Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Eclairage

FINUL

17 Novembre 2009, 20:59pm

Publié par Tarik

source: l'Orient le jour, état major des Armées, blogdei, wikip

Même s'il met des formes diplomatiques en donnant son avis sur la situation au Liban sud, le général de division Olivier de Bavinchove, ancien chef d'état major de la FINUL disculpe le Hezbollah  en ce qui concerne  les tirs de roquettes contre le territoire israélien. Ceux-ci sont à son avis,  des actes commis par des groupements terroristes qui trouvent refuge dans les camps palestiniens
Pour ce qui est des survols du territoire libanais par l'aviation israélienne, l'ancien CEM de la Finul a estimé qu'il s'agit bien là de violations de la résolution 1701 .
La mission de la FINUL  est d'appuyer les 15 000 soldats de l'armée libanaise, pour former une zone tampon entre le Liban et Israël. On peut remarquer que cette force n'a pas d'appui aérien à niveau dissuasif en cas de conflit.
La France est le deuxième contributeur en troupes de la FINUL avec environ 1500 soldats. Plus d’une centaine sont affectés dans les états-majors de la FINUL à Naqoura et du secteur ouest italien à At Tiri, et environ 1 300 arment le GTIA (Groupement tactique interarmées) avec une double mission de QRF (force de réaction rapide) et de contrôle de zone.

Toutefois, si la zone frontière est sous contrôle de la Finul, il est probable que le Hezbollah qui n'a pas oublié le 12 juillet 2006 se réarme dans les villages dont les autorités sont des sympathisants.
Israël aurait intercepté le 4 novembre des «centaines de tonnes d'armes» en provenance d'Iran et destinées au  Hezbollah à bord d'un cargo arraisonné au large de ses côtes. Le mouvement chiite libanais  a nié toute responsabilité dans cette affaire qui s'apparente pour lui à une provocation..

A l'avenir, la situation risque de devenir tendue. Après l'invasion de Gaza, Israel, accusée de crimes de guerre dans le rapport Goldstone,  se trouve isolée de plus en plus sur la scène internationale. Une fuite en avant serait à même de maintenir la cohésion nationale et une guerre contre l'Iran devra obligatoirement commencer par une attaque du Liban sud pour empêcher  le Hezbollah de toute action de représailles sur le territoire israélien.

Commenter cet article

Prospectiviste 19/11/2009 09:05


Notre Ministre des Affaires Etrangères prend acte de l'implantation d'une nouvelle colonnie et avoue son impuissance à sanctionner l'Etat d'Israel.
S'il faut se mefier de ce que les médias et les lobbies nous donnet à voir et à penser et ne pas tomber dans les pièges de la simplification et de la manipulation, ce ne sont pas les USA et les
européens qui tentent de fiare grand chose pour faire avancer la cause des palestiniens.Les sanctions ne viendront pas puisque cette nouvelle colonnie est en Israel et que toute intervention serait
une ingerance.Mais notre ministre était , plus jeune moins frileux sur ce sujet.
Nous agissons un peu comme avec Hitler avant la guerre et l'on connait le prix de la lacheté et du compromis.
Comment ne pas imaginer que les enfants temoins de ces injustices ne chercheront pas , plus tard à se venger.