face à la décadence a pris le Système de court.

L‘inquiétude de l’Etat PS se mesure à la grosseur de ses mensonges. Mensonge sur le chiffre de la participation tout d’abord, bien plus proche du million avancé par les organisateurs que des 150 000 annoncé par la préfecture de police. En 2008 rappelait fort opportunément le Salon beige, pour la venue de Benoît XVI, la Préfecture de Police (PP) estimait les participants présents sur cette même place des Invalides à 260 000. Hier celle-ci était toute aussi remplie, sachant que bon nombre de manifestants n’ont pas pu accéder aux Invalides et que l’avenue de Breteuil était pleine.

Mensonge sur les risques encourus par les manifestants. Pour tenter de casser la dynamique de cette mobilisation, le Premier ministre Jean-Marc Ayrault avait évoqué la veille une dangereuse radicalisation », le ministre de l’Intérieur Manuel Valls avait déconseillé aux familles avec enfants de participer aux cortèges.

Dans les faits les violences ont été très très limitées et sont intervenues tardivement après le départ des familles. Parmi les 400 personnes arrêtées par la police, notamment dans l’après-midi à titre préventif avant même tout débordement, se trouvent aussi de pacifiques veilleurs. Pour preuve, dans une manifestation de cette ampleur seulement…six personnes (!) ont été légèrement blessées: quatre policiers, un photographe de l’AFP et un manifestant.

Pareillement les glapissements des humanistes n’avaient pas lieu d’être après le sympathique rassemblement impromptu de protestation organisé vendredi soir par 150 militants du »Printemps français« , en présence de sa porte-parole Béatrice Bourges, et du « Collectif des avocats contre la répression policière et idéologique« , dont Me Frédéric Pichon, . Mais il est vrai que celui ci s’est tenu devant un pilier sacré de la République universelle, antinationale et des avancées sociétales, à savoir devant le bunker de la secte du Grand Orient, rue Cadet.

Dans la même veine, l’opération potache de « Génération identitaire » consistant à déployer hier une banderole »Hollande démission » sur une terrasse du siège du PS rue de Solferino n’est pas comme l’ a dit ce pauvre Harlem Désir une « attaque contre la démocratie ». Tout au plus le coup de gueule de jeunes Français dont les convictions et les valeurs sont méprisées et bafouées par un chef de l’Etat droit dans ses bottes…de plomb.

A cette aune, M. Valls se conduit comme un petit propagandiste socialiste et ne se hausse pas à la hauteur de sa fonction quand il dénonce gravement les violences causées par l’extrême droite comme si celles-ci mettaient Paris à feu et à sang . Ce qu’a fait aussi le caricatural porte-parole du PS, David Assouline, condamnant »avec la plus grande fermeté les violences des extrémistes de droite qui après s’en être pris à notre parti s’en sont pris à la presse » (sic).

Quant au porte-parole de la Préfecture de Police il a a aussi grossi le trait (sur ordre?) en évoquant comme MM. Désir, Assouline, Valls et consorts des « débordements graves. »

Débordements graves? Extrémistes? Ces messieurs, constate Bruno Gollnisch, avaient employé un langage beaucoup plus neutre, apaisant et hypocrite pour qualifier les exactions des jeunes issus de la diversité lors les émeutes qui ont suivi la grande fête parisienne du Qatar-PSG le 13 mai, qui s’était soldée par des dizaines de blessés et des dégâts très importants.

Voitures incendiées, bus attaqués, touristes et passants agressés et dévalisés, mobilier urbain saccagé, magasins pillés, devantures de brasserie détruites, les bandes ethniques s’en étaient données à cœur joie , et les forces de l’ordre, respectant les consignes, n’avaient procédé qu’à une toute petite poignée d’interpellations pour ne pas stigmatiser et provoquer les « jeunes des quartiers »…

Depuis huit mois qu’ont débuté les manifestations contre le mariage et l’adoption pour les couples homosexuels qui ont rassemblé des millions de personnes, pas une seule voiture n’a été brûlée ou un abribus dégradé..

Le mensonge le plus énorme est encore celui d’une UMP divisée sur l’opportunité même d’abroger la loi Taubira, déchirée , traversée par des lobbies antagonistes mais qui a tenté de bout en bout de récupérer cette révolte du peuple de droite.

