Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Eclairage

Pourquoi je ne conseille pas la vaccination

25 Novembre 2009, 16:55pm

Publié par Simon Duplessis

Pourquoi je ne conseille pas la vaccination contre la grippe A .Par le Dr X .
Médecin généraliste depuis 30 ans, j'ai toujours conseillé les vaccinations usuelles et j'estime que leur intérêt n'est pas à démontrer. J'ai connu autrefois des épidémies de rougeole , de rubéole, d'oreillons, des cas dramatiques de coqueluche chez les nourissons, de méningites ou d'hépatite fulminante chez des jeunes gens. Tout cela est terminé ou presque grâce à la vaccination généralisée. J'ai connu aussi le drame de l'affaire du sang contaminé,  et aussi les effets indésirables parfois sévères de certaines  molécules peu après leur mise sur le marché. Je me souviens aussi de la grippe porcine de 1976 pour laquelle la vaccination a été responsable de 500 cas de maladie de  Guillain Barré en 2 mois .
Aujourd'hui, je reçois de nombreux appels de patients inquiets et désorientés concernant la grippe A et me demandant mon avis sur le vaccin. Je ne prétends pas être un spécialiste de quoi que soit ni détenir la vérité absolue mais seulement témoigner de la réalité du terrain. Le premier principe qui guide le  médecin quand il prescrit un médicament, c'est de mettre en balance les risques encourus et les bénéfices escomptés tout ceci pour le bien du patient. L'autre principe emprunté aux militaires , c' est celui de la riposte graduée.

Que dire de la grippe A ?
Nous voyons sur le terrain quelques cas de syndromes grippaux (une petite dizaine ) chaque semaine de manière constante depuis le mois de juillet. Sachant que la grippe saisonnière n'apparait pas habituellement avant le mois de novembre voire février et compte tenu des donnés épidémiologiques, on peut considérer que  80 % des syndromes grippaux que nous voyons sont des grippes A . Contrairement à ce qui est dit , cette grippe nous apparait bénigne (3 jours de fièvre en moyenne)  et surtout peu contagieuse comme on peut le constater au sein du milieu familial. Peut-être peut-on voir là  l'effet des mesures d'hygiène préconisées par les pouvoirs publics (masques, gel alcoolique, lavage des mains) ?
Il faut bien dire que tout cela est sans commune mesure avec la pandémie effroyable annoncée;  celle qui allait faire des centaines de milliers de morts et  qui allait casser l'économie mondiale. Dans ces conditions,  le traitement de l'information par les medias  mettant en relief le moindre décès au bout de la planète apparait hautement suspect.  Les pouvoirs publics ne sont pas en reste avec une surinformation qui ressemble à de la désinformation. Tout  laisse à penser que la pauvre  Mme Bachelot tente par tous les moyens d'écouler son stock  de doses vaccinales.
Quant au vaccin, il a été élaboré rapidemment et préconisé sans le recul nécessaire  pour juger de son inocuité. En revanche, les fabricants ont été dédouanés de tout risque de poursuite judiciaire en cas de pépins.
Il faut noter que les gouvernement tchèques et polonais n'ont pas jugé bon d'en  commander , qu'à peine 30% des médecins à l'hopital se sont fait vacciner. En Suisse, la vaccination est devenue obligatoire pour le personnel soignant car au début on fait  peur et  ensuite on oblige.
Pour éviter toute accusation de complotisme, j'éviterai de parler des doutes de certains scientifiques sur la genèse de ce virus qui aurait pu être fabriqué en laboratoire. Pour le professeur Adrian Gibbs de l’Australian National University (ANU), le virus, qui « s’est échappé d’un laboratoire », est le fruit d’une expérience en laboratoire par la compagnie produisant le Tamiflu. « ”Il pourrait s’agir d’une erreur” survenue dans une usine de vaccin

La grande question qui se pose finalement est la suivante: pourquoi une telle insistance pour instituer cette vaccination de masse pour une maladie somme toute anodine ?  Mais , ça , c'est une autre histoire !

