Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Eclairage

La montée du sentiment national

12 Mars 2011, 15:15pm

Publié par Simon Duplessis

Dans l’émission de Taddéi, consacrée à la montée du sentiment national,  étaient présents Christine Tasin de Riposte laïque (apéro pinard-saucisson),  Paul-Marie Couteaux député européen, ancien chevénementiste passé au MPF, Gaël Brustier, Emmanuel Todd, André-Gérard Slama du Figaro, William Golnadel avocat, et  Houria Bouteldja des « indigènes de lhttp://4.bp.blogspot.com/_6KwwEXZ6K6E/TMmKodXFY4I/AAAAAAAAACo/muWYg39mX6w/s1600/t.jpga république ». Celle-ci était dans son rôle en dénonçant avec une rage à peine contenue l’islamophobie ambiante qui toucherait désormais les dirirgeants de  l’UMPS.

Seuls Christine Tasin et Paul Marie Couteau ont échappé au prêt à penser en analysant avec bon sens  les préoccupations populaires .  Au lieu de défendre l’idendité française, William Goldnadel s’est tellement évertué à dénoncer le racisme antiblanc que l’on se demandait  finalement -au regard de ses combats habituels - qui est réellement blanc : la communauté juive par exemple ou bien  les français qui défendent bec et ongle Israel ? Je n’irai pas plus loin car ce gars là est dangereux ; membre du CRIF,  président de l'Association France-Israël,  c’est un avocat spécialisé « dans les  poursuites judiciaires et les actions d'intimidation qu'il effectuerait auprès des personnes  en particulier d'origine juive » .

Le  discours des autres invités sent bon l’intellectuel sorti des facs de socio et de  philo, maniant avec dextérité les «  concepts ». Grosso modo, le langage universitaire pédant et prétentieux une fois décrypté , il s’avère  que le sentiment national et la crise identitaire ne seraient que  l’apanage de la vieille génération, ringarde, confinée dans l’histoire et le passé révolu, incapable de se projeter dans  l’avenir, un avenir qui devrait être par ailleurs dicté uniquement par l’économie .

Pour E. Todd :"La réalité de la situation de la France, ça n’est pas le problème en interne des groupes, des immigrés, etc. C’est une question de déroute économique et industrielle ". Pourtant, le même Emmanuel Todd parvient à donner raison à MLP: "on risque d’avoir une Marine Le Pen et un Front National qui arrivent avec le seul programme économique raisonnable ".

Slama aura le mot de la fin  en déclarant que seuls la république et l’universalisme représentent des valeurs fondamentales.

En définitive, l’identité française serait réduite aux notions de race blanche, de  république, d'universalisme et de laïcité sans oublier .... le pinard et le saucisson.

On aurait aimé plus de hauteur et entendre sur ce plateau, un Bruno Gollnisch, un Michel De Jaeghere,  un Jean Sévillia, un Rémi Fontaine, un Martin Peltier et quelques autres n'appartenant pas forcément  au peuple élu.

Mais, bon . Faut pas rêver !

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=fjFVou9wrbU

Commenter cet article

Et si c'était prémédité ? 12/03/2011 22:44



Pour E. Todd :"La réalité de la situation de la France, ça n’est pas le problème en interne des groupes,
des immigrés, etc. C’est une question de déroute économique et industrielle ":


Ces deux réalités peuvent être partagées dans une seule reflexion!