Pourtant, comme le rappelait dernièrement Bruno Gollnisch, « au cours de mes 25 années de combat comme parlementaire et élu régional contre les politiques de désagrégation morale, qu’elles viennent de la vraie gauche ou de la fausse droite – théorie du Gender, promotion du LGBT, euthanasie, etc.- je n’ai pas le souvenir d’avoir vu les pontes de l’UMP à mes côtés dans ces combats. Et cela continue chaque mois à Strasbourg et à Bruxelles. En revanche, j’ai des souvenirs très précis et très nombreux de l’action délétère des élus et ministres RPR/UDF, ou, aujourd’hui, UMP… ».

Puisse aujourd’hui les manifestants qui ont compris, qui ressentent que la famille traditionnelle est un marqueur, un ancrage identitaire très fort, se mobiliser pareillement, notamment dans les urnes, contre les principales menaces qui pèsent sur l’avenir de nos enfants, de notre peuple, de notre pays. En tout premier lieu la submersion migratoire et l’euromondialisme de l’UMPS qui la promeut et livre notre pays à tous les assauts destructeurs de la mondialisation sans frein.

Voir les commentaires

L'UMP et la manif pour tous.

21 Mai 2013, 06:09am

Publié par Simon Duplessis

Il n' y a rien à ajouter à cet excellent article paru dans polémia.

Décidément, le cosmopolite Coppé, a un culot monstre. Aprés son histoire de pain au chocolat, il se fait, sans vergogne, un spécialiste de la "récup". La gauche a au moins le mérite si l'on peut dire, d'agir à visage découvert. Coppé, NKM, Chatel, Ferry et consorts apparaissent en vérité comme des véritables agents d'influence des loges maçonniques.

Louis Tode entraîne son lecteur dans un vaste retour en arrière implacable.

Dans un long entretien donné à trois journalistes du « Monde » et publié dans ce quotidien des 19-20 mai 2013, Jean-François Copé annonce qu’ « une fois au pouvoir, il nous faudra réécrire le texte sur le mariage gay » et il « appelle les partisans de La Manif pour tous à “ transformer cet engagement ” dans les urnes », sous entendant, bien évidemment, avec un bulletin de vote pour l’UMP. Il ne se prive d’ailleurs pas, à l’occasion de cet entretien, de déclarer que le seul recours contre cette loi socialiste, c’est l’UMP et rien d’autre.
Pol
émia

L’UMP court après la Manif pour tous, cherche à tout prix à se réapproprier ce grand mouvement populaire contre la dénaturation du mariage, la préservation des valeurs face à un pouvoir voulant à tout prix écraser ce qui reste de civilisation, d’ordre et de beauté dans notre société, afin de mieux la guider vers la médiocrité, la décadence et l’hédonisme. Les Français seront-ils dupes ? Il reste à souhaiter que non !

Mais malgré cette écœurante tentative d’OPA du mouvement par le prétendu principal parti de droite, celui-ci, à la lumière de ses votes et de son histoire, est il crédible pour défendre la famille et la vie ?

