Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Eclairage

Nous ne nous laisserons pas faire

28 Décembre 2007, 22:14pm

Publié par Simon

Je reprends  in extenso l'article paru dans toutsaufsarkosy.com parce que la patrie est en danger et qu'il est temps de ssarko-europe-01032007-3.jpge remuer. Sarko  nous prend pour des billes avec son mini-simplifié traité de Lisbonne.
On nous prépare une Europe qui sera un prémice du gouvernement mondial, une Europe sans frontière, une Europe africanisée et islamisée, aux mains de la banque centrale et des banquiers internationaux ,  une Europe sans défense  voire totalement Otanisée, une Europe qui renie ses valeurs chrétiennes, une Europe des rave-parties et des banlieux qui flambent, une Europe avec un peuple sans âme.

Non à l'escroquerie du traité simplifié

Alors que faire ?

Le traité modificatif ne peut être ratifié que si, au préalable, une révision de la Constitution française est adoptée. Ce qui requiert le soutien des 3/5e du Congrès qui se réunira le 4 février 2008 à Versailles. Il nous appartient d’'exprimer par les voies de la démocratie notre volonté que cette majorité des 3/5e ne soit pas atteinte. Nous pouvons le faire de trois manières :

1) signer la pétition lancée par le Comité National pour un Référendum (CNR) :
www.nousvoulonsunreferendum.eu
Le droit de pétition inscrit dans le traité modificatif considère qu'’un million de signatures (sur environ 300 millions d’'Européennes et d’'Européens en âge de voter) représente un nombre suffisant pour présenter une pétition. On en déduit qu’'un million de signatures (sur 45 millions d’'électeurs inscrits en France) représenterait une expression forte et écoutée du peuple français.
Il nous faut donc nous donner comme objectif d’'atteindre ce million de signatures pour le 4 février. Nous disposons de 6 semaines pour y parvenir.


2) les sénateurs et les députés vont se réunir en Congrès le 4 février à Versailles. Allons ce jour-là, par dizaines de milliers venus de toute la France, dire aux élus réunis à Versailles: « respectez la volonté du peuple qui s’'est exprimée le 29 mai 2005 » et pour ajouter aux élus du PS : « vous avez été élus parce que votre parti et votre candidate se sont engagés à réclamer un référendum sur tout nouveau traité européen. »


3) dès maintenant, il nous appartient d'’interroger les sénateurs et les députés qui vont solliciter nos suffrages en mars prochain lors des élections municipales sur la manière dont ils vont se prononcer le 4 février à Versailles. Et rien ne nous interdit de leur dire que nous nous en souviendrons en mars.
 

Commenter cet article

Josette 04/01/2008 10:28

L'idée d'aller à Versailles me plait bien : ça rappelera les journées d'octobre 1789 où les femmes de Paris, dépoitraillées et avinées, étaient venues chercher le boulanger, la boulangère et le petit mitron par la peau du c...C'est bien aussi d'embeter les députés PS. Mais surtout voter contre les députés UMP, NC, aux municipales me parait d'utilité publique.

Simon 30/12/2007 19:36

Cher Jacques, il n'est question de se facher mais plutôt d'échanger des idées. Souvent, il est reproché aux nonnistes d'être contre l'Europe. C'est un contre sens, nous sommes contre le traité. Il faut répondre aux 3 questions : quelle Europe,  avec qui et pour quoi faire ? Visiblement, on fait une Europe qui se désintégre sur le plan démographique, intellectuel et moral , une Europe qui est sous la coupe étatsunienne. Rappelez  vous la régulatisation massive des immigrés faite par les  espagnols et les italiens sans que le reste de l'Europe aît quoi que soit à dire. Que pensez vous du mondialisme actuellement à l'oeuvre dans les instances suprêmes de l'Europe? Ne voyez vous pas que NSS a été placé par les gens de la trilaterale pour aller dans le sens  du gouvernement mondial  (voir le projet euromediterranée et  ses reniements sur la Turquie) ?Pour ma part, oui à une Europe des nations, solidaire, indépendante  et de culture chrétienne .

Jacques le fataliste 29/12/2007 21:38

Quitte à me fâcher, je ne suis pas d'accord avec ce post :- certes, ce traité n'est pas un "mini-traité", et il émane d'un "mini-président". Il ressemble comme une goutte d'eau au précédent que nous avons rejeté, mais ce n'est pas une raison.- le précédent était une tentative de construire une Europe raisonnable pour le XXIème siècle, qui pourrait nous éviter de nouvelles guerres "fratricides", comme celle de 14-18, qui a entraîné celle de 39-45, et le "bloc contre bloc" de la guerre froide. Un peu de puissance entre les mégalos américains et asiatiques, autre qu'un marché de consommation, aurait été bien vue. Mais même ce traité, bien raboté par les Anglais ("caniches de Bush"), et par les mono-zygotes polonais, n'était pas à la hauteur des enjeux.- déjà édulcoré en-dessous du minimum vital, ce traité a été soumis à référendum par ce débile de Chirac. Il a été rejeté par une alliance des extrêmes : les ex-cocos qui veulent l'Internationalisme prolétarien de Vladivostok à Brest (pas Litovsk), les socialo fabiusiens, pour faire ch... Hollande, et la droite, variante Villiers (la Vendée ou rien) ou Le Pen (non à la bande des 4). Résultat : un immense gâchis, aucun des "nonistes" n'étant d'accord sur un même projet alternatif, mais tous d'accord pour empêcher les autres de construire..- Donc Sarko a considéré qu'il fallait s'en sortir. Il a fait du cinéma, qui n'a concaincu que les con...vaincus, est allé à Lisbonne sans maîtresse, a signé le mini-traité, et va le faire ratifier par le Parlement- C'est ce qu'aurait dû faire Chirac...  NSS a raison de le faire, car même les pendules arrêtées ont raison 2 fois par jour... Si on refait un référendum, on retrouvera la coalition mortifère des cocos et de la droite.Que, séparemment, certains arguments de la droite, et certains arguments de la gauche, soient acceptables, je le conçois. . Mais qu'ensemble, ils s'accordent pour refuser de construire une Europe qui éloigne l'idée de guerre, et qui se renforce pour rejeter l'hégémonie US et la future puissance chinoise, cela je le refuse.-Un traité est nécessairement un compromis entre les signataires. C'est un tout petit pas, acceptons-le

PROPECTIVISTE 29/12/2007 10:34

L'ami NSS est bien conforme avec son style : que peut on attendre d'un "baveux" :de la frime, du tape à l'oeuil, des mots des mots et des mots pour endormir le couillon de base, une formidable capacité de s'adapter aux situations et aux ordres du plus offrant et une grande souplesse d'esprit pour defendre l'indefendable le tout avec détachement.
Et puis cette foutue maladie des juristes de se précipiter devant micros et caméras pour mieux manipuler et ensuite rager contre les jounalistes qui ne font pas comme on leur dit et pour dénoncer les "fuites" quand elles ne les servent pas.
NSS, réformer avec l'accord tacite de la majorité des francais ne veut pas dire décider seul et tout le temps;Robespierre fut aussi un grand avocat qui voulait réformer à marche forcée .....