Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Eclairage

Ségolène : le retour

31 Octobre 2007, 09:57am

Publié par Simon Duplessis

Ségolène Royal, a rencontré la semaine dernière à Buenos Aires  Cristina Kirchner, la nouvelle présidente des Argentins. Dans une lettre aux internautes  Ségolène Royal fait part de ses réflexions: « Je suis curieuse de voir de plus près comment un pays plein de potentiel mais acculé à la faillite par le dogme du “consensus de Washington” a repris ses affaires en mains en s’affranchissant de cette idéologie ultra-libérale et en redonnant à l’Etat un rôle d’impulsion et de régulation. »
  
Ségolène Royal évoque la lutte  de Kirchner contre « les grands bailleurs de fond internationaux », elle déclare que la nouvelle chef de l’Etat « ne va pas se laisser faire » par les créanciers et le Club de Paris car ça a déjà été dur de « récupérer la maîtrise de son destin ». Elle évoque leur vue commune sur « les errements du système financier globalisé », qui devient « un facteur d’instabilité économique, sociale et même politique » et qu’après « l’avertissement » de cet été, « il y a urgence à bâtir des mécanismes de régulation ». Ségolène Royal parle même de « nouvelles formes d’intervention de la puissance publique pour (...) se protéger des risques d’une financiarisation aveugle et livrée à elle-même ». (solidarité)

Mme Royal ne dit donc pas que des bêtises surtout quand elle ne se sent plus prisonnière de la pensée unique qui régne en France . Avec un tel discours, il est certain qu'on ne lui proposera pas le poste de son ami DSK. Redoute t-elle pour la France un scénario argentin ?

Voir les commentaires

M Sarkozy et les suites du voyage au Maroc

31 Octobre 2007, 07:16am

Publié par Grégoire Vesin

M Sarkozy aime le Maroc et ne s'en cache pas. Il est vrai que ce royaume produit quelques beautés dont nous avons la chance de bénéficier avec Rachida Dati, ambassadrice de charme et de caractère qui a pour autre grande vertu d'être Ministre des cultes.
Sans doute focalisé par cette beauté, ébloui par la gloire toute neuve de NSS illuminé par le succès commercial dont j'évoquais les retombées plus ou moins visibles, j'étais à deux doigts de ne pas voir passer l'équivalent d'un TGV dans un couloir !
 
La France connait un regain de construction de mosquées dans beaucoup de grandes villes et en particulier dans notre chère ville de Marseille où la Bonne Mère veille sur une population musulmane des plus nombreuses. Fut un temps où , l'oeucuménisme aidant, des prélats bien inspirés, faisant face à un cruel manque de lieux de culte et d'espace constructible avaient même imaginé offrir une des chapelles dans les soubassements de Notre Dame pour abriter une mosquée. L'affaire avait fait grand bruit à l'époque et le projet fut vite rangé dans les cartons dans l'attente de jours meilleurs, tel un traité européen rejeté par le peuple mais plébicité par d'autres visionnaires prêts à renier leurs origines chrétiennes pour rallier des idées généreuses et progressistes.
Las, les politiques obstinés n'ont pas manqué, pour obtenir une paix sociale dans les quartiers nords de sinistre réputation et qui n'ont rien à envier à nos banlieues du 93 ou du 95, de vendre le peu qu'il leur reste d'âme aux projets de construction d'une mosquée.
L'affaire ne serait rien si les conditions offertes n'avaient été remises en cause pas certains partis politiques "racistes et xenophobes", qui ont néanmoins réussi à moduler un peu ce qui pouvait apparaitre comme un contrat déséquilibré même si le terrain retenu dans le quartier en question ne vaut rien et qu'il s'apparente plus à une friche d'une banlieue algérienne dans une zone de non droit.
 
Au regard de l'aspect , trivial j'en conviens, du financement de cette mosquée , on découvre qu'il n'est pas bouclé et qu'il représente la modique somme de 8 millions d'euros et qu'ils devrait être normalement réuni par ....le Maroc et l'Algérie !!
 