  • C’est sous la droite qu’a été voté l’avortement en 1974, et l’ensemble des gouvernements et majorités de droite depuis maintenant 40 ans ne l’ont jamais supprimé ; les conditions n’ont jamais été alourdies, jamais un grand projet de soutien à la vie pour encourager à ne pas avorter n’a été pensé et mis en place, malgré 10 ans de majorité absolue de la droite (Elysée, Sénat, Assemblée nationale, entre 2002 et 2012) ;
  • C’est encore sous la droite qu’a été votée la loi sur le divorce, déstructurant totalement la cellule familiale ; au lieu d’opérer une reconquête de la morale et de défense de la famille, le pouvoir « de droite » se plie déjà à l’idéologie de la deconstruction et du néant ;
  • C’est sous un président de droite qu’a été voté le PACS, en 1998, auquel la droite a au début fait semblant de s’opposer, pour aujourd’hui l’invoquer avec fierté et proposer de l’améliorer pour contrer le mariage homosexuel, alors même qu’il est bien évident que le premier mène inexorablement vers le second ;
  • En 2006, Nicolas Sarkozy se déclare favorable à un « contrat d’union civique », faisant un pas vers la mariage gay ;
  • En 2008, plusieurs députés UMP, dont Alain Milon, Henri de Richemont et Nadine Morano s’expriment en faveur de la Gestation pour autrui (GPA, plus vendeur que « mères porteuses »…) ;
  • En 2009, une trentaine de députés UMP emmenés par André Wojciechowski proposent de légaliser l’euthanasie, arguant que « les mœurs doivent évoluer » ;
  • Toujours en 2009, l’UMP propose un texte de loi visant à reconnaître le statut du beau parent ; encore un pas vers le mariage gay en reconnaissant alors l’homoparentalité et en lui donnant un statut juridique. L’une des opposantes qui se fait connaître est alors Béatrice Bourges, porte parole du collectif pour l’enfant.
  • Le 11 mai 2011, le gouvernement français, UMP, signe la convention d’Istanbul, qui impose d’ « éradiquer toute pratique fondée sur un rôle stéréotypé des femmes et des hommes » (Convention du Conseil de l’Europe sur la prévention et la lutte contre la violence à l’égard des femmes et la violence domestique). La théorie du genre est officiellement reconnue par l’UMP et le gouvernement français.
  • Le projet de loi visant à autoriser le mariage entre personnes du même sexe a été voté grâce au vote pour ou abstention des députés et sénateurs UMP (NKM, Apparu, Lellouche, etc.). Ces parlementaires n’ont toujours pas été suspendus (à la différence de le tête de liste UMP de Gamache qui a passé une alliance avec le FN, preuve du sens des priorités à l’UMP ) ;
  • L’UMP a durant ses années d’exercice du pouvoir grassement financé le lobby lesbiennes/gay/bi/trans, notamment, entre autre, par le biais de son association interne Gaylib, promouvant l’homosexualisme au sein de l’UMP.

Malgré ses grandes déclarations de soutien à la Manif pour tous, n’oublions pas que l’UMP a tout d’abord déclaré qu’elle ne reviendrait pas sur le mariage homosexuel (comme elle a accepté le PACS), avant, constatant l’ampleur du mouvement, d’envisager, comme le fait Jean-François Copé aujourd’hui, à « réécrire la loi », en cas de victoire en 2017.

Les Français doivent ouvrir les yeux sur ce qu’est vraiment la fausse droite, et ne plus se laisser bercer d’illusions.

Voir les commentaires

Un gouvernement anti-catholique

15 Mai 2013, 06:27am

Publié par Simon Duplessis

A la lumière des derniers soubresauts de l'actualité, un sentiment étrange semble nous envahir, comme si ce monde touchait à sa fin, comme si des événements et terribles allaient bientôt bouleverser notre quotidien. On en ressent les prémices depuis quelques mois mais depuis peu, tout s'accélère ; hier à Paris des milliers de sauvages déversaient leur haine injustifiée en brulant sur leur passage les voitures, dégradant les vitrines et faisant le coup de force avec la police, il y a 3 jours à Avignon cinq magrébins tabassaient consciencieusement un français de souche dont les seuls crimes étaient d'être un religieux catholique et de refuser de se laisser voler son téléphone portable. Il ne se passe pas de semaine sans que des églises ou des cimetières catholiques sont vandalisés . A cet égard le silence des pouvoirs publics apparait étonnant alors que le moindre graffiti sur une mosquée ou une synagogue entraine des déclarations scandalisées et vertueuses. Dans le même temps des citoyens pacifiques portant un tee shirt de la MPT se retrouvent en garde à vue.

Car finalement, c'est cette conjonction du laisser faire du gouvernement en matière de sécurité et d'un " deux poids - deux mesures au détriment des français et des catholiques en particulier qui nous rappelle le front populaire espagnol de 1936 .

Nos lycéens, copieusement désinformés, ont appris que Franco était un tyran sanguinaire soutenue par une église omnipotente et que la république de Francisco Largo Caballero était démocratique, sociale, sympathique en tout point . C'est oublier un peu vite, les 20 000 prêtres assassinés dans des conditions abominables, les églises pillées, les meurtres des opposants, le vandalisme, toutes horreurs de la terreur rouge que le gouvernement a laissé faire sans broncher.

