Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Eclairage

Servir

11 Novembre 2017, 19:57pm

Publié par Simon Duplessis

Tel est le titre du livre du général Pierre de Villiers qui vient d'être publié.

Il faut rappeler dans quelles circonstances le CEMA a démissionné: celui-ci a manifesté à huis clos devant une commission parlementaire sa réprobation concernant  la coupe budgétaire qui frappe nos armées. Il est vrai que nos soldats sont sur-employés et que leur matériel est nettement insuffisant et obsolète. Cette sortie n' a pas plu au blanc bec - nouvellement élu président de la république française - qui l'a considérée comme un crime de lèse-majesté.

Ce n'est pas la première fois qu'un CEMA démissionne à la veille de sa retraite pour montrer son désaccord avec le politique sur le budget des armées. En réalité, l'affaire n'est  pas très grave, les généraux étant remplaçables et interchangeables ; le chien aboie, la caravane passe.

Ceci illustre de façon parfaite la technique  de distractibilité  du système : ce choc frontal  entre deux personnalités éminentes fait la une des médias  quelque temps  et permet à tout un chacun de donner raison ou tort à l'un ou à l'autre .

Cela évite de parler du fond:

  • pour quelle politique utilise -t-on notre armée ?
  • les français y adhèrent -ils ? 
  • pour quelles motifs nos soldats doivent-ils être prêts à mourir ?
  •  quel est  l'intérêt supérieur  de la nation ? 

Pierre de Villiers est un soldat certainement courageux physiquement et  doté d'une belle intelligence comme en témoigne son parcours  sans faute : Saint -Cyr, des commandements réussis en particulier au 501° régiment de chars de combat, l'école de guerre, le  CHEM, etc . Bardé de décorations dont plusieurs de l'Otan, Il a navigué  dans la constellation des catholiques de tradition où l'on retrouve les Puga, Courrèges, Dary ; ce qui peut paraître à première vue paradoxal quand on connait un tant soit peu la vision antinationale et antichrétienne de l' oligarchie.

Ce qui est aussi surprenant, c'est que ces gens-là ne se sont jamais posé la question de leur responsabilité personnelle dans les guerres de l'Otan,  en Serbie, au Kosovo, du rôle de la France  dans la déstabilisation de l'Irak, de la Syrie, de la Lybie, du bien fondé de notre intervention en Afghanistan ou même au Mali. Ils ne se sont pas exprimés sur les armes de destruction massives, sur le rôle de la CIA dans la création de Daesh, sur les différents attentats  sous faux drapeaux, sur leur soutien à Al Nostra . Rien non plus sur l'invasion musulmane, sur  cet ennemi intérieur qui occupe des territoires entiers  du sol national où le droit et l'autorité de l'état ne s'exercent plus. La grande muette est une pseudo tradition qui permet toutes les faiblesses. Car si le chef de l'état est le chef des armées,  il  est aussi selon l'article 5 de la constitution le garant de l'indépendance nationale et de l'intégrité du territoire et peut être destitué en cas de manquement à ses devoirs.

Ces généraux sont-ils complices,  aveugles ou tout simplement intéressés par la carrière et les " honneurs"  ? Difficile de répondre mais il est encore temps à Pierre de Villiers, s'il le souhaite,  de rejoindre la résistance : celle des Piquemal, Zemmour, Cassen, Ryssen, etc .

Pour  servir qui ? : la France, tout simplement.

 

 

Commenter cet article

Sam 12/11/2017 17:23

Les templiers et le N.O.M

https://www.youtube.com/watch?v=XXUKCEAjXYk