Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Eclairage

Maurice / Georg-Philipp

4 Juillet 2008, 21:02pm

Publié par Simon Duplessis




Si, de son vivant, TELEMANN éclipsa tous ses contemporains par sa célébrité, il tomba, après sa mort, dans un oubli étonnant : " La postérité fit payer cher à Telemann l'insolente victoire que, de son vivant, il remporta sur Bach.
Commenter cet article
D
Pas d'accord, Josette : écoutez donc les canzoni de Gabrielli. La trompette est tombée en désuétude au 18°  en raison de sa tessiture. Les cuivres ont donc été remplacées par les cordes. L'arrivée du piston et d'un génie comme M. André ont  pu faire bouger un tout petit peu les choses, heureusement.
Répondre
M
la trompette me semble instrument plutot masculin et je trouve que ce morceau était bien beau mais je dois reconnaître que je suis un peu candide envers la musique : j'écoute, les émotions arrivent et je ne me soucie ps de savoir qui ou quoi a réussi cette alchimieje suis une auditrice béotienne qui se réjouit de l'instant et je ne me prend pas la tête avec le reste !le piano est bien entendu le prince des instruments de musique
Répondre
J
Arretez, Mathilde!Maurice joue bien, très bien même. Mais Bach, quand même Bach, c'est mieux que Télémann. Quoique, le meilleur de Telemann est meilleur que le plus mauvais Bach. Mais en moyenne, y'a pas photo.Et puis la trompette! Drôle d'intrument, qui ne fait pas toutes les notes, transpositeur, très diffcile dans les piano, tonitruant dans les forte, capable du plus éclatant canard à chaque moment..
Répondre
M
Merci Cher Simon de ce moment passé en compagnie de Maurice. Un délice qui nous fait oublier les malheurs de notre monde...
Répondre