Que conclure donc du voyage de M Sarkozy et de notre ministre de charme ? Que M Sarkozy est un adroit manoeuvrier qui nous fait avaler des couleuvres en annonçant à grand renforts de publicité le financement de quartiers défavorisés au Maroc alors que cet argent servira quelque part à financer la mosquée de Marseille ....et sans doute d'autres sur le territoire francais.M Sarkozy ne ment pas quand il dit aimer le Maroc et nous sommes en plein conte (compte ?!!) des mille et une nuits !
 
Curieux comme NSS se targue d'aimer les uns et de privilégier les autres ! Sans doute une façon de marquer la rupture en politique étrangère.

Voir les commentaires

Idendité française

30 Octobre 2007, 07:05am

Publié par Simon Duplessis

Bernard Antony, président de l'AGRIF est l'auteur d'une lettre ouverte à  M. Nicolas Sarkosy, président de la république sur les menaces pesant sur l'idendité française.

Extraits

"Lorsque la loi se mêle de poursuivre des sentiments, de traquer des phobies, des peurs quelquefois justifiées, de condamner les individus non pas pour ce qu'ils ont fait mais pour ce qu'ils pensent, et même pour ce qu'il ressort de leur impulsions ou de leur inconscient, voila le propre de la perversion totalitaire.
"

"Ne faudrait-il pas plutôt apprendre aux jeunes français à connaitre et à dénoncer les esclavages du temps présent plutôt que de leur proner une auto-flagellation sur ceux du temps passé qu'on leur caricature anachroniquement ?"

"Si le racisme consiste en la haine de l'autre non pour ce qu'il a fait mais pour ce qu'il est, comment ne pas enseigner l'intrinsèque similitude de perversion du communisme et du nazisme ?"

"Peut-on parler d'idendité française et vouloir la défendre sans être conscient de ce que notre civilisation française et la civilisation européenne en général doivent aux racines chrétiennes ?"

"Le dénigrement systématique de notre patrie, la désinformation de notre histoire, les instaurations obligatoires de repentance à sens unique souvent injustifiées, fondées sur une stupéfiante ignorance de notre passé, apportent ainsi une sorte d'encoragement aux pratiques les plus odieuses d'une racisme anti-français et plus primitivement antiblanc.
"

Voir les commentaires

Coup de sirocco pour nos rafales

29 Octobre 2007, 22:50pm

Publié par Grégoire Vesin

M Sarkozy a été reçu comme un roi au Maroc nous disent les reporters !
 Arrêtons nous un instant sur les cause d'un tel succès.
D'un point de vue commercial , notre président a retrouvé ses habitudes d'avocat pour défendre la cause perdue du Rafale. Avion du futur conçu par les ingénieurs géniaux de Dassault mais tellement sophistiqué à l'usage et à l'entretien qu'il est proprement invendable.Les experts l'avait d'ailleurs prévu avant même le voyage triomphal de M Sarkozy.
La France est empêtrée depuis des années avec cet avion dont nous avons fait l'effort d'équiper notre aviation et notre marine comme gage de sérieux et de présupposé à des ventes au niveau international.
Les américains, plus sages, vendent des avions d'occasion, moins chers et qui ont depuis longtemps fait leurs preuves.La France n'a toujours pas compris qu'il convenait de s'adapter à la concurrence et à la demande.On peut comprendre que la probabilité d'un conflit entre le Maroc et le reste de la région, nécessitant l'usage d'avions sophistiqués est faible.
Dès les premiers signes de l'incongruité de la situation chez Dassault engagé avec l'État dans un programme en solo comme on les aime en France, il eu été judicieux de construire des programmes d'avions plus adaptés aux diverses missions qui pouvaient se présenter et qui auraient trouvé preneurs à l'export.
 
Las de ne pouvoir placer cet avion, le président se targue d'avoir vendu le TGV et une frégate dernier modèle pour un montant estimé à 500 M d'euro. Mais là encore, n'est-on pas en présence d'un coup médiatique visant à proposer un prototype autrement invendable qui servirait de bateau témoin dans l'espoir d'en vendre d'autres exemplaires.
 
Nicolas Sarkozy est très favorable avec un rapprochement entre le  Maroc et l'Europe et les motifs de ce rapprochement ne manquent tant du point de vue économique que stratégique.
La question est de savoir combien cela va coûter et qui va payer le prix de ce rapprochement tellement souhaité.
Une subvention de 2 Millions d'Euros par an est allouée au Maroc pour aider au rapprochement et la France va par ailleurs ouvrir un crédit de 38 millions d'euros pour le financement du projet d'assainissement de la ville de Nador (nord-est) et devrait faire un don de huit millions d'euros pour soutenir l'INDH (Initiative nationale pour le développement humain) - un programme social qui cible les régions et les quartiers les plus pauvres du Maroc.
 
