Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Eclairage

Articles avec #defense nationale

Quartiers chauds : signes , diagnostic et traitement.

3 Septembre 2012, 20:32pm

Publié par Simon Duplessis

http://myboox.f6m.fr/images/livres/reference/0020/23/le-bouclage-vladimir-volkoff-9782253059523.gifMadame Samia Ghali, sénatrice des Bouches du Rhône a  proposé que l'on puisse faire intervenir  l'armée dans les quartiers chauds de Marseille. Aussitôt, les boucliers se sont levés en haut lieu pour dénoncer le non-sens de cette mesure qui ne servirait qu'à stigmatiser les "jeunes", à relancer la violence et donc à  aggraver la situation.  Les policiers s'y opposent également en jugeant que l'armée n'est pas formée à cela.

Alors comment cette élue marseillaise a t-elle pu imaginer une telle solution ?

A mon avis, elle est partie d'un triple constat:

1/ la situation devient invivable pour les habitants concernées qui ne sont pas tous, loin de là, des délinquants. Ils méritent eux aussi comme tous les  citoyens français de vivre en paix chez eux comme n'importe qui n'importe où sur le territoire national.

2/ La police sur place ne réussit pas à régler le problème.

3/ L'armée semble efficace dans cette situation;  en particulier elle amontré sa compétence en la matière  dans des opérations de maintien de l'ordre, hier en Algérie, aujourd'hui au Kosovo.

Alors, on  peut se poser quelques questions :

- Pourquoi les français refuseraient ils la contribution de l'armée alors qu'ils sont habitués depuis des années à voir nos soldats patrouiller dans nos gares et nos aéroports ?

- Pourquoi ne pas donner une spécialisation de maintien de l'ordre à quelques régiments d'infanterie ?

- Nos soldats ne seraient-ils pas plus utiles dans nos banlieux qu'en Afghanistan ?

- Pourquoi le bouclage d'une zone sensible serait il moins bien perçu qu'une opération coup de poing "de contrôle d'alcoolémie" par exemple à la sortie de nos villes et villages ?

- Pourquoi s'interdire en définitive d'être tout simplement efficace ?

Refuser de réfléchir à cela , c'est se conforter dans l'idée que l'on ne peut rien faire et surtout que l'on doit ne rien faire.

Pourtant , quand l'état  décide de traquer l'automobiliste ou le militant nationaliste (voir l'affaire de Toulouse) , il sait se donner les moyens. Quand il veut empêcher les gens de penser ou de s'exprimer sur un sujet bien déterminé, il pond des lois liberticides (loi Fabius Gayssot) et les fait appliquer fermement et sans état d'âme.

 

Sur le fond, chacun sait que l'immigration joue un rôle majeur dans les phenomènes de délinquance . malheureusement, ni la droite de M.Sarkozy, ni la gauche de Mme ghali ne voudra prendre les seules mesures  efficaces pour la réduire; la suppression du droit du sol et l 'arrêt des pompes aspirantes.

Les uns et les autres ne le diront pas mais ce qu'ils veulent vraiment, c'est la disparition de la nation, sa dissolution dans  un vaste  univers peuplé de prolétaires métissés, régi par un nouvel ordre mondial laïque et "humaniste" élaboré avec soins dans les loges.

Voir les commentaires

L'armée de l'anti-France

29 Juillet 2011, 20:25pm

Publié par Simon Duplessis

st-cyr.jpegDans le dernier numéro de  Rivarol, on peut trouver  cet excellent  article de Pierre Vial . Faut-il remettre en cause le principe d'une armée française destinée à tout accepter au nom de la discipline ?

