Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Eclairage

Faudrait pas pousser ..

3 Novembre 2012, 13:49pm

Publié par Simon Duplessis

Le bras d'honneur de M. Longuet n'a pas plu visiblement au FLN . Pour celui-ci, cela "illustre parfaitement les actions de ce courant (la droite française) durant la colonisation, qui avait dans sa grande majorité soutenu les thèses développées par l'OAS".  "On a toujours dit que cette droite française était bête et méchante. Elle est colonialiste dans l'âme", déclare le porte-parole du FLN, Aïssa Kassa.

Ce monsieur oublie un peu vite que l'Algérie n'existait pas avant l'arrivée de la France. C'était une régence turque. Ferat Abbas le disait :«“Si j'avais découvert la nation algérienne, je serais nationaliste, et je n'en rougirais pas comme d'un crime. Les hommes morts pour l'idéal patriotique sont journellement honorés et respectés. Ma vie ne vaut pas plus que la leur. Et cependant, je ne mourrai pas pour la patrie algérienne, parce que cette patrie n'existe pas. Je ne l'ai pas découverte. J'ai interrogé l'histoire, j'ai interrogé les vivants et les morts, j'ai visité les cimetières, personne ne m'en a parlé...On ne bâtit pas sur du vent. ...”

 

Les français ont fait beaucoup ; les routes, les barrages, les gares, les écoles, les hopitaux, les villes, les ports et ce qu'ils ont  fait là bas, ils ne l'ont pas fait chez eux, en Bretagne ou en Auvergne. Ils ont irrigué, planté, semé, découvert les gisements de pétrole et de gaz. Ils ont soigné, instruit les musulmans, respecté leur  religion.  La mortalité a diminué  et la démographie s'est envolée dans le pays. Les français ont fait l'Algérie.

 

En remerciement de tout cela, le FLN a fait preuve d'un racisme de "nazi" en renvoyant des millions de pied noirs de l'autre côté de la meditérranée (c'était le choix entre la valise ou le cercueil), et fait semblant d'oublier les crimes effroyables commis à l'encontre de ceux qui ne partageaient pas son point de vue.  Ainsi, ont péri de manière atroce des milliers de harkis, de musulmans et  d'européens.

 

Ce potentiel de richesse, l'Algérie d'après 1962 n' a pas su l'exploiter ou le faire fructifier. La faute à qui ? Des millions d'algériens ont préféré  quitter leur pays pour aller s'installer dans cette France tant honnie. Sont-ils  masos ?!

Alors,  nous disons  "stop ! ça suffit". Si vous ne nous aimez pas,  arrêtez d' aller faire vos études, de travailler, de vous faire soigner chez nous.

Dites à vos compatriotes de quitter la France, reprenez  vos  beurs de service  qu'ils soient ministres,  chanteurs de rap, salariés de SOS racisme, députés PS ou joueurs de foot,  n'oubliez pas en passant la racaille de banlieu  et celle qui encombre nos prisons.  On vous les laisse; ils sont à vous... prenez les ou voulez-vous qu'on vous les renvoie par bateau  ?

 

FLN : trois lettres synonyme d' horreurs, de tueries, de massacres, de sévices inhumains, de prévarications, d'attentats sous fausse banière (actes de terrorisme imputés au GIA).

 

Mensonges et manipulation à propos de la manifestation FLN du 17 octobre 1961 à Paris

Commenter cet article

LOUANCHI 03/11/2012 21:46





lien vers http://www.dailymotion.com/video/xl0lyn_hocine-le-combat-d-une-vie_news


En 1975, quatre hommes cagoulés et armés pénètrent dans la mairie de
Saint Laurent des arbres, dans le département du Gard. Sous la menace de tout faire sauter à la dynamite, ils obtiennent après 24 heures de négociations la dissolution du camp de harkis proche du
village. A l'époque, depuis 13 ans, ce camp de Saint Maurice l'Ardoise, ceinturé de barbelés et de miradors, accueillait 1200 harkis et leurs familles. Une discipline militaire, des conditions
hygiéniques minimales, violence et répression, 40 malades mentaux qui errent désoeuvrés et l' isolement total de la société française. Sur les quatre membres du commando anonyme des cagoulés, un
seul aujourd'hui se décide à parler.


35 ans après Hocine raconte comment il a risqué sa vie pour faire raser
le camp de la honte. Nous sommes retournés avec lui sur les lieux, ce 14 juillet 2011. Anne Gromaire, Jean-Claude Honnorat.


Sur radio-alpes.net - Audio -France-Algérie : Le combat de
ma vie (2012-03-26 17:55:13) - Ecoutez: Hocine Louanchi
joint au téléphone...émotions et voile de censure levé ! Les Accords d'Evian n'effacent pas le passé, mais l'avenir pourra apaiser les blessures. (H.Louanchi)
Interview du 26 mars 2012 sur
radio-alpes.net