Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Eclairage

BOMBAY 1126

27 Novembre 2008, 21:27pm

Publié par Simon Duplessis

Yahoo actualités : Depuis trois ans, l'Inde est frappée environ tous les trois mois par un attentat. Le rythme des attentats semble toutefois s'être accéléré après novembre 2007.

A Bombay, il s'agit de la troisième série d'attaques revendiquées par des islamistes indiens. La première avait fait 24 morts le 13 septembre à New Delhi, la capitale, la deuxième 80 morts le 30 octobre dans l'Etat de l'Assam (nord-est de l'Inde).

Le ministre britannique des Affaires étrangères, David Miliband, a estimé jeudi que les dernières violences à Bombay portaient "certaines empreintes" d'Al-Qaïda. Son homologue français Bernard Kouchner lui a emboîté le pas, considérant que les preneurs d'otages sont soupçonnés de faire partie de la "nébuleuse" de ce réseau terroriste international.

...La ministre française de l'Intérieur a appelé jeudi les Européens à tirer aussi les leçons des attentats de Bombay, en matière de prévention du terrorisme, alors qu'un vif débat a lieu sur l'utilisation des données des passagers aériens.

..Après cet attentat, "j'espère que certains se montreront moins restrictifs dans l'UE lorsque nous proposons des mesures de protection ou d'anticipation", a déclaré à la presse la ministre française de l'Intérieur Michèle Alliot-Marie, à l'issue d'une réunion avec ses homologues européens.

Ben, voyons !

Qui sont les commanditaires de ces attentats ? Personne ne peut le dire à l'heure actuelle. Les coupables désigné par Mrs Kouchner, Miliband et mme Alliot Marie, sont bien entendu les islamistes de la nébuleuse Al Qaida. Il ya de grande chance qu'on ne retrouvera pas de terroriste survivant ...

Pour essayer d'y voir plus clair, il faut toujours se demander  à qui profite le crime et attendre la suite des événements .

En 2006,  des attentats ont ensanglanté également le Cachemir . Ils ont eu lieu un jour avant qu'Israël attaque le Liban, et peu avant le G8 de Saint-Pétersbourg. Il s'agissait probablement  avec le spectacle d'un nouveau massacre attribué une fois de plus aux "terroristes musulmans", c'est-à-dire aux "sales Arabes", de faire accepter qu'Israël leur fasse une nouvelle guerre.

Rien, encore une fois, ne permet d'écarter une opération "false flag", prélude à une opération américaine de grande envergure . Souvenons de l'invasion de l'Irak et du "911" qui l'a précédée.

 

Commenter cet article

CHOUAN DE PLUS EN PLUS RECALCITRANT 02/12/2008 01:02

Ils ont eu Kennedy, qui n'est pas mon idole, après le 11 septembre ils ont eu le commandant Massoud, Ils ont eu Gollnisch comme ils avaient eu l'ancien ministre des Armées ou Saddam Hussein, ou Garaudy en son temps ; l'exécution se fait par la mort, la diffamation ou la suppression de revenus.Pièce par pièce le puzzle se fait et gaffe à celui qui oserait penser d'envisager d'eventuellement penser à modifier une pièce du jeu. Et il y a ceux qui par intérêt ou veulerie trouve que c'est bien, un grand nombre qui s'en fout ; il y a ceux qui n'acceptent pas, mais pour une part de ceux-ci on leur offre Sarkoléon ou Barak (à frites ?). Les minoritaires qui refusent peuvent toujours chanter pas juste, cela ne gêne pas dans la partition ! Puisque la majorité suit la baguette du chef d'orchestre. La devise de Paris à l'envers : Mergitur nec fluctuat.

JOHN 30/11/2008 15:07

on ne sait pas si c'est un complot mais effectivement cela pue à plein nez une opération "false flag". A qui ça va profiter tous ces crime sinon aux partisans du choc des civilisations ???

Unique 30/11/2008 04:20

Encore un petit effort amis terroristes islamistes, et bientôt 3/4 de l’humanité voudra effacer l’islam de la planète. A quand une vrai armée de musulmans au lieu de traîtres qui se cachent et massacrent des innocents souvent musulmans d’ailleurs ? Ou alors les musulmans ne sont peut-être pas capable d’avoir une armée ?
Petit élément de réflexion : (Wikipédia)
La guerre des Six Jours (en hébreu : מלחמת ששת הימים, translittération Milkhemet Sheshet HaYamim, en arabe حرب الأيام الستة, translittération ḥarb al-ʾayyām as-sittah) est une guerre qui opposa, du 5 juin au 10 juin 1967, Israël à une coalition (la Ligue Arabe) formée par l’Égypte, la Jordanie, la Syrie et l’Irak, mais des troupes vinrent aussi du Liban. L’Algérie envoya aussi des chars et avions. Cette guerre fut déclenchée comme une attaque préventive d’Israël contre ses voisins arabes, à la suite du blocus du détroit de Tiran aux navires israéliens par l’Egypte le 23 mai 1967 (les Israéliens avaient préalablement annoncée qu’ils considéreraient cet acte comme un casus belli). Au soir de la première journée de guerre, la moitié de l’aviation arabe est détruite. Et au soir du sixième jour, les armées égyptiennes, syriennes et jordaniennes sont défaites. Les chars de Tsahal ont bousculé leurs adversaires sur tous les fronts. En moins d’une semaine, l’état hébreu a triplé sa superficie : l’Egypte a perdu la bande de Gaza et la péninsule du Sinaï, la Syrie a été amputée du plateau de Golan et la Jordanie de la Cisjordanie et Jérusalem-Est.
Plus symbolique encore que la défaite arabe est la prise de la Vieille Ville de Jérusalem. La cité des 3 religions du Livre devient la capitale éternelle d’Israël.

W 29/11/2008 17:20

Vous pensez que c'est un complot?