Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Eclairage

Quelques réflexions sur le 24 mars

27 Mars 2013, 06:00am

Publié par Simon Duplessis

  http://www.francetvinfo.fr/image/74vqr6ndz-696a/570/320/1781927.jpg

 

 

Tout a été dit sur cette journée mémorable du 25 mars,  en particulier sur l'excellent Salon beige.

Chacun fait son bilan. Personnellement , je retiendrai quelques points:

 

1/ l'immense espérance qui a saisi les participants à cette grandiose manifestation où l'on pouvait palper une ferveur et une détermination sans faille . Tout le monde est prêt à aller plus loin s'il  le faut.

 

2/ Les mensonges du gouvernement.

Nous étions beaucoup, beaucoup, beaucoup plus nombreux que les 300 000 annoncés par la PPP . La plupart du temps nous étions coincés comme des sardines  ( 4 par m²) et il a fallu ouvrir les barrières pour ne pas se faire piétiner.

Nier l'évidence , c'est mépriser le peuple français venu manifester pacifiquement.

Par ailleurs,la police de Valls a cherché délibérément  les conditions d'un déclenchement de la violence afin de discréditer la manif pour tous en lançant du gaz lacrymogène sur des braves gens qui n'avaient rien demandé à personne.

 

3/Le gouvernement a peur.

Il est prêt à tout ; prêt à mentir de façon éhontée, prêt à gazer des femmes et des enfants. Demain, à tuer ? comme le 6 février 34  ?

 

4/  L'imposture des politiques et des medias n'a trompé personne.

Les Raffarins et consorts de l'UMP sont venus à la soupe pour récupérer des voix. Les medias (Le Monde, le parisien, Huffington Post, etc) quant à eux ont relayé la désinformation gouvernementale; on se demande s'il reste des journalistes dignes de ce nom dans notre pays.

La manifestation est sans nulle doute  largement infiltrée par la secte maçonnique. On voit bien que Frigide a voulu écarter toute référence religieuse ou nationaliste : ses mots d'ordre se veulent "républicains".

 

Si demain dans nos slogans, on dénonçait la secte maçonnique au pouvoir depuis 200 ans,et si demain , au lieu de chanter la Marseillaise, 2 millions  de manifestants se mettaient à entonner un "je vous salue Marie ? ", alors là, nous aurions véritablement gagné !

Commenter cet article

Tirons la chasse 04/04/2013 00:35

Bien la comparaison avec le 6 février 1934:
Lebrun-François Paumé, Ayrault-Chautemps, Stavisky-Cahuzac, Valls-Rugène Frot.
Les socialistes, c'est sale en gros et en détail !

le gall 27/03/2013 13:45

Non, pas de rosaire ! Le Fusil !

Simon Duplessis 27/03/2013 17:32



L'un n'empêche pas l'autre, cher Christian !



Masson 27/03/2013 13:38

Non, cher Simon, tout n'a pas ete dit sur le 25 mars, jour où nous celebrons la très sainte Annonciation.
Mais votre texte semble plutot se référer aux événements du 24 mars 2013.
Jdcjdr.

Simon Duplessis 27/03/2013 17:30



richtig !!