Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Eclairage

Camouflet

4 Juillet 2008, 14:35pm

Publié par Simon Duplessis

La libération de Mme Bétancourt est un véritable camouflet pour la présidence de la république qui s'était investie totalement dans les opérations de "sauvetage",  au besoin au mépris de la Colombie et de M. Uribe. Le déluge médiatique auquel on assiste depuis 24 h   et la satisfaction affichée  concernant cette bonne nouvelle tentent en vain de cacher les sourires crispés et l'amertume de voir " le cadeau de Noël en plein été" apporté sur un plateau par l' obscur chef d'une armée "mexicaine" . C'est pourquoi, il fallait  absolument, pour que l'honneur soit sauf que l'armée colombienne soit aidée par des conseillers israéliens.

                           

Commenter cet article

Juan 06/07/2008 07:22

je vous conseille fortement la lecture de cet articlehttp://www.legrandsoir.info/spip.php?article6892

PROSPECTIVISTE 04/07/2008 22:55

Chère Marie-Marie, vous avez raison ceci dit sur la qualité négligée de mon orthographe mais je vous sais attentive, en défenderesse de nos valeurs !Soyez remerciée ici pour votre précieux châtiment .

PROSPECTIVISTE 04/07/2008 22:47

Marie-Marie, au risque de passer pour pédant et fat, l'expression "mule" est celle généralement utilisée par les douaniers pour désigner un passeur de drogue qui pour ce faire avale au départ des sachets de drogue afin de les dissimuler avant de les "rèstituer" une fois rendu à destination afin d'éviter les contrôles.Loin, très loin de moi d'user d'un vocable aussi vulgaire que nulle pour la nouvelle sainte médiatisée. 

Marie-Marie 04/07/2008 19:51

une mule (hi-han) ou une nulle (zéro) ??? soyez précis sur l'orthographe mon cher Prospectiviste ....

RSR 04/07/2008 18:51

Les Farc auraient touché une rançon
vendredi 04.07.2008, 13:13
Des dirigeants des Forces armées révolutionnaires colombiennes (Farc) auraient touché quelque 20 millions de dollars pour libérer leur otage Ingrid Betancourt et ses 14 compagnons, a affirmé vendredi la Radio Suisse Romande (RSR) citant une source « proche des évènements ». « Les 15 otages ont en réalité été achetés au prix fort, après quoi toute l’opération a été mise en scène », a rapporté la radio publique. La radio a ajouté que les Etats-Unis, dont trois agents ont été libérés mercredi, étaient « à l’origine de la transaction ». La Suisse a été chargée ces dernières années avec l’Espagne et la France, par le président colombien Alvaro Uribe, d’une mission de médiation avec les Farc.