Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Eclairage

Ségolène : le retour

31 Octobre 2007, 09:57am

Publié par Simon Duplessis

Ségolène Royal, a rencontré la semaine dernière à Buenos Aires  Cristina Kirchner, la nouvelle présidente des Argentins. Dans une lettre aux internautes  Ségolène Royal fait part de ses réflexions: « Je suis curieuse de voir de plus près comment un pays plein de potentiel mais acculé à la faillite par le dogme du “consensus de Washington” a repris ses affaires en mains en s’affranchissant de cette idéologie ultra-libérale et en redonnant à l’Etat un rôle d’impulsion et de régulation. »
  
Ségolène Royal évoque la lutte  de Kirchner contre « les grands bailleurs de fond internationaux », elle déclare que la nouvelle chef de l’Etat « ne va pas se laisser faire » par les créanciers et le Club de Paris car ça a déjà été dur de « récupérer la maîtrise de son destin ». Elle évoque leur vue commune sur « les errements du système financier globalisé », qui devient « un facteur d’instabilité économique, sociale et même politique » et qu’après « l’avertissement » de cet été, « il y a urgence à bâtir des mécanismes de régulation ». Ségolène Royal parle même de « nouvelles formes d’intervention de la puissance publique pour (...) se protéger des risques d’une financiarisation aveugle et livrée à elle-même ». (solidarité)

Mme Royal ne dit donc pas que des bêtises surtout quand elle ne se sent plus prisonnière de la pensée unique qui régne en France . Avec un tel discours, il est certain qu'on ne lui proposera pas le poste de son ami DSK. Redoute t-elle pour la France un scénario argentin ?

Commenter cet article

Harry Potter 01/11/2007 11:54

Oh! Bravo!Elle aussi a son Guano...

léon4 31/10/2007 18:57

Si le discours de Ségolène est bien écrit, elle ne l'a pas pensé; si il est bien pensé, elle ne l'a pas écrit.