Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Eclairage

100 000 morts oubliés; 10 mai-25 juin 1940

22 Juin 2009, 06:07am

Publié par Simon Duplessis

Chaque année, la France se croit obligée de commémorer l'escroquerie que fut l'appel du 18 juin 1940. C'est oublier que l'armée française se battait encore alors que le général De Gaulle se trouvait déja à Londres.
Parmi tous ces morts oubliés de 1940, il faut citer le  capitaine Speckel dont l'attitude résume à elle seule toutes les qualités de l'officier français; panache,  courage, dévouement, sens de l'honneur poussé jusqu'au sacrifice suprême.
Cet officier St-cyrien commandait, à titre provisoire, le 1° bataillon du 16° régiment de tirailleurs sénégalais. Il fut fait prisonnier à Cressensac (Lot), avec une cinquantaine de tirailleurs sénégalais et 4 officiers, tout ce qui restait de son bataillon. Il voit au bout d'un moment les Allemands mettre à part les Blancs, faire sortir les Sénégalais et commencer à les fusiller. Speckel se précipite vers l'officier allemand qui lui rétorque: " Si ça ne vous plait pas, vous pouvez aller les rejoindre ". Alors, le capitaine Speckel se dirigea vers ses hommes, se plaça devant eux, imité par les quatre autres officiers. L'officier allemand ordonna l'ouverture du feu. *
Il n'est pas inintéressant de rappeler cette histoire dramatique  aux nostalgiques du III ° Reich qui ont un peu  un la mémoire sélective
.

* in Le casoar .

         

Commenter cet article

O'Sulivan 23/06/2009 11:34

Un bon exemple de la réalité de la "drôle de guerre" fut la destruction de la ville de Beauvais par les bombardements allemands qui l'ont détruite à 80%. Combien de morts, de témoins silencieux, de français moyens  pris sous le feu ? Combien de prisonniers militaires, déportés, enfermés dans les stalag dès cette époque ?Combien d'actions héroïques inconnues des soldats impuissants à cause de la lacheté, l'incompétence, la suffisance des officiers eux même bridés par le politiquement correct de l'époque, l'aveuglement et l'abaissement des élites qu'il aurait été necessaire de passer par les armes ?Combien de elites morts dans l'ame des français devant le desastre et le recul, la destruction de nos armées retées l'arme au pied faute de décision et d'organisation : des millions , qui ont meurtri à jamais notre honneur et notre fierté et conduit à ce que nous sommes aujourd'hui !Ne reste que des noms, moins nombreux sur nos monuments aux morts pourtant dans tous nos villages et toutes nos villes, éteints par la liste de ceux de la première, de la Grande (comme s'il y avait des grandes guerres et les autres dans le coeur des familles des disparus!!) . "Respect"  

Marc Pinchi 22/06/2009 20:15

c'est normal qu'il ait choisi d'aller avec les noirs , Speckel est un nom d'origine juive !

O'Sulivan 22/06/2009 10:32

L'armée la plus puissante du monde du moment, battue sechement en quelques semaines fut et reste une telle humiliation dans l'esprit de lépoque et fut un tel choc que nos politiques ne peuvent en aucun cas évoquer ce qui fait la réalité de cet évènement : ses morts ! L'insoutenable défaite a conduit à l'épuration dont nous ne parvenons pas à nous passer , aux films des années 70 plus ou moins comiques et de bon gout et visant à ridiculiser les allemands, aux manoeuvres de de Gaulle pour nous faire croire à notre libération et avaler sa mise en scène qui ne trompe que nous et fable poursuivie plus ou moins cosciemment par l'attitude  de notre Président le 6 juin en Normandie.Ou l'on voit que l'écriture et la réecriture de l'Histoire est un véritable acte politique.Ce qui doit nous alerter et nous forcer à chercher et à diffuser la vérité.