Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Eclairage

Le silence au Monastère Sainte Madeleine du Barroux

3 Mars 2008, 20:59pm

Publié par Mathilde Lefol

Dom Gérard Calvet, retourné vers le Père le 28 février dernier, a été inhumé aujourd'hui entouré des moines et moniales des Monastères du Barroux.
 
Il s'agit du fondateur de ce monastère et il fallait du courage pour croire à ce projet fou à la fin des années 1970. Depuis une quinzaine d'année, des sœurs sont venues s'installer en contre bas, au Monastère de l'Annonciation.
 
Je me souviendrai toujours de la découverte de ces moines cachés au fond d'un vallon dans cette belle Provence et de leur accueil souriant. J'ai rarement vu un tel endroit propice au recueillement et à la paix intérieure. 
 
Merci à Dom Calvet d'avoir su maintenir son monastère sous la bénédiction papale (que ce soit Jean Paul II ou Benoît XVI alors cardinal Ratzinger) tout en restant fidèle à la liturgie traditionnelle.
 
Fondé en 1970 à Bédoin, le prieuré Sainte-Madeleine s'installe dix ans plus tard au Barroux. C'est là, entre le Mont Ventoux et les Dentelles de Montmirail qu'a été construit de toutes pièces un monastère dans le style roman provençal. La communauté est érigée en abbaye depuis 1989. Dans ce cadre de toute beauté qui porte à la contemplation, au milieu des lavandes et des oliviers, les moines vivent, selon la Règle de Saint Benoît, du travail de leurs mains, s'employant à la louange de Dieu dans la tradition latine grégorienne.
  
 

Commenter cet article

Lelys 03/03/2008 21:09

Bravo, cela nous change des banlieux  et de NSS !