 ....Depuis (la fin de la guerre d'Algérie), le pouvoir en place (« de droite » ou « de gauche »… mais où est la différence ?) a tout fait pour remplacer les guerriers par des fonctionnaires.
En application des principes du politiquement correct, l’esprit enseigné jusqu’alors aux Cyrards a été totalement
modifié : certains aspects jugés trop “mili” sont bannis, les futurs officiers étant priés (fermement) de prendre en compte, désormais, leur nouvelle vocation d’assistants humanitaires pour populations dites déshéritées (c’est-à dire des gens déterminés à venir vivre, en France, aux crochets de ces braves abrutis de Français).
Ce qui n’empêche pas le gouvernement français d’envoyer les soldats français se faire trouer la peau aux quatre coins de la planète pour répondre aux besoins de l’impérialisme yankee, tandis qu’au nom de la “diversité” l’armée “française”, par son recrutement, devient un fourre-tout mutiracial, dont les éléments non-européens constitueront, le jour venu, la force de frappe des envahisseurs africains.
Mais, après tout, un pays a l’armée qu’il mérite. Nous plaignons les officiers, sous-officiers et soldats d’origine
européenne, dignes d’estime, qui voudraient encore trouver un sens à leur métier. Mais nous leur disons que l’heure de vérité viendra bientôt : il leur faudra alors choisir entre trahir leurs frères de race ou se battre à leurs côtés. Il n’y a pas d’autre alternative.

C'est dans ce sens que nous sommes très dubitatifs sur le rôle réel  joué par une certaine association dite de soutien à l'armée française dirigées par des généraux 2° section et qui de fait soutient le mondialisme en marche. De même nous nous indignons devant la pression morale  appliquée par ceux qui disent pleurer les morts pour la France en Afghanistan  et qui a pour but en réalité d'empêcher toute réflexion sur la finalité de cette Opex menée avec l'Otan. La mystique patriotique entretenue à St-Cyr n'est en définitive qu'un leurre destiné à ce que les futurs officiers acceptent de se sacrifier sans broncher pour la finance apatride.

 

Lire aussi les déclarations du général Thomann dans Le Monde http://www.secoursdefrance.com/content/view/723/159/

Voir les commentaires

Haute trahison et forfaiture

19 Juillet 2011, 15:06pm

Publié par Simon Duplessis

invLe chef de l'état dit :  

Celui qui meurt pour la paix, au service de son pays, personne n'a le droit de dire qu'il est mort pour rien.

Il aurait pu dire:  

Personne n'a le droit de dire que celui qui meurt pour la paix, au service de son pays, est mort pour rien.

Nous, nous disons:

Celui qui envoie ses soldats mourir pour défendre les intérêts des puissances étrangères n' a pas le droit de donner des leçons de patriotisme.

 

Rappelons que si l'armée a  le "devoir d'être la grande muette", celui du président est d'engager celle-ci  uniquement dans l'intérêt de notre pays. Il n'en est rien. Sarkozy contrairement à ses déclarations de campagne a lancé l'armée française, sous des prétextes falacieux, dans des opérations de recomposition du Moyen Orient et des pays arabes au seul profit des USA et du Nouvel Ordre Mondial. Déja Mme Anne -Marie Pourhiet, professeur de droit public, à propos du traité européen, avait parlé de haute trahison à l' encontre de N.S. Elle indiquait que la démarche du président de la République prétendant interpréter seul la volonté du peuple français est totalement arbitraire et confine à la dictature.

 

L'entrée dans le commandement intégré de l'OTAN, sans avoir consulté le peuple et sans l'avoir averti de ses intentions relève de la même forfaiture.

Voici pourquoi les jérémiades de Sarkozy devant le cercueil de nos soldats paraissent déplacées.

 

Nos chefs d'état-major devraient avoir le courage de s'opposer à ces guerres illégitimes dans lesquelles leurs subordonnés se font tuer. Je ne  crois pas nos  généraux naïfs.  Ils ont le droit et le devoir de réfléchir et aussi celui de protéger leurs hommes.

Selon l'article 15 de la loi portant statut général des militaires du 13 juillet 1972 : « Les militaires doivent obéissance aux ordres de leurs supérieurs et sont responsables de l’exécution des missions qui leur sont confiées. Toutefois, il ne peut leur être ordonné et ils ne peuvent accomplir des actes qui sont contraires aux lois, aux coutumes de la guerre et aux conventions internationales ou qui constituent des crimes ou des délits notamment contre la sûreté et l’intégrité de l’Etat (...).

Voir les commentaires

MLP, l'islam et l'armée française

2 Juillet 2011, 17:28pm

Publié par Simon Duplessis

 

Il faut bien le reconnaitre; Marine Le Pen a éludé la question concernant les musulmans dans l'armée.

