Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Eclairage

Judéomanie

28 Juillet 2008, 08:17am

Publié par Simon Duplessis

Article de Jean Bricmont, trouvé sur le site Le Grand Soir
http://www.legrandsoir.info/spip.php?article6941

“…que penser du fait qu’un simple journaliste, Claude Askolovitch, en lançant une accusation radiophonique d’antisémitisme, peut ainsi faire virer un des plus grand caricaturistes de France ? Si l’on voulait faire croire à la population qu’il existe un « pouvoir juif » tout-puissant, il n’est pas évident qu’on s’y prendrait autrement. C’est le larbinisme de Val et de ses collègues qui suggèrent qu’être juif aide à réussir, pas les écrits de Siné (d’aucuns suggèrent que Val a simplement profité de l’occasion pour se débarrasser d’un collaborateur qu’il détestait ; mais quoi qu’il en soit, le fait est que l’accusation d’antisémitisme permet de « casser » n’importe qui, sans possibilité de défense, sans débat contradictoire, sans procès équitable ; c’est l’analogue moderne des lettres de cachet).

Cette affaire, vue dans le contexte des attaques répétées de Charlie contre les musulmans, amène la liberté d’expression en France à une croisée des chemins : soit on déclare une fois pour toutes que les musulmans et les catholiques sont des cibles légitimes qui doivent subir en silence toutes les insultes et toutes les caricatures, mais que tout propos désobligeant contenant le mot « juif » ou « sioniste » est tabou, ou bien cette affaire permettra de faire sauter ce verrou. Dans le premier cas, il ne faut se faire aucune illusion : un tel traitement différentiel suscitera (et suscite sans doute déjà) un antisémitisme massif, bien que silencieux et ignoré des élites médiatiques.

Sur le fond, cette sinistre affaire, qui fait suite à celles impliquant Dieudonné, Mermet, Boniface, Ménargues, Morin et bien d’autres [Cf. Le Fanatisme juif, ndle] aurait une issue heureuse si elle permettait de clarifier une fois pour toutes les limites de la liberté d’expression…

… À la « psychose du juif persécuté », pour reprendre l’expression de Gisèle Halimi dans sa lettre à Philippe Val, répond le fantasme de la « seule démocratie au Moyen-Orient » menacée par ses voisins. En France, les juifs ne sont pas persécutés, ce sont les « antisémites », réels ou supposés, qui le sont. Israël n’est pas menacé, mais menaçant. La lutte pour la liberté d’expression n’est pas seulement la défense d’une conquête ancienne, mais aussi une lutte pour faire sortir la pensée du carcan où l’ont enfermée des décennies de propagande pro-israélienne.

Il est urgent, dans l’intérêt de la paix, de libérer les esprits de la peur de l’accusation d’antisémitisme, de dé-sioniser la vision que nous avons du Moyen-Orient et d’oublier Charlie Hebdo.”

Commenter cet article

Marie-C 01/08/2008 11:06

je précise bien que je ne remets pas en cause l'existence d'une volonté de mise en place de la solution finale ! ces faits ont eu lieu et il y a eu aussi le même acharnement contre les handicapés mentaux, les tziganes, les homosexuels, les prêtres .....cela est vrai et abomonablece qui est exaspérant aujourd'hui c'est que vous êtes anti-tout-ce-qu'il-ne-faut-pas si vous n'êtes pas docilement servilement, dans la ligne de pensée d'un minuscule noyeau de gens qui décident de tous et de toutce que l'on doit dire , penser, écouter aimer etcje veux avoir le droit de dire que je serai effondrée d'avoir un enfant homo sans que cela soit automatiquement traduit par : il faut lapider les homosjje veux pouvoir dire que je trouve la politique israëlienne agressive sans que l'on me dise que je suis antisémiteje veux pouvoir dire que les africains seraient certainement plus heureux s'ils restaient en Afrique pour y travailler plutôt que venir squatter des logements insalubres en vivant des restos du coeur sans que cela veuille dire que je veux les couler dans leur bateau en méditerranée !!!voilà je veux être libre même si cela implique que je dise parfois des sottises !!!!

Yvan 31/07/2008 16:01

Pour  ne pas faire d'antisémitisme, il faudrait, dites vous , s'astreindre à ne critiquer aucun juif, aucune organisation type LICRA , à ne faire aucun commentaire sur la shoah ? Constater l'évidence  (relation entre finances, media, et un certain lobby) serait condamnable ? C'est justement contre cela que des voix s'élèvent actuellement avec raison et courage.

Joseph 30/07/2008 22:51

Oui, Marie-C, mais c'est très difficile de faire de l'anti-sionisme (pleinement justifié) sans faire de l'anti-sémitisme (injustifiable).Nos sociétés ont besoin pour vivre de bouc émissaire? Les Juifs font l'affaire, pourquoi chercher plus loin?

Marie-C 30/07/2008 11:19

et oui il y a encore des gens pour ne pas supporter une quelconque remarque non laudative sur un sujet avec le mot juif dedans laissez donc les catholiques tranquilles !!!allez vous promenez dans les territoires occupés et posez la question aux palestiniens sur la pertinence du sionisme agressif sur la non-liberté de passage  des personnes et des biens. demandez aux libanais ce qu'il pense de l'attitude des israëliens sur la région dite "du Liban sud" en réalité occupée d'une façon éhontée car elle recèle  une grande richesse dans la région  : de l'eau  !!!  et de la guerre déclarée (et perdue) unilatéralement par un pays qui a le soutien de la plus grande puissance du monde face à un minuscule pays en reconstruction !!savez-vous qu'en Israrël , la religion est indiquée sur vos papiers d'identités  il y a donc des sous-citoyens et ceux les plus en dessous de tous ce sont précisément les catholiques !!nous avons tous une éducation judéo-chrétienne et nous la revendiquons mais ce dolorisme permanant de quelques juifs (par ailleurs fort bien pourvus) est assez pénible !!on n'a jamais le droit de dire ne serait-ce que le début d'une petite critique dès qu'il s'agit des juifs  : tous les autres on peut les injurier, les calomnier, se moquer  cela s'appelle la liberté d'expression   !!soyez à la hauteur de l'élégance de votre pseudo  :  regardez plus loin que le bout de votre nez !!!!

anonyme 30/07/2008 07:34

tiens un neuneu ça faisait longtemps je propose qu'on le laisse dans sa crasse.