N'oublions pas les leçons de l'histoire même si elle ne ressert pas les plats. Il ne faut pas être naïf; le pouvoir en place est violemment anti-catholique; il le prouve et tous les moyens sont bons pour lui pour arriver à ses fins; on le voit déja.

Voir les commentaires

L'actualité vue par Philippe Ploncard d'Assac

5 Mai 2013, 17:47pm

Publié par Simon Duplessis

"Aussi moi je te dis que tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Église, et les portes de l'enfer ne prévaudront point contre elle." (St. Matthieu Chap. XVI, 18.)

Voir les commentaires

Camus et la guerre en France

5 Mai 2013, 08:17am

Publié par Simon Duplessis

Camus ne dit pas que des bêtises mais en se croyant obligé de disqualifier Jean Marie Le Pen et en ne nommant pas expressément les responsables du grand remplacement, il se compromet nolens volens avec le système qu'il dénonce.

La France est en guerre et personne ne veut le dire (la voix de la Russie)

L'écrivain engagé Renaud Camus dit clairement que la France est en guerre et que ce que les médias appellent actes de violences ou incivilités sont en fait des actes de guerre menés contre la France et sa civilisation.

Où voyez-vous des actes de guerre en France qui rappellent le début de la guerre d'Algérie ?

Ce qui rappelle le début de la guerre d’Algérie c'est l’extrême euphémisation du discours imposé par le complexe médiatico-politique. On disait « les évènements », on dit « les affrontements ». Le caractère de conflit territorial est totalement nié.

Pourquoi êtes-vous en colère contre les médias?

Parce qu’ils imposent (presque) unanimement un système de lecture du monde qui est une formidable machine à ne pas voir, à ne pas dire, à ne pas comprendre. L’antiracisme, car c’est de lui qu’il s'agit, depuis qu’il a cessé d’être une morale pour se transformer en idéologie, en endoctrinement, en instrument de pouvoir et de répression, est devenu ce que j’ai appelé, empruntant l’expression à Alain Finkielkraut, Le Communisme du XXIe siècle (éditions Xénia). Il sert, menaces à l’appui, à dissimuler ce qui survient : à savoir le changement de peuple, le Grand Remplacement, la contre-colonisation.

Pourquoi avoir fondé un parti politique ?

Parce qu’il n’en existait aucun qui répondît à l’urgence de la situation et nommât ce qui arrive, la conquête du territoire. Il y avait bien le Front national, qui au moins paraissait conscient de la réalité des choses, mais la présence à sa tête de Jean-Marie Le Pen, à l’époque, empêchait de s'en rapprocher, a fortiori d’y adhérer.

Pourquoi vos maisons d'édition ont arrêté votre contrat?

Ça, c’est plutôt à elles qu’il faut le demander…

Est-ce que la France est une terre d'immigration depuis des siècles?

Absolument pas. C’est l'une des plus cyniques inventions de l’historiographie collaborationniste, au service du parti dévot. Entre le VIe et le XXe siècle, la France a eu une population aux composantes stables. Une première vague d'immigration se manifeste à partir de la fin du XIXe siècle, mais c’est encore une immigration d'individus, et facilement assimilables en une ou deux générations parce que de même civilisation, chrétienne et européenne : Belges, Italiens, Polonais. L’immigration de masse ne commence qu’avec le dernier tiers du XXe siècle et très vite il n’est plus question d’intégration car si la France a toujours su et pu intégrer des individus, elle ne peut pas intégrer des peuples, surtout s’ils appartiennent à des civilisations totalement étrangères à la nôtre et souvent hostiles.

Faut-il créer comme sous le modèle de De Gaulle un gouvernement des Forces françaises libres?

Nous n’en sommes pas là. De vastes parties du territoire sont encore sous le contrôle du gouvernement national. Le problème est qu’il est lui-même largement entre les mains d'inconscients ou de cyniques, qui s’accommodent très bien de la colonisation en cours ou qui la favorisent.

Assistons-nous à la réécriture de l'Histoire de France ?