Voici ce qui est inscrit dans le programme de 2007:

« (…) Faute de crédits, non seulement il est impossible de recruter beaucoup d’engagés, mais il devient de plus en plus difficile d’avoir un recrutement de qualité. 20 % des nouvelles recrues sont désormais issues de l’immigration originaire du monde musulman ». Et Caroline Fourest a eu le malin plaisir de lui demander de s'expliquer sur le rapport entre "baisse de la qualité du  recrutement " et  "monde musulman".

 

Mais  peut-on éviter de parler la langue de bois quand on se présente aux élections présidentielles ?

Car dire la vérité voudrait que l'on puisse dire cela :

1/ la montée de l'Islam en France est un réel problème et qui se traduit par une impossibilité d'assimilation quasi naturelle de la communauté musulmane:  les prières dans la rue, les abattages rituels, le  particularisme vestimentaire en sont les signes les plus visibles.  En fait, ce sont plutôt les français de souche qui se font assimiler progressivement par cette communauté issue de l'immigration.

Comme le dit Erdogan : l'assimilation est un crime contre l'humanité !

2/ La république est laïque ce qui pose déja quelques difficultés à nos amis musulmans. Par ailleurs  le système fait semblant d'oublier que les racines de la nation française sont chrétiennes avant tout et l'on voit bien comment sont traités les chrétiens en Egypte, en Irak, au Pakistan et ailleurs dans le dar al islam.

3/ Le vrai musulman est musulman avant d'être français et que fera t-il en cas de conflit de la France avec son pays d'origine ?  Est-il illogique de se poser la question?

http://www.fnvilleurbanne.fr/article-26817349.html

4/ Le niveau de la recrue, qu'elle soit musulmane ou non, est vraiment plus que moyen : bac moins 3 ou 4 et absence de formation professionnelle. Souvent consommateur  de haschich, dénué de sentiment patriotique et souvent d'éducation familiale basique, le soldat de  2011 reste principalement attiré par la solde mensuelle.

http://halong1.over-blog.com/pages/Larmee_Francaise_aujourdhui-670759.html

 

Alors, il faudrait  au minimum rectifier la phrase de la façon suivante:

Faute de crédits, non seulement il est impossible de recruter beaucoup d’engagés, mais il devient de plus en plus difficile d’avoir un recrutement de qualité et de plus 20 % des nouvelles recrues sont désormais issues de l’immigration originaire du monde musulman.

 

En réalité, le débat est dépassé si l'on considère que la France est inféodée quasi totalement aux USA et par conséquent au nouvel ordre mondial.

Son armée n'agit que sous l'égide de l' OTAN ou de l'ONU qui sont des organismes précurseurs du bras armé du gouvernement mondial.

Voir les commentaires

Refuser la guerre

4 Janvier 2010, 08:43am

Publié par Simon Duplessis

En Afghanistan, il serait bien difficile de trouver une cellule d'Al-Qaida permettant de justifier la guerre contre le terrorisme. Il y a bien des poseurs d'I.E.D, des tireurs postés au passage des convois et aussi des "suicid-bombers". La coalition les appelle "insurgés". Qui sont-ils vraiment ? On aurait tort de croire que ce sont des fondamentalistes adeptes de la djihad.  Il s'agit le plus souvent d'afghans excédés par le comportement et les exactions d'une armée d'occupation . D'ailleurs, on ne compte plus le nombre de  victimes civils tués dans ce qu'on appelle  pudiquement des dommages collatéraux. De fait, il n' y pas de raison que cesse le cercle vicieux créé par la seule présence de l'ISAF.
Tout laisse donc penser que  le but recherché n'est pas de vaincre le terrorisme mais de s'en servir pour justifier une présence armée permanente sur le sol Afghan et ceci à des fins géostratégiques.
L'armée française semble avoir intégré la nouvelle donne; voici la fin des  opex en Afrique  et  l' arrivée de nos troupes sur un vrai champ de bataille où nos soldats se retrouvent au coeur de leur  métier.
La plupart sont là pour servir leur pays même
si quelques "warriors" partent pour  en découdre, et quelques ambitieux pour rapporter quelques médailles ou gagner la course aux étoiles. L'Afghanistan est ainsi devenu un passage obligé pour  "optimiser" une carrière militaire.  Tout le monde se l'accorde: Il y a désormais deux sortes de soldats français ; ceux qui y sont allés et les autres.
Il n'empêche. Même si on peut être en désaccord avec la position qu' il avait prise à l'époque,  on se souvient qu'un certain  général Paris de Bollardiere avait contesté courageusement certaines méthodes. Aujourd'hui dans l'armée française,  aucune voix ne s"élève contre cette guerre injuste.


