Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Eclairage

La crise expliquée aux nuls

20 Octobre 2008, 14:16pm

Publié par Simon Duplessis

Crise des subprimes: une explication très simple pour ceux qui essayent encore de comprendre
Alors voilà, Mme. Georgette a une buvette à Bertincourt, dans le Pas de Calais. Pour augmenter ses ventes, elle décide de faire crédit à ses fidèles clients, tous alcooliques, presque tous au chômage de longue durée et à la CMU. Vu qu'elle vend à crédit, Mme. Georgette voit augmenter sa fréquentation et donc, peut augmenter un peu les prix de base du 'calva' et du ballon de rouge.
Le jeune et dynamique directeur de l'agence bancaire locale, quant à lui, pense que les 'ardoises' du troquet constituent, après tout, des actifs recouvrables, et commence à faire crédit à Mme. Georgette, ayant les dettes des ivrognes comme garantie.
Au siège de la banque, des traders avisés transforment ces actifs recouvrables en CDO, CMO, SICAV, SAMU, OVNI, SOS et autres sigles financiers que nul n'est capable de comprendre.
Ces instruments financiers servent ensuite de levier au marché actionnaire et conduisent, au NYSE, à la City de Londres, au Bourses de Francfort et de Paris, etc., à des opérations de dérivés dont les garanties sont totalement inconnues de tous (c.à.d., les ardoises des ivrognes de Mme. Georgette).
Ces 'dérivés' sont alors négociés pendant des années comme s'il s'agissait de titres très solides et sérieux sur les marchés financiers de 80 pays.
Jusqu'au jour où quelqu'un se rend compte que les alcoolos du troquet de Bertincourt n'ont pas un rond pour payer leurs dettes.
La buvette de Mme. Georgette fait faillite.
Et le monde entier l'a dans le c....
Merci au chouan récalcitrant

                 

Commenter cet article

PROSPECTIVISTE 24/10/2008 20:12

Ce qui est terrible c'est qu'il ne peut y avoir de spéculation et d'économie virtuelle sans économie réelle.Cela porte à la refexion : pour préserver l'économie réelle, pourquoi ne pas instituer de façon totalement séparée un marché de produits financiers purement spéculatif découplé de l'économie réelle et sur lequel les opérateurs pourraient s'amuser entre eux, gagner et perdre à leur guise sans plomber les petits porteurs et les entreprises?

PROSPECTIVISTE 21/10/2008 17:43

Promis juré, l'Etat ne donne pas d'argent aux banques qui n'en on pas besoin mais l'empochent quand même ! Promis , le pekin ne payera pas plus d'impots !C'est vrai car l'Etat prète aux banques moyennant un taux de 4% !Génial cette façon de masquer l'augmentation en faisant payer les clients des banques qui ne nous leurons pas vont devoir payer du 12 ou 18% sur les services bancaires alors que le monde regorge de capitaux qui ne trouvent pas à s'investir ! Donc nous aurons de l'inflation, une baisse de pouvoir d'achat des particuliers , une baisse de résultats des entreprises, un renchérissement du cout de l'immobilier ! Sarko a bien compris le système qu'il dénonce avec force discours : la dilution d'une dette particulière auprès du plus grand nombre de clients des banques : à vot'bon coeurs msieurs dames ! Et qu'on ne vienne pas nous prendre la tête avec le téléthon ou les restau du coeurs !

PROSPECTIVISTE 21/10/2008 12:20

Ah le sale peule qui veut la tête de nos banquiers, la crème de notre société, ceux qui nous aident à jouer avec des plus gros cubes que les copains d'a coté ....Faut quand même pas qu'il se mèle de trop près à nos petits arrangements en famille hein ! Alors  , tu en veux du spectacle, vil manant ? ! Je te fais sortir quelques patrons de banques par la porte de service et voilà , ça calme hein ! Ce beau comme j'ai du pouvoir hein ! Et puis quand le gogo ragarde la main droite je fais apparaitre les même de la gauche....mais juré pas de prime de départ , juste un nouveau contrat avec un plus gros salaire et de meilleures conditions.Non mais !! Elle est pas magique la vie ...des riches et des pistonnés ?

Marie-Marie 21/10/2008 11:41

voilà j'ai tout compris merci chouan !! j'avais déjà quelques notions mais là je serai incollable   quid du banquier ?? qui rince les ivrognes désormais ?? car cela m'étonnerait qu'ils aient arrêté de boire sous pretexte qu'il y a une crise qui endettera nos enfants et petits enfants voire carrément nos arrière petits-enfants !!  le coté vie réelle m'intêresse toujours plus que les fumeuses disgressions de nos soi-disant intellos !!

Jacob 21/10/2008 11:17

Au nul : parce que si un banquier meurt, c'est grave. Un pauvre, non.Mais on n'a pas besoin de l'expliquer au bas peuple.