Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Eclairage

Celui-là, ils pourront en faire un martyr, s'ils le veulent, ...

13 Mars 2011, 08:24am

Publié par Simon Duplessis

 L'histoire finit toujours par accoucher de la vérité. Le mythe gaullien  devrait donc se dégonfler.

D'ailleurs Alain Duhamel , qui n'est pas un huluberlu,  est persuadé que De Gaulle est un traître. On veut bien le croire.

 

* « Historia » – Quel est selon vous, l’acte de trahison le plus retentissant de la V° République ?

Alain Duhamel – Sans hésitation celui du général de gaulle vis-à-vis des français d’Algérie. Ses plus proches collaborateurs témoignent qu’il avait l’intention d’agir pour l’indépendance de l Algérie dès 1958, mais il était beaucoup trop intelligent pour dévoiler ses objectifs dès le départ.

En fait, il s’est retrouvé dans l’obligation de mettre sur pied « un simulacre pédagogique ». Cette trahison a eu des conséquences, certainement indispensables, mais néanmoins inhumaines tant pour le million de pieds noirs que pour beaucoup d’algériens. Un coup d’éclat pour ne pas dire un coup d’Etat.

 

Historia – Est-il possible de distinguer plusieurs natures de trahison depuis le début de la V° République ?

ALAIN DUHAMEL – De Gaulle et l’Algérie, c’est vraiment une trahison de nature politique. Si j’ose dire, c’est une trahison d’Etat.

 

http://www.bastien-thiry.fr/dyn/pages/6/jean-a-colomb-bechar-en-1957_240.jpg

Cette  trahison de grande ampleur menée depuis le plus haut sommet de l'état éclaire  les raisons de l'attentat du Petit Clamart. Celui-ci apparait par le fait comme un authentique acte contrerévolutionnaire.

De gaulle est non seulement un traître, il a aussi du sang plein les mains. En plus des milliers de  harkis, citons pêle-mêle  parmi les victimes, Bastien Thiry, Dovecar, Degueldre, Piegts, Brasillach, Dentz, Darlan ...sans oublier les marins de Mers el Kébir et les soldats français de Syrie.

 

Dire que certains voulaient faire de De Gaulle, une Jeanne d'Arc ...

  In mémoriam, Lt Colonel Bastien Thiry. 11 mars 1963

Commenter cet article

Chouan récalcitrant 28/03/2011 01:05



Découvert le livre de Henry de Foucaucourt "la naissance du mythe gaulliste". Ahurissant de lire les preuves sur un militaire, jamais soldat( il s'est rendu aux Allemands en 1916 sans combattre
et à Montcornet il ne s'est rien passé), colonel de cavalerie devenu général à titre temporaire, qui a passé son temps à faire se battre les Français contre d'autres Français, qui,
sous-secrétaire d'état à la guerre a déserté devant l'ennemi le 16 juin 1940 et qui a établi son histoire sur le mensonge.Se battant depuis Londres, ce qui était moins risqué que d'être resté en
France pour lutter, le général à titre temporaire De Gaulle mérite l'opprobre de la nation. Hélas, le nombre de prébendiers est tel que cela semble difficile.Un homme de déshonneur.