 

Voir les commentaires

FINUL

17 Novembre 2009, 20:59pm

Publié par Tarik

source: l'Orient le jour, état major des Armées, blogdei, wikip

Même s'il met des formes diplomatiques en donnant son avis sur la situation au Liban sud, le général de division Olivier de Bavinchove, ancien chef d'état major de la FINUL disculpe le Hezbollah  en ce qui concerne  les tirs de roquettes contre le territoire israélien. Ceux-ci sont à son avis,  des actes commis par des groupements terroristes qui trouvent refuge dans les camps palestiniens
Pour ce qui est des survols du territoire libanais par l'aviation israélienne, l'ancien CEM de la Finul a estimé qu'il s'agit bien là de violations de la résolution 1701 .
La mission de la FINUL  est d'appuyer les 15 000 soldats de l'armée libanaise, pour former une zone tampon entre le Liban et Israël. On peut remarquer que cette force n'a pas d'appui aérien à niveau dissuasif en cas de conflit.
La France est le deuxième contributeur en troupes de la FINUL avec environ 1500 soldats. Plus d’une centaine sont affectés dans les états-majors de la FINUL à Naqoura et du secteur ouest italien à At Tiri, et environ 1 300 arment le GTIA (Groupement tactique interarmées) avec une double mission de QRF (force de réaction rapide) et de contrôle de zone.

Toutefois, si la zone frontière est sous contrôle de la Finul, il est probable que le Hezbollah qui n'a pas oublié le 12 juillet 2006 se réarme dans les villages dont les autorités sont des sympathisants.
Israël aurait intercepté le 4 novembre des «centaines de tonnes d'armes» en provenance d'Iran et destinées au  Hezbollah à bord d'un cargo arraisonné au large de ses côtes. Le mouvement chiite libanais  a nié toute responsabilité dans cette affaire qui s'apparente pour lui à une provocation..

A l'avenir, la situation risque de devenir tendue. Après l'invasion de Gaza, Israel, accusée de crimes de guerre dans le rapport Goldstone,  se trouve isolée de plus en plus sur la scène internationale. Une fuite en avant serait à même de maintenir la cohésion nationale et une guerre contre l'Iran devra obligatoirement commencer par une attaque du Liban sud pour empêcher  le Hezbollah de toute action de représailles sur le territoire israélien.

Voir les commentaires

La voix de la muette

30 Septembre 2009, 07:31am

Publié par Simon Duplessis

 On peut tout dire sur l'armée française puisque c'est une grande muette. Certains ne s'en privent pas et en particulier nos dirigeants. Ils ont raison; aucun syndicat n'ira manifester ou déclencher une grève. L' ASAF (Association de Soutien Armée Française), seule, est là pour rectifier le tir.

Des propos durs et blessants rapportés par la presse ont été tenus par de hautes autorités politiques françaises à l'encontre d'un sous-officier supérieur de l'armée à I'occasion  de I'incendie du camp de Carpiagne fin juillet. Ils ont suscité des réactions indignées non seulement de la communauté militaire mais également de la part de très nombreux  civils surpris par la violence des termes employes. Ce type de propos, s'il devenait récurrent, pourait entraîner une rupture de confiance durable entre I' Armée, et  les  responables  politiques, affaiblissant ainsi inutilement notre pays.

