Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Eclairage

Martyrs espagnols béatifiés

28 Octobre 2007, 18:00pm

Publié par Simon Duplessis

Lu sur Eucharistie Miséricordieuse - Extraits

Cathophobie :
"
Ce dimanche, notre pape Benoit XVI va béatifier 498 victimes des atrocités de la république espagnole entre 1934 et 1937. Occasion d'une nouvelle démonstration de cathophobie primaire et viscérale sous le plume d'Henri Tincq dans le Monde, ce qui n'étonnera plus aucun catholique. Occasion également de constater et de mettre en lumière quelques grosses ficelles de cet "humanisme à géométrie variable" :

Le progressisme laïciste est une authentique théocratie :
"Ceux qui pensent que le laïcisme progressiste est une libération de l'homme vivent donc en plein mythe : il s'agit d'une authentique religion intolérante. Aucun contre-pouvoir ne sera toléré, sous peine de mort, les montagnes de victimes de l'intolérance athée en France sont là pour en témoigner. Aucun catholique ne doit l'ignorer. C'est justement pour cela qu'il nous faut résister."

Devoir de mémoire à géométrie variable :
"La mode est au prétendu "devoir de mémoire", c'est-à-dire à l'exaltation des victimes du passé que l'on exhume toute dessechées et que l'on exhibe en place publique comme l'on ferait d'un gibet. Son mobile, c'est la repentance, que l'on exige des descendants de tel ou tel groupe ou de telle institution présumée coupable. Dans l'air, l'idée que les enfants de colons sont des salauds au même titre que les colons eux-mêmes. Les cathos, également des enfants de salauds parce que l'inquisition, les croisades, bla bla. ."

Comme disait un de nos lecteurs :
Un martyr (du
grec ancien μαρτυς,-ύρος martus, « témoin ») est celui qui consent à aller jusqu’à se laisser tuer pour témoigner de sa foi, plutôt que d’abjurer. « Martyr » appartient essentiellement, et à l'origine, à la terminologie chrétienne.( Wikipedia.)
Il ya donc des martyrs de la foi chrétienne et des martyrs du communisme. Pour la "béatification" de  ces derniers, il est conseillé de s'adresser place du colonel Fabien.

Commenter cet article

Marie -Marie 30/10/2007 18:27

Mais, cher Homonyme, c'est bien cela que j'avais lu : des religieux donc des gens qui prient  !!!  méfions-nous de la désinformation ! donc comme je n'ai pas lu le texte de Benoit XVI car je ne lis pas l'italien, je n'en dirais pas plus ! Je suis d'accord pour dire que Franco n'a pas été un cadeau l'Espagne comme tout despote, il a régné sans partage mais regardez la Guinée (merci Sekou Toure) les pays d'Asie (Mao est mort depuis plus de temps que Franco merci Polpot et autre kmers Rouges ...) la Russie (merci Staline)    alors les extrêmes.... non !! reconnaissez cependant que le communisme a vraiment fait des ravages et des victimes . De toute façon,  une guerre civile c'est toujours une horreur (Cf la révolution française avec la Terreur ....)Pour ce qui est des chrétiens il y a en a de gauche, de droite,  du centre et des sans-étiquettes , c'est une façon de vivre et d'être avec les autres ,  (du reste , en parlant de cela,  je suis de tout coeur avec vous pour vos problèmes de santé  si si cela me touche beaucoup de vous savoir si mal ...) ce n'est  pas un endoctrinement ou alors vous n'avez pas rencontrer les bons !! mais l'Espérance étant une vertu cardinale , vous pouvez toujours commencer par celle-la en attendant la Charité et la Foi !  

Fausse Marie-Marie 30/10/2007 08:51

Mais non, chère homonyme, on ne nous dit pas "canonisation de religieux" (ce que je trouverais parfait), mais de "nationalistes". C'est là qu'est la perversité.Les bonnes soeurs, sous les bombes de Guernica, sont à mon avis aussi saintes que si elles avaient été tuées par des bombes républicaines.Quant à Franco, il n'a pas eu besoin d'exterminer juifs et tsiganes : c'est tout le peuple espagnol qui a été exterminé pendant cette guerre. L'espagne a mis 50 ans à s'en remettre.Alors pourquoi vouloir recommencer à flatter les vieux démons de la Péninsule? Pour quelques cardinaux nostalgiques?Et ce n'est pas être manichéen de mettre Hitler et Staline dans le même panier. Mais c'est à hurler que de paraitre vouloir mettre les Chrétiens avec les fascistes.

Marie-Marie 29/10/2007 19:15

il s'agit de la béatification de religieux alors forcément on imagine qu'ils sont chrétiens .....Donc on peut être chrétiens, victimes et non fascistes   c'est hyper rare mais cela existe ......Il y a eu des victimes de par leur religion chrétienne chez  tous les despotes sanguinaires que notre merveilleux XXème siecle a  vu prospérer (dont certains anciens séminaristes d'ailleurs comme Staline ...)Quand à Franco il n'a pas exterminer  de juifs ni de tsiganes que je sache. D 'ailleurs,  Htiler a fait un paste avec le dit Staline .. Le monde n'est pas manichéen  :   tout noir ou  tout blanc   ! cela serait trop facile !! vous êtes dans les bons ou les méchants ???

Fausse Marie-Marie 29/10/2007 16:52

Ben voyons! Les adversaires des communistes n'étaient pas forcément des chrétiens, mais des fascistes (tendance Franco, soutenu par Hitler et Mussolini).Les martyrs de la guerre civile , oui. La promotion du fascime, même (surtout?) soutenu par l'Eglise espagnole, NON!