Commenter cet article

Chouan très récalcitrant 09/12/2009 01:44


Amusante la réaction de Jeanne qui n'a pas saisi mon allusion au film fameux Vincent, François, Pierre et les
autres ; d'où mon inclusion de Paulette dans mon commentaire. Vous croyez ce que vous voulez dans la Propaganda Staffel de Roselyne (Bachelot, j'explique)  et faites ce que bon vous semble.
J'ai expliqué un fait certain pharmaceutique un vaccin est préparé alors que l'on ne parle pas encore du virus, je n'y puis rien ce sont les faits.La durée des travaux est de 7 mois c'est à dire
que l'on n'a aucun recul sur le plan de la tolérance et de la non-nocivité du vaccin et aucune étude comparative par rapport à une population traitée en double aveugle. Je constate un fait qui
entraînerait autrement le retrait d'un médicament du marché pharmaceutique si éventuellement il était arrivé dans le domaine de la santé publique.C'est la Loi ! Sauf pour la vaccin Tamiflux ?
Savez-vous que la faim dans le monde tue plus sûrement que le H1N1 et que le remède est connu : manger ! Le cancer tue mille fois plus que la grippe A et la grippe dite saisonnière tue plus que la
A. Je ne vous parlerais pas de l'avortement qui tue très sûrement 220 mille futurs bébés chaque année et seulement en France.Allez Jeanne, gardez vos lubies médiatiques mais ne pensez pas devoir en
faire une référence intouchable.A vous lire je pense que vous faites partie de ceux pour lesquels les perfusions par sang contaminé sont un manque de chance qui a tué des milliers de personnes et
je vous soupçonne même de penser que ce sont deux avions qui ont fait tomber les Twin Towers. Sacré Jeanne ! Dommage que Gilbert Bécaud ne vous ait pas connu il aurait pu rajouter un ou deux
couplets à sa célèbre chanson!
Avant de clore ce chapitre les syndromes grippaux passent rapidement avec quelques grammes d'aspirine ou de paracétamol, et cela sans risque même si vous y ajoutez un grog vigoureux, et avec ces
thérapies il n'y a aucun risque pour les plus faibles. Si, Si soeur Emmanuelle.Enfin vous avez écrit ceci :
"Ils pourront continuer à passer pour des veaux mais c'est le lot des gens droits."
Moi je transforme un peu votre phrase:
Ainsi ces gens adroits pourront continuer à vous considérer comme des veaux!
AAAAHHH   Chère Jeanne !
 


jeanne 30/11/2009 19:19


Vous manquez de rigueur Chouan, je n'ai pas vu de commentaire de paulette.
Vous avez raison, les autres, pas vous bien sûr, se font vacciner pour stopper l'épidémie et protéger les plus faibles.
Ils pourront continuer à passer pour des veaux mais c'est le lot des gens droits.
 


Prospectiviste 30/11/2009 13:05


Merci Chouan , en effet, il est difficile de ne pas creuver de rire !

 Autre détail étrange: les centres de vaccination sont fermés le dimanche comme si la grippe faisait une pause de WE voire fait les 35 heures !

Pauvre France !

A noter que les médecins généralistes en activité, ne s'opposent pas (eux) à la cohabitation avec les centres de vaccination d'une part et qu'ils sont plus à même et tout aussi capable de faire les
vaccins même avec préparation et mélanges que les médecins et infirmières des centres.L'Etat fait appel à des médecins en retraite ou spécialistes qui ne connaissent pas les dossiers
des vaccinés comme pourraient le faire le généraliste de famille.
Maintenant, l'Etat dépassé par le foutoir organisationnel et médiatique va mobiliser les médecins militaires pour remettre un peu d'ordre là dedans sans doute !
Mais pourquoi ne pas avoir fait ça depuis début puisque c'est l'Etat qui paye ces médecins fonctionnaires?Pourquoi ne pas avoir mobilisé les dispensaires et les hôpitaux ?

Tout celà ressemble beaucoup à une manoeuvre pour sauver et préserver le secteur de l'industrie pharmaceutique de la "crise" afin de lui conserver une capacité de réaction pour sauver les
populations en cas d'attaque virale criminelle.
On sait bien que ce que redoutent le plus les pays riches , c'est les attaques terroristes des pays pauvres avec des bombes virales à leur portée.
Alors grande répétition ?


Chouan très récalcitrant 30/11/2009 12:17


Navrantes que sont les réactions de Jeanne, Pierrette, Paulette et autres personnes à réflexe citoyen.On subit le bombardement sanitaire sans broncher et on est heureux d'être dans un pays si
soucieux de la santé de ses citoyens-boeufs. Et des citoyens si heureux que l'on fasse leur bonheur comme Saint Just fit celui de ses compatriotes il y a 215 ans.Pour ma part, ayant fait
l'essentiel de ma carrière dans l'Industrie Pharmaceutique Française, je suis épaté qu'un médicament soit mis sur le marché en 7 mois, ordinairement il faut entre 6 ans (pour la cancéro) et 11 ans,
et surtout avant que le virus auquel il est sensé s'attaquer ait été décelé !!???? Allez braves gens continuez à croire ce que l'on vous ressasse en boucle en pensant que vous êtes bien informés,
ainsi vous continuerez à bien voter et vos élus seront heureux de leurs goules benèzes!


Simon 29/11/2009 12:55


Mais , c'est vous Pierette qui êtes pour l'ordre, du moins républicain. Moi , je suis pour l'ordre naturel et je ne fais pas confiance aux gouvernements quels qu'ils soient de manière aveugle
surtout par les temps qui courrent. Quant au Dr X , ses propos n'engagent que lui. J'ai voulu apporter dans le blog au nom de la libre expression un avis un peu discordant  par rapport à ce
qui me semble une vaste manipulation. Ne pas conseiller la vaccination, c'est prendre un risque; la conseiller c'est aussi prendre un risque. Les choses ne sont pas si simples. Effectivement,
on  peut ne pas se poser de questions et c'est ce que vous faites . continuez et dormez bien.
Bien à vous

http://www.decapactu.com/spip/article.php3?id_article=499