Un sous-officier supérieur, décoré tant sur le plan militaire que civil pour actes de courage, a commis une faute professibnnelle en estimant pouvoir s'affranchir d'une consigne relative à I'emploi des balles  traçantes. Il sera   sanctionné conformément  au règlement  et éventuellement condamné s'il s'avère  que  cette  faute  est  directement   la cause  de I'incendie.    L 'enquête  le dira. Pour autant, est-il acceptable qu'un haut responsable politique parle de "stupidité incroyable"?
Par ailleurs, cette même autorité s'étonne que les soldats s'entaînent l'été par des  températures supérieures à 30° ; mais ignore-t-il que la France  déploie des soldats en Afrique et en Afghanistan où la température est souvent bien supérieure et qu'une armée doit s'entrainer en permanence dans les conditions les plus proches du combat pour être toujours disponible et efficace ?

On ne peut manquer d'être surpris que pour un incendie de garrigue certes important mais qui n'a pas fait heureusement de victime, le chef du gouvernement ait jugé nécessaire de se déplacer
N. 'y a-t-il pas de problèmes plus importants  en France? Les plus hauts dirigeants de notre pays ne se discréditent-ils pas à intervenir dans des évènements qui ne sont pas de leur  niveau, à moins que leur objectif soit de répondre à I'urgence médiatique et de pouvoir ainsi faire preuve de fermeté devant l'opinion ? Pourtant des faits autrement plus graves n'ont entraîné aucune  réaction officielle comparable  notamment quand  il s'agissait d 'incendies volontaires et de destruction   massive  de véhicules  dans   certaines  banlieues.

L'armée est disciplinée et exemplaire tant dans l'exécution de ses missions de guerre et de service public que dans la conduite des réformes qui lui sont demandées. Et c'est dans la discrétion que, plus qu'aucune autre institution, elle sanctionne avec rigueur les fautes de ses membres. Les hommes politiques doivent-ils faire de la surenchère à bon compte ? Pour quel intérêt ?

L'armée est une communauté dont les membres sont liés par une véritable fraternité d'armes. Aussi l'imprécation lancée à l'un d'eux est perçue comme un affront fait à tous. Cette cohésion, elle la cultive car l'esprit de corps est un atout décisif au combat. Que de hautes autorités politiques tiennent de tels propos et c'est l'ensemble des membres de l'institution militaire qui est touché. Si tous ont conscience de la faute commise, aucun n'accepte ces paroles excessives qui conduisent nombre d'entre eux à douter de la capacité des responsables politiques à garder leur clairvoyance et leur sang froid dans des circonstances autrement plus graves.

Enfin, croit-on que les termes employés soient de nature à renforcer la crédibilité de l'armée et la confiance que lui porte la nation? Rappelons cependant que les personnels de la brigade des sapeurs pompiers de Paris et du bataillon des marins pompiers de Marseille ainsi que ceux des unités de la sécurité civile sont des militaires et que des centaines d'autres soldats participent chaque année à la lutte contre les incendies trop souvent criminels dans le sud de la France et en Corse ?

Il est vraiment consternant qu'un fait divers de cette nature ait pris une telle dimension en raison des déclarations excessives qui l'on suivi.L'ASAF souhaite que cesse cette forme de réprobation précipitée.

 Lettre de L'ASAF 09/01

     

Voir les commentaires

Les "libres" penseurs

7 Septembre 2009, 08:24am

Publié par Arthur McKenzie

Dans  secret défense, le blog où vous pouvez  tout savoir sur ce qui est kaki ou bleu marine, j'ai appris qu'il existait encore des généraux courageux  capables de donner leur point de vue personnel. Ainsi, Vincent Desportes dans "secret défense" fait presque figure de contestataire . je cite :
 Le général Vincent Desportes, directeur du Collègue interarmées de défense, publie un excellent article dans le
dernier numéro de Politique étrangère, la revue trimestrielle de l'Institut français des relations internationales (Ifri)*. Il y pointe les risques du "tout technologique", de l'imitation du modèle américain et des risques d'une recherche systématique de l'interopérabilité avec les Etats-Unis. Une réflexion utile au moment où la France réintègre pleinement l'Otan.
En se renseignant un peu plus, on s'aperçoit que le général en question est en fait celui qui a fait virer Aymeric Chauprade du CID .
En fait, il n'ya rien rien d'étonnant à cela. Le système peut être critiqué et même doit être critiqué de l'intérieur pour démontrer que la liberté d'expression existe dans notre modèle républicain et démocratique. Ainsi, dans chaque domaine, on laisse  des gens dessiner les  contours du dit système. On connaissait déja dans ce rôle Eric Zemmour, Jean François Kahn, , Philippe  de Villiers (qui vient de se griller complètement)  et quelques autres.
Gageons que ce général a une belle carrière devant lui . A suivre.

