Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Eclairage

La droite "convenable".

25 Octobre 2009, 19:20pm

Publié par Simon Duplessis

La famille, la nation ne sont pas des buts en soi mais font partie de cet ordre naturel qui permet à l'homme d'accéder à l'universalité et en particulier de vivre sa vie conformémént au projet divin. Ces deux communautés  n'ont donc de sens que si elles permettent de participer au bien commun. En revanche, une nation repliée sur elle même, égocentrique et a fortiori parasite n'entre pas dans ce cadre. Il devient évident que l'on soit obligé  dans ce cas de se défendre de façon juste et proportionnée. Ainsi, St- Louis, Philippe le Bel en France puis plus tard  Isabelle la Catholique en Espagne, les Tsars en Russie ont du prendre des mesure de protection nationale contre les juifs. Le pouvoir  nazi a pris conscience lui aussi de la question juive mais s'est fourvoyé malheureusement dans une oppression épouvantable qui a conduit  à des meurtres de masse.
A l'heure où certains historiens pensent que Louis IX n'était pas si saint que cela, doit-on souligner qu'il n'existe aucun rapport de mesure entre la politique d' Hitler et celle de St Louis ?
Le mal perpétré par la barbarie nazie a permis indirectement  aux juifs (du moins ceux qui prétendent les représenter) de s'exclure de toute responsabilité historique et par la  même d'empêcher tout recherche sur les  sujets qui peuvent fâcher. La loi Fabius Gayssot est là pour le rappeler . Peu de monde n'ose non plus à l'heure actuelle s'exprimer sur  le peuple juif et de sa place dans notre société contemporaine. .
Néammoins,  la simple observation suffit pour constater que le pouvoir médiatique, financier et politique leur appartient et que cette élite n'est pas non plus totalement absente dans  la subversion antinationale et antichrétienne .
L' allégeance à ce pouvoir doit être sans faille y compris pour les partis dits de droite qui ne deviennent convenables qu'à cette condition. Les déclarations récentes des idenditaires est là pour le prouver.
Hier, il en était de même. Les médias étaient déja à l'époque aux ordres et financés par  la maffia cosmopolite.
Il est d'ailleurs amusant de constater que le colonel
de la Rocque, (dont le biographe attitré est le Juif Grunwald) autrefois stigmatisé par les socialo-communistes revient en grâce dans les milieux nationaux.
En  1937, il écrivait : « Nos amis israélites sont assurés  de notre affection fraternelle... Je fais appel à tous les Israélites. Et Dieu sait si nous en avons de très nombreux et de très chers dans nos rangs ».
Pourquoi pas ? 
Il les a également  défendus dans la France occupée et c'est tout à son honneur .
Néammoins, comment se dire indépendant comme directeur du Petit Journal quand on sait que ce périodique était totalement financé par ses amis ?
Je n'invente rien ; voici la composition du directoire du  Petit Journal .

Directeur : Colonel de la Rocque

Rédacteur en chef : Barrachin, apparenté aux Juifs Lazare Weiller.

 Secrétaire particulier : le Juif Carvalho.

Rédacteurs : le Juif Silberberg (dit Silbert), le demi-Juif Robbe-Cohen, marié à une Juive de la famille  Gougenheim.

Commanditaires : les Juifs Schwob (dit d’Héricourt), 3.000 actions, Javal 1.500 actions, Sternberg (dit de Armella)

          

Rien de nouveau donc dans le royaume de France . Qu'attendons nous pour nous réveiller ?
Peut-être faut il  voir la réalité en face,  cesser d'avoir peur et s'interdire tout compromis.

Commenter cet article