Il faut savoir lire entre les lignes car , on nous parle de contrats de coopération ce qui ne manque pas de nous interroger sur les sommes réellement versées au final pour la réalisation de ces contrats.
 
La France a un rapport privilégié avec l'Afrique du Nord et la stratégie de recouvrement de NSS vient renforcer notre présence dans cette zone. Peut on espérer que l'Algérie suivra l'exemple du Maroc et établira des rapports plus clairs et plus francs avec notre pays? Une chose est sûre, c'est qu'il vaut mieux soutenir les efforts des pays qui montrent un semblant de volonté de coopération qu'un pays dont on soigne gratuitement le dirigeant et qui n'a de cesse que de nous conspuer.
 
Autant il faut nous réjouir du lot de contrats remportés par les sociétés françaises , autant il convient d'être prudent sur la nature et le rapport réel de ces contrats.

Voir les commentaires

Arche de Zoé

29 Octobre 2007, 14:58pm

Publié par Simon Duplessis

L’Arche de Zoê serait bien à l'origine d'un trafic d'enfants. Il semble étonnant que le gouvernement français n'ait pas été au courant de cette histoire depuis déja quelques temps.

Voir les commentaires

Le grand silence sur Arte

29 Octobre 2007, 12:30pm

Publié par Mathilde Lefol

La chaîne ARTE propose souvent des émissions de qualité. Il faut souligner ses choix audacieux en cette période de la fête de Tous les Saints :
 
Arte diffuse ce soir "le grand silence", documentaire réalisé sur les moines de la Grande Chartreuse. Le réalisateur a respecté le choix des moines : filmer leur quotidien et ce sans commentaire et musique additionnelle. Trois heures d'immersion dans le dépouillement total avec une diffusion à 20 h 30; Arte ne vise pas les fameuses parts de marché. Ce film a connu à sa sortie un grand succès.
 
Il a été précédé la semaine dernière par la diffusion d'un téléfilm remarquable sur la vie du Pape Jean Paul II "Karol, un homme devenu Pape", en quatre parties (le jeune Karol face au nazisme, le jeune  prêtre confronté au communisme, les premières années de son pontificat et le Pape face à la souffrance).
La reconstitution historique minutieuse, le choix des comédiens slaves (admirable Piotr Adamczyk qui joue Karol tout au long de sa vie), le respect de la personnalité du Pape et son message d'amour forcent le respect et l'admiration. C'est un film qui parle à notre âme et dont on sort bouleversé.

Voir les commentaires

Internes en médecine

29 Octobre 2007, 07:19am

Publié par Simon Duplessis

Les futurs médecins préfèrent exercer en ville et au bord de la mer. On les comprend. Néammoins, c'est difficilement acceptable aujourd'hui en terme de santé publique.
Il faut remarquer que  d'une part les mesures incitatives à l'installation ne donnent pas de résultat et que d'autre part le nombre de médecins en France est globalement satisfaisant .La carte démographique montre par exemple des "blancs" catastrophiques en terme de chirurgie générale . En revanche, les Alpes Maritimes comptent plus de dermatologues que tout le Royaume - Uni ! 
Il était donc temps de réfléchir à d'autres solutions comme celle de renoncer à la liberté totale d'installation. Malheureusement, le gouvernement a déja mal commencé en renonçant sous la pression de la rue à des mesures de bon sens alors qu'il avait  l'opinion publique de son côté dans cette affaire. 
Cela promet pour la suite du programme de "rupture."

Voir les commentaires

Martyrs espagnols béatifiés

28 Octobre 2007, 18:00pm

Publié par Simon Duplessis

Lu sur Eucharistie Miséricordieuse - Extraits

Cathophobie :
"
Ce dimanche, notre pape Benoit XVI va béatifier 498 victimes des atrocités de la république espagnole entre 1934 et 1937. Occasion d'une nouvelle démonstration de cathophobie primaire et viscérale sous le plume d'Henri Tincq dans le Monde, ce qui n'étonnera