Ah ça, totalement. Elle est grandement favorisée par la Grande Déculturation, l’effondrement du système d'éducation, l’enseignement de l’oubli, l’industrie de l’hébétude.

Pourquoi les populations maghrébines veulent à tout prix venir en France alors qu'elles ont chassé la France de leurs pays ?

Quand les Russes ont chassé les Français de Russie, en 1812, ils les ont poursuivis jusqu’à Paris. Mais ils ne sont restés que deux ou trois ans. Et ils n’étaient qu’une armée, pas un peuple.

Est-ce que la France est comme le Kosovo avec des zones musulmanes, africaines et chrétiennes ?

La France moderne s’ingénie à devenir ce que la France classique s’est évertuée des siècles durant à ne pas être, une ex-Yougoslavie, des Balkans, un autre Liban, un panier de crabes.

Puisque nous parlons de populations différentes. Parlez-nous du traitement des statistiques sur la démographie!

Statistiques et sociologie sont au parti dévot ce que la biologie de Lyssenko était au stalinisme.

Avez-vous lu « Les Yeux grands fermés » de Michèle Tribalat? Votre avis ?

Une des rares voix clamant dans le désert, comme celle de Richard Millet en littérature.

Les immigrés disent être plus français que les Français et nomment les Français «souchiens ou sous-chiens». Cela vous choque?

C’est peut-être vrai de quelques milliers d’entre eux, qui aiment plus la France que ne l’aiment ses indigènes déculturés. De la part des autres, ce n'est qu'une revendication territoriale — cela ne fait que me confirmer dans ce que je pense : qu'une conquête est en cours, par colonisation de peuplement.

Que pensez-vous du rôle des organisations humanitaires qui comme le Mrap interdisent de parler des faits?

Qu’elles sont les auxiliaires intéressées du Grand Remplacement.

Le fait que Poutine interdise de telles organisations en Russie est donc une bonne idée ?

Il n’est pas nécessaire de les interdire. Il suffit de ne pas les subventionner.

Camus et la guerre en France
Camus et la guerre en France

Voir les commentaires

Chassons les mythes !

2 Mai 2013, 10:37am

Publié par Simon Duplessis

Les mythes, c'est un peu comme le rideau de fer ou le mur de Berlin.  On les croit immuables et puis un beau jour comme par enchantement, ils finissent par disparaître. Prenez l'exemple de l'euro; encore aujourd'hui, "les professeurs autoproclamés tentent de vous expliquer doctement que ce serait une ineptie absolue  de vouloir en sortir. D'ailleurs  ceux qui s'aventurent par malheur à envisager une telle  solution sont jugés irrémédiablement irresponsables. Pourtant- première fissure dans ce politiquement conforme - le figaro, hebdomadaire bien pensant, a pondu un article remettant en cause le dogme du maintien de la monnaie européenne. Certes, ce n'est pas un "scoop" car Il ne fait que suivre l'avis sur le sujet de plusieurs économistes éminents, jamais invités dans les médias, faut-il le préciser ?

Du coup, je me dis que d'autres mythes ne  devraient pas tarder à sauter:

Le mythe démocratique ; la démocratie serait-elle vraiment le pire des régimes à l'exception de tous les autres comme le prétendait  Churchill ? Il est permis d' en douter.

le mythe de l'esclavage dont les africains auraient été les seules victimes

le mythe de la colonisation qui aurait enrichi notre pays

Le mythe de la révolution française qui aurait été spontanée, la simple réaction d'un peuple opprimé alors que celle là a été préparée et planifiée dans les loges.

Le mythe de la république française, fraternelle et généreuse, éprise des droits de l'homme mais qui a débuté par un gigantesque génocide et continue aujourd'hui en voulant priver  les enfants de leur mère ou de leur père et de leur identité sexuelle.

Le mythe gaulliste; celui d'un  De Gaulle sauveur de la France alors qu'il a été  l'homme de tous les abandons et des coups tordus.

le mythe de l'immigration, chance pour la France

le mythe du français qui ne veut pas travailler

le mythe de la nécessaire ouverture des frontières pour s'adapter à la mondialisation !

sans oublier le mythe du Juif toujours victime et jamais coupable. ...

Voir les commentaires