Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Eclairage

Subprimes

19 Décembre 2007, 19:28pm

Publié par Grégoire

En cette fin d'année, il convient de ne pas perdre de vue ce qui se trame en coulisse et plus paticulièrement  les conséquences inattendues et imprévisibles de la crise financière révélée cet été .

Loin d'être terminée, cette crise est atténuée par les interventions des banques centrales US et européenne.
 
Les manoeuvres pour tenter d'éviter le pire sont utiles et montrent à quel point l'économie est pilotée. Elle reste toutefois  très fragile en raison de la spéculation mondiale qui a trouvé sa limite dans le surendettement des ménages américains et les faillites des organisations prêteuses ou de refinancement.
 
On pourrait se réjouir du fait que les grands argentiers puissent par leurs interventions de prêt massif et de retrait de liquidités encore piloter à vue nos économies si fortement liées.
 
Cependant, à bien y regarder, et lorsqu'on connaît les conditions drastiques faites aux ménages et aux entreprises en France par les banques, les banquiers inconséquents ne sont pas traités comme ils nous traitent.
 
A vouloir masquer les conséquences de leur inconséquence, ils ne font que repousser les échéances de fin d'année au moment de la clôture des comptes annuels.
 
Ne serions nous pas enfin devant la limite du court termisme et des excès du système capitaliste ultra-libéral tant vanté pour sa fantastique capacité à générer de l'argent en dehors de toute logique humaine ?
 
Le système bancaire mondialisé va apparaître enfin tel qu'il est : avide de gains et inconséquent et on nous explique la nécessité de ne pas prêter d'argent sans un maximum de garanties ou alors à des taux dissuasifs ! Il est de fait  totalement fragilisé par l'opacité des opérations entrecroisées et la dilution de la dette grâce à la mondialisation.
 
 J.C Trichet, en bon samaritain mais aussi en expert averti sait très bien, qu'aujourd'hui plus que jamais, le battement d'aile du beau papillon en or risque de provoquer la pire des catastrophes  sans qu'on n' y puisse rien. 

Commenter cet article

Le lys 21/12/2007 11:52

"de façon irrationnelle", voulais écrire !

Lelys dans la vallée 21/12/2007 11:51

Quand les régulateurs du marché  que sont devenus les banques centrales  donnent des signes trompeurs aux investisseurs, il est normal que le marché évolue de façon irrationnel !Que faut il faire  ? retrouver un  cercle vertueux..http://www.conscience-politique.org/2007/salincrisefinancierebanquescentrales.htm

Marie -C 21/12/2007 08:59

Donc, vous nous conseillez quoi ?? de vider notre (modeste) compte en banque et de tout changer en louis et lingots ??de nous expatrier dans un pays où les banques sont sûres : DubaÏ , Londres, les Bahamas ?? car ce n'est pas bien réjouissant ce que vous nous dîtes là !!!c'est que je n'ai pas fini d'élever ma délicieuse progéniture moi !!!

Lelysdans 20/12/2007 08:55

c'est reculer pour mieux sauter!

Jacques le fataliste 19/12/2007 20:15

Mais non, Le Lys : dans ce genre d'économie, ce ne sont pas les banquiers qui seraient ruinés (ce qui serait normal), mais les gens qui ont déposés leur argent chez eux.Certes, finalement, le marché serait assaini, mais nous serions tous ruinés....