Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Eclairage

Traîtres et collabos

3 Août 2010, 07:34am

Publié par Simon Duplessis

 

Nous sommes en guerre, nous dit le président; en guerre contre les voyous et il nous faut lutter contre une criminalité favorisée par une immigration mal régulée depuis 50 ans. Dire cela, c'est oublier le fait que M. Nicolas Sarkozy dirige le pays depuis 3ans, qu'il a été ministre de l'intérieur, président de l'UMP et d'une manière générale, un homme politique français de premier plan depuis 25 ans et qu'il n'a rien  fait sinon des déclarations d'intention .

On le sait depuis toujours; un pays en guerre voit apparaitre presque naturellement son cortège de collabos, de traîtres  et aussi de résistants de la dernière heure.

Les haut dirigeants, à tort ou à raison soupçonnés de collaboration avec l'ennemi  ont payé parfois le prixfort : Pucheu, Laval furent fusillés, Pétain lui aussi fut condamné à mort. En 1917, Clémenceau fait arrêter les défaitistes Malvy et Caillaux. Blum, Gamelin, Daladier et consort durent également répondre au cours du procès de Riom de  la défaite de 1940.

Alors, oui si nous sommes en guerre, il faudrait pour commencer, débusquer au plus haut niveau les responsables de la déliquescence de notre pays; les incompétents, les suppôts du sionisme et du nouvel ordre mondial.

Et pour ceux-ci, quelles sanctions envisager ?

Difficile à dire mais pour les demi-traîtres,  Clémenceau estimait que 6 balles suffisaient.

Commenter cet article

Chouan très récalcitrant 10/08/2010 10:42



Bonjour Simon,


Clémensot aussi, et plus que d'autres, fut un traître à la Patrie charnelle en refusant toute discussion avec l'Autriche, processus mis en branle à travers les familles régnantes, le Vatican, et
les familles exilées. C'est ainsi que la famille de Bourbon-Parme exilée en Belgique et se battant pour la France sous l'uniforme belge  se vit punie à la fin des hostilités, lors de la
réintroduction des Familles de l'ancienne monarchie française, par la confiscation de son bien, le château de Chambord, pour tentative de trahison ! Si ces pourparlers avec l'Autriche avaient
commencé, ils auraient débouché sur un accord de cesser-le-feu qui aurait amené l'arrêt des hostilités de la part de l'Allemagne, évité le démembrement de l'Empire Austro-hongrois et ses
conséquences funestes toujours actuelles, empêché l'apparition sur le théâtre politique du caporal autrichien qui entrera plus tard en concurrence avec l'autre assassin Staline. Cet accord de
paix aurait pu être signé dès l'automne 1917 et aurait gardé la vie à des millions de personnes (au moins 500 mille français, qui vont manquer à la France dans les années suivantes).C'est son
anti-catholicisme haineux et de vieille tradition radicale (à bas la calotte) (plus autorisé qu'à bas la kippa) qui nous permet de l'appeler Clémensot.


Quand au procès de Riom, dont  certains actuellement pensent qu'il aurait été ridicule, il aurait mis en lumière, officiellement, les responsables de la plus belle branlée que la France
ait jamais reçue.Si par des moyens plus ou moins reluisants, la Grande de Colombey va éliminer ses concurrents éventuels (Darlan, Laval, Pucheu, Pétain, J.Moulin et d'autres)il ne gardera pas
rancune aux Gamelin Blum, Daladier et autres Raynaud (le coq vaniteux qui cocoricait "Nous gagnerons parce que nous sommes les plus forts!") responsables de la défaite car c'est eux qui lui
auront permis de prendre ainsi le pouvoir (et sans doute à cause de cela qu'ils ne seront jamais punis ni dans leur chair ni dans leurs biens, contrairement aux membres du gouvernement de Vichy).
Et on ose l'appeler "sauveur de la France". Ah si les gens lisaient l'Histoire officielle et on celle qui est Propagandastaffelisée!



Christian 07/08/2010 11:44



La pendaison ! comme il est petit, il n'y aurait pas beaucoup à tirer sur la cordre. Tu veux que je le tienne ?



Antisioniste 05/08/2010 21:32



erratum: je suis pour



Antisioniste 05/08/2010 21:29



Métisser les sionistes et les traitres collabos avec des balles est une bonne idée, je sui pour.En attendant nous autres autres anticommunistes et antisionistes nous devons coûte que coûte éviter
les balles: impératif, démerdez vous !