Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Eclairage

Dien Bien Phu

7 Mai 2009, 21:19pm

Publié par Simon Duplessis

Il y a 55 ans, le camp de Dien Bien Phu tombait aux mains des communistes. Pour certains, cette bataille marque  la fin de la présence coloniale française en indochine en oubliant que le Viet nam était devenu  indépendant depuis 1949. Il s'agissait bien d'une guerre contre le totalitarisme marxiste  comme cela sera prouvé par la suite avec la guerre US au Vietnam .
Sur les 37 000 soldats français « disparus et présumés prisonniers » pendant  la guerre d’Indochine, environ 60% de ces prisonniers moururent en détention (le taux atteignit 90% pour les 1 900 prisonniers capturés sur la Route coloniale n°4 en 1950 et 70% des 10 000 prisonniers de Dien Bien Phu, 1954).

Commenter cet article

de LACOLOMBERIE Marie-Evelyne 12/05/2013 09:52

Je vous recommande le livre de Lucien Bodard "La guerre d'indochine".... c'est consternant.

leon révolté 10/05/2011 17:44



Il est facile de tirer sur les chefs de l'époque...de Lattre, de Castries, et même Navarre, sans compter le colonel commandant l'artillerie qui s'est suicidé dans la cuvette? des nuls peut être,
selon certains?
Ne refaites pas l'histoire, lisez la.


En cas de défaite, c'est toujours la faute des mili, jamais celle des politiques...comme en 40. C'est Gamelin et pas celle de Blum!



Prospectiviste 09/05/2009 12:26

Comment l'Etat Major , si plein de gens qui avaient vaincu les allemands, les Italiens et les Turques pendant la deuxième guerre 3 ans plus tôt et avaient pu observer les techniques des Alliés a t il pu faire de telles bévues ? A moins que cela ne soit révélateur de la suffisance qui a conduit la France au desastre de 1940 (déjà !) Comment de jeunes officiers et les soldats expérimentés pouvaient ils à l'inverse s'opposer aux lumineuses décisions de généraux désuets lorsqu'on apprend les methodes expéditives pratiquées et révélées par vous Simon?Consternant. Les Malgré-Nous sont et resteront une souffrance pour les Alsaciens et la France.

Bernard 08/05/2009 21:00

A Mathilde : je ne connaissais pas.. Très sirupeux, vous ne trouvez pas?Mais si pour vous cette musique est associée au film, pourquoi pas. Comme pour Jivago.Ou pour Ivan le Terrible : on finit par aimer les ruskoffs grace à Prokofiev.Sarkozy, grace à Mireille Mathieu.

un civil ignorant 08/05/2009 19:06

Je n'ai jamais vu atterrir un avion sur une colline, mais je ne suis pas un stratège...