Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Eclairage

Tant pis , je mets les pieds dans le plat !

2 Juin 2009, 21:42pm

Publié par Simon Duplessis


SORAL: les musulmans les juifs et la France


Les contradictions de monsieur Soral
A l'heure, où le combat national se focalise sur le sionisme, il semble que toute réserve faite à l'encontre de l'Islam devient suspecte de sionisme. Je n'ignore pas non plus que le sionisme favorise l'uimmigration musulmane en Europe.

Mais au moment, où le PAS rentre dans l'arène politique et le jeu électoral , il devient intéressant de connaitre de manière précise son programme. (Quid de l'entrée de la Turquie dans l'Europe par exemple ?)

S
oral, si j'ai bien compris, prend acte que la France est actuellement un pays multiconfessionnel Tout son combat se résume donc à la lutte contre le sionisme -on ne saurait lui donner tort -mais il croit dur comme fer que la France puisse fonctionner dans cette perspective multicommunautaire. En fait, en disant cela, il donne raison au sionisme dont le voeu le plus cher est de réaliser cette société multiethnique, multiconfessionnelle et multicommunautaire, premier pas vers le mondialisme.

Ainsi, il nous dit : "
Comment peut on faire en sorte que la France n'éclate pas dans des conflits communautaires en sachant que l'on n' a pas le modèle de fraternite, le modèle de réconciliation qui existe déja ..." comment faire  pour que la France soit une réunion fraternelle  de communautés fières de leurs valeurs et de leurs origines et qui participent toutes à la grandeur de la France.
Les gens nous disent : Comment peut on être musulman et français ? Moi je suis bien catholique et français !

L'Islam conquérant
Il ne s'agit pas de croire au choc des civilisations mais de se souvenir de ce qu'est véritablement l'Islam. C'est une religion de conquête. Ceux qui lisent le Talmud pour dévoiler la nature intolérante du judaïsme devraient également lire le Coran.

Soral se trompe , un modèle de co-existence multicommunautaire existe: c'est le  le Liban où règne encore un certain équilibre démographique et qui est malheureusement en guerre civile depuis 40 ans. Que dire, du Zimbabwé, de l'Afrique du Sud, des tensions communautaires dans nos DOM TOM ?
Les contre-exemples ne manquent pas non plus : dans tous les pays musulmans, les chrétiens sont soit persécutés soit  considérés comme des citoyens de seconde zone. Je suis désolé pour Soral : être catholique ou musulman , ce n'est pas la même chose. Le catholicisme est la religion des français depuis Clovis. Que le Dar el Islam reste musulman , je veux bien . Que l'Islam considère l'Europe comme une terre de conquête (dar-el-harb) , ce n'est pas tolérable.

Le système démocratique est-il compatible avec les valeurs musulmanes ? Il n'en est rien. Il faut croire que l'islam tolère la démocratie quand cela n'est pas possible autrement. L'islam « religion d'amour et de tolérance" ? C'est difficile de gober cela.

La France est généreuse, la France est tolérante mais les français n'aiment pas qu'on les prennent pour des cons.

Commenter cet article

Ingomer 15/06/2009 18:23

Bravo pour ce billet avec lequel je suis en parfait accord. Les contradictions d'Alain Soral sont connues, notamment la dénonciation du sionisme politique comme entreprise de démolition de l'homogénité des nations (multiculturalisme, matérialisme, libéralisme, socialisme, etc.) tout en adoptant (pour la France) le plan sioniste, cela est contradictoire. Ou bien l'on dénonce le sionisme et alors on se refuse à adopter sa doxa pour la France (multiconfessionalisme, multiculturalisme, etc.) ou bien l'on ne dénonce pas le sionisme et l'on se complait dans la société bigbrotherisée et l'on promeut le multiculturalisme. C'est l'un ou l'autre, ce ne peut être les deux à la fois, à moins d'être schizophrène... Cela fait longtemps que j'ai observé cette contradiction d'Egalité & Réconciliation qui se propose riend e moins que d'adopter la ligne sioniste de destruction de la France par reconnaissance de l'invasion islamique. Il va de soi pourtant qu'un musulman ne sera jamais un français ni d'identité ni de culture. Dans ces conditions, la seule ligne possible est celle de la décolonisation, rapatriement et dédommagement pour certaines familles s'il faut. En aucun l'islamo-invasion ne peut être considérée comme un fait acquis...

Mustapha 04/06/2009 10:37

C'est vrai qu'avoir obtenu le soutien du Hamas et de Al-Qaïda, ça fait désordre.Mais ça fera quelques voix de plus, celles de barbus de banlieue qui eux ne se disent pas seulement antisionistes, mais carrément antisémites.Ne votez pas LAS!