Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Eclairage

Réformer, ce n'est pas facile

8 Novembre 2007, 21:12pm

Publié par Grégoire Vesin

NSS connaît son monde et il faut lui reconnaître le mérite d'être entêté en ce qui concerne la réforme de la justice.On lui souhaite de  réussir sur le terrain du droit qui est celui où il est le plus légitimement compétent  en raison de son métier d'avocat.

Il est particulièrement notoire de constater que les magistrats et les avocats, toujours prompts à venir faire des commentaires devant les micros fébrileusement tendus des journaleux scribouillards qui hantent les palais de justice et les arrières-salles de restaurants à l'affût de la moindre déclaration ou de la moindre fuite dans les dossiers pourtant protégés par le secret de l'instruction, et qui relayent amplement les inefficacités et insuffisances de la justice se complaisent à insister sur les manifestations d'élus de la majorité , choqués de voir fermer le tribunal de leur circonscription.

Tout comme les maires présidents de droit des conseils d'administration des hôpitaux, les élus voient d'un mauvais œil la fermeture de leurs tribunaux, véritables forteresses locales, lieu de pouvoir et source d'emplois et de budget mais pas nécessairement d'efficacité à en croire la longueur des instructions et des délais de jugement qui plombent notre justice.
La résistance au changement vient particulièrement des élus UMP . 
NSS serait bien inspiré de ne pas céder sur ce terrain car on aurait pu s'attendre de leur part non seulement qu'ils préparent le terrain mais surtout qu'il respectent les choix du candidat Sarkosy. Mais sans doute, ces finauds espèraient, une fois l'état de grâce terminé, que  la bonne vieille routine l'emporterait sur la volonté de changement.
On découvre une nouvelle fois le coté cynique et désinvolte des politiques qui privilégient leurs intérêts particuliers au bien commun. Il est évident qu'à ce rythme, la recherche d'efficacité et d'économie budgétaire apparaît comme bien loin des préoccupations des élus qui préfèrent consolider leur emprise locale en favorisant les lobbies et les revendications catégorielles. Il est ensuite tellement aisé de venir faire des effets de manche pour critiquer le manque d'informatisation et d'efficacité etc etc etc dû au saupoudrage du budget et de prendre la main sur le cœur la défense des justiciables si injustement traités !
NSS sait qu'il doit surtout se méfier de ses amis en politique. Les vraies réformes sont celles qui font mal et à entendre le concert des hypocrites, Rachida traite l'un des sujets les plus sensibles aujourd'hui. Souhaitons lui bonne chance.

Commenter cet article

Lelysdanslavallée 08/11/2007 21:44

Gregoire,je vous soupçonne d'avoir un faible pour Mme Dati !!