Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Eclairage

Camerone

30 Avril 2009, 20:54pm

Publié par Simon Duplessis

Le 30 avril 1863, 2 000 guérilleros attaquent la 3e Cie du 1er Etranger qui protège la ville de Cámerone. Les 65 légionnaires du capitaine Danjou résistent 10 h (il ne restera plus que 12 blessés qui seront faits prisonniers).

L’empereur Napoleon III decida que le nom de Camerone serait inscrit sur le drapeau du Regiment Etranger et que, de plus, les noms de Danjou, Vilain et Maudet seraient graves en lettres d’or sur les murs des Invalides a Paris.

En outre, un monument fut eleve en 1892 sur l’emplacement du combat. Il porte l’inscription :

      
   

                   

L'aventure mexicaine oû Maximilien, abandonné par la France, trouva la mort devant un peloton d'exécution,  n'est pas à la gloire de l'homme des sectes que fut Napoléon III (un carbonaro). L'empereur des Français n'eut de cesse pendant son règne de vouloir sacrifier l'Autriche catholique au dessein des franc-maçons européens. Quand Louis-Napoléon Bonaparte ne sera plus jugé utile aux financiers anglais et aux meneurs de jeu, il sera abandonné au profit de Bismarck qui deviendra à son tour  l'homme des pouvoirs occultes.

Pour revenir à Camerone, l'honneur du soldat, c'est de servir son pays et, en toute conscience, jusqu'au sacrifice ultime s'il le faut. Heureusement que, la plupart du temps, il ne connait pas le dessous des cartes.


                       

Commenter cet article

back office 02/05/2009 00:24

Une compagnie convoyant des vivres, du matériel, et de l'argent. Un capitaine manchot,et Vilain, l'officier payeur du régiment...C'est la Compagnie de commandement et des services d'aujourd'hui. Ce sont les 9 marsouins "administratifs" de cote d'Ivoire, encore des gens du "soutien", du back-office, ceux que l'on traque dans les états majors, parce qu'ils coutent chers.., ceux que l'on méprise..mais ils savent mourir pour la France.

C'est pas du boudin 01/05/2009 18:53

C'est pour cela qu'il faut être prudent sur la notion de patriotisme. C'est peut-être un jour de gloire pour la Légion, c'est un jour de honte pour les politiciens qui leur ont donné ces ordres.Combien de jeunes hommes ont été fauchés, croyany mourir pour la patrie, victimes en fait du colonialisme, du nationalisme, de l'impérialisme, ou pour du fric, tout simplement.

CHOUAN+RECALCITRANT 01/05/2009 11:24

Très belle analyse, Simon ; aussi bien sur la conclusion du message même si je pense que certains militaires commencent à être bien informés sur la façon dont ils sont manipulés au profit de causes qui n'ont absolument rien à voir avec les intérêts du pays.Quand au pantin III il a eu son reflet en 1958 ; lui aussi arrivé par un coup d'état, parti, en ayant amené lui aussi la faillite, sur un vote politique, alors que pour l'autre ce fut par une sanglante défaite militaire aux conséquences immenses.Ils nous ont amené Sarkoléon IV, l'empereur blingbling et sa Yankocratie. Jusqu'à quand ?