Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Eclairage

Politique étrangère

27 Août 2007, 16:42pm

Publié par Simon Duplessis

Notre président bien aimé s'est exprimé devant les ambassadeurs . Il se dit allié des US et non pas aligné (faut pas confondre).

Morceau choisi entre autres :
La Turquie
Adversaire déclaré de l'entrée de ce pays dans l'UE, le chef de l'Etat a néanmoins évoqué la possibilité de relancer les négociations d'adhésion de la Turquie à l'Union  européenne, tout en réaffirmant que sa préférence allait à une "association" entre l'UE et Ankara. La porte n'est donc plus catégoriquement fermée comme autrefois
.

Il ya une légère dérive par rapport aux déclarations initiales pré-electorales. Ce n'est pas encore un reniement.
Commenter cet article
M
Si notre Président propose ainsi une "ouverture" à la Turquie c'est certainement  en vue de se positionner comme pays-ami afin de profiter du pipe-line Asie centrale-Turquie-Grèce. La cuillère a parfois un manche un peu court pour dîner avec le diable mais au moins on ne meurt pas de faim !!!   c'est cela la real-politique !!
Répondre
P
On aura compris la méthode Sarko: un volontarisme et une prise de décision alignée sur les intentions du Grand Frère , puis un adroit mélange d'annonces noyées dans un flot d'autres sujets.Sa façon à lui de redonner de la crédibilité à la France à l'internationnal après le fameux discours de distanciation de son "ami" de Villepin à New York qui , en s'opposant frontalement aux décisions d'intervention US  nous avait placé hors jeu.La position de Sarkosy a été immédiatement appréciée des américains qui n'hésitent pas à le recadrer sur ses interventions sur l'IRAK par le biais de Kouchner .En fait de surprise, la seule qu'il nous soit donnée de connaitre aujourd'hui c'est qu'il n'y en a pas puisque Sarkosy s'est toujours déclaré l'ami des américains.
Répondre
M
La problème avec la Turquie qui avait réussi une certaine laïcisation, ce sont les islamistes qui viennent de gagner les élections. Pour avoir habité une "république islamiste ", je sais ce que cela veut dire pour les femmes , et ce n'est pas pour me plaire. Ce qui m'inquiète dans l'islam c'est son intolérance et son prosélytisme forcené car il ne peut exister une autre religion pour un vrai musulman (malgré tout ce que l'on veut bien nous dire) Marie c
Répondre
G
Pas un reniement? C'en est en tout cas le chemin. En politique, on touche les 30 deniers d'abord, on trahit ensuite.De toutes façons, ça se décidera dans 10 ou 20 ans. Il sera alors membre du Conseil Constitutionnel....
Répondre