* Rappelons que l'IFRI est dirigé par Thierry de Montbrial,  membre du comité directeur du Groupe Bilderberg . Comme quoi , tout se tient !

Voir les commentaires

Uzbin, un an déja

21 Août 2009, 16:29pm

Publié par Sacha

Non, on n'oublie pas les 8 paras du 8° RPIMA et leurs 2 camarades du RMT et du 2° REP.  Le meilleur hommage à leur faire un an après , c'est  de dire la vérité sur la dramatique journée du 18 Août 2008 .
On se souvient de l'affaire; la  section chargée de reconnaitre un col dans la vallée d'Uzbin, sous un soleil de plomb, fut  rapidemment prise  sous le feu nourri des talibans et a du se battre courageusement contre une force ennemie supérieure en nombre qui  bénéficiait à la fois  de l'effet de surprise et d'une position stratégique.
Apparemment, l' embuscade n'est pas le mode  habituel d'attaque pour les talibans qui reconnaissent ne pas faire le poids face aux forces de la coalition. Ils préfèrent exercer des frappes de type terroriste comme la pose d'IED ou utiliser les "suicid-bombers".
Il semble donc  que la colonne française soit tombée par hasard sur une shura de talibans qui,  voyant ces soldats privés du moindre appui, ont profité de l'aubaine. Au total, si François Fillon a souhaité à l'époque "augmenter la capacité de reconnaissance et de renseignement » en Afghanistan, évoquant notamment les drones (avions sans pilote), des hélicoptères ou un retour des forces spéciales, il n'en demeure pas moins que seules la malchance et surtout  la négligence sont à l'origine du drame. Il importe d'en tirer les leçons à tous les échelons.

Voir les commentaires

Un jour, ils devront payer

2 Août 2009, 11:32am

Publié par Montjoie

Un caporal du 3°Rima  de Vannes âgé de 22 ans a trouvé  la mort hier en Afghanistan. Un mort de plus à verser sur le compte de la coalition menée par Bush et les néocons.
Ce jeune soldat a été victime d'un tir de taliban, certes, mais surtout de la politique mondialiste servile adoptée par le président de la république française.
Ce qui est consolant, tout de même, c'est de voir le cheminement de la vérité qui inlassablement trace sa route en convertissant les esprits. Plus de la moitié de nos contemporains ne croit plus en la version officielle du 11 septembre,  Bigard fait un tabac avec son sketch hebdomadaire sur la fable du 11/9 qui serait grotesque si elle n'était pas si dramatique .
Il ne faut pas s'arrêter là; les responsables des guerres en Irak et en Afghanistan et des attentats bidons devront être traduits en justice, les collabos européens qu'ils soient hommes politiques , journalistes, faiseurs d'opinion doivent rendre des comptes.


Un soldat britannique de 27 ans, Joe Glenton,  bientôt traduit en cour martiale pour avoir refusé de rejoindre son unité en Afghanistan, estime dans un lettre écrite à Gordon Brown que la guerre ne peut être gagnée et déplore que "le courage et la ténacité de (ses) camarades soldats soient devenus un instrument de la politique étrangère américaine".
Il ajoute aussi :  "Je crois que quand les militaires britanniques se mettent au service de la nation et sont exposés au danger, le gouvernement qui les envoie sur le front a l'obligation de s'assurer que la cause est juste et bonne, c'est-à-dire qu'elle assure la protection de la vie et la liberté".
 "La guerre en Afghanistan ne réduit pas le risque terroriste et, loin d'améliorer la vie des Afghans, sème la mort et la désolation dans tout le pays. La Grande-Bretagne n'a rien à faire dans ce pays",


La France , non plus, of course !

Voir les commentaires

1 2 3 4 > >>