Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Eclairage

Ces gens nous abusent ...l'un et l'autre

6 Mai 2012, 05:54am

Publié par Simon Duplessis

Pour clore le chapitre "comment ne pas perdre son âme en allant voter", voici un commentaire trouvé sur le site Gollnisch.com, propos auxquels nous souscrivons pleinement .

 

S i nous votons relativement à l’immédiat, nous voterons sempiternellement pour cette droite qui fait tout passer en douceur quand elle est au pouvoir.
En 1974, mes grands-parents anti gaullistes depuis 1944, quoi que l’un et l’autre pour des raisons opposés à cette date, avaient voté Giscard, comme fin du gaullisme et contre la gauche socialo communiste.
Et bien ils furent servis : loi Veil, regroupement familial des immigrés, carte de séjour de 10 ans automatique pour les immigrés, explosion fiscale, début de l’eurofédéralisme, et premier budget de la Vème République en déficit, avec recours à l’emprunt auprès d’organismes internationaux, bref tout ce dont nous souffrons encore, et que Mitterrand ne fit que poursuivre, la progression fiscale ayant été moindre pour chacun de ses septennats qu’avec Giscard.


Aussi, je ne crois pas à SARKOZY le rempart contre le mariage gay etc…. : ce n’est pas sa personne, mais son parti et les gens qui vont avec, qui eux n’ont pas abandonné ces idées de décadence, ou qui demeurent des inconsistants et des lâches face à la gauche : ils n’ont rien fait lui et eux, contre l’avortement ne serait-ce qu’aider les mères en difficulté à pourvoir choisir de garder leur enfant, ils ont cassé les retraites des mères de famille au foyer, favorisé l’enseignement du gender, et diffusé le film le Baiser de la Lune, etc…, etc……
De multiples déclarations de N. SARKOZY ont montré que même sur le vote des immigrés, il est pour, mais juge cela encore prématuré. Il sait bien qu’il l’a accordé à 2 millions d’immigrés à retardement, ceux qu’il a régularisés depuis 2002, et qui ne se contentent pas de voter aux municipales, mais aussi aux législatives, aux cantonales et aux présidentielles, et dont on sait qu’ils finissent tous avec le pedigree républicain.
Cette droite nous abuse depuis 1958, d’abandons en abandons : il faut qu’elle soit punie, durement punie pour comprendre qu’elle ne règne pas politiquement ad vitam aeternam sur nos esprits, et nos âmes en niant ce que nous sommes, et la loi naturelle en premier.
Bush père fut sanctionné par la droite pro vie du Parti Républicain pour son second mandat parce qu’il n’avait rien fait contre l’avortement, et il fut vaincu, et son fils a beaucoup fait ensuite.


La démocratie n’est pas l’abandon de l’Espérance au profit de calculs à courte vue : si nous agissions ainsi pour nos familles, en cédant à nos enfants, ou en passant des accords avec ceux qui les mettent en danger, que deviendraient-ils dans leur croissance morale et leur avenir ? Il faut savoir dire non. NON, non, est, est.
Il est des circonstances où la perspective d’un pire certain avec la gauche n’est pas pire que le même pire certain décalé de qq années avec la droite. Le peuple français et les catholiques en premier, ont pris l’habitude de se réfugier derrière l’Etat et indirectement derrière des partis et gvts qui les méprisent, pour ne pas avoir à se mobiliser et se battre : chacun, y compris beaucoup d’entre les cathos de tradition ou de droite nationale, ou conservateurs, pensent que manifester dans la rue, par exemple, c’est anormal. Les Pro life américains eux soient tout le temps dans la rue. Et ça paie. Nous même pour les chapelets pour la vie devant les hôpitaux nous sommes chaque fois qq dizaines, moins que le nombre de gens allant à la messe et qui emmènent leurs enfants danser dans des rallyes et vont les rechercher au milieu de la nuit.
Ils craignent d’être vus, ils craignent le regard des autres : ils devraient voir que le Christ a été attaché nu sur le bois des la Croix..



  

De plus avec SARKO le budget de la défense a été drastiquement réduit, la dette a cru vertigineusement, l’Euro ne survit que par de la création de monnaie scripturaire sans contreparties, qui va tuer l’Euro et l’Europe à terme. La crise financière de la dette et des banques va resurgir quand les effets des quantitive easing, cette création de monnaie donnée aux banques pour qu’elles prêtent encore aux états, se sera estompé : il faudra recommencer ou ce sera la faillite des états et des banques ? SARKOZY a masqué le problème avec MERKEL : c’est un illusionniste. Hollande ne peut faire pire : il fera de même, en lançant des grands travaux (que SARKO avait lancés lui aussi avec le ‘’Grand Emprunt’’) financés de même, avec les mêmes effets.


Ces gens nous abusent, l’un ET l’autre.
Le mieux est qu’ils s’usent l’un après l’autre, cela laisser le champ libre à autre chose, qui ne sera pas nécessairement le FN, mais un parti ou un politique issu de l’UMP* peut-être, mais résolument à droite.
Il sera plus facile de se mobiliser sur l’euthanasie face à la gauche que face à la droite molle qui agit par petits abandons successifs, idem pour le mariage gay (je me moque du mariage civil républicain dans le fond) et l’adoption par les homosexuels, qui existe déjà indirectement et est reconnue par les organismes sociaux.

Louis Ferdinand

 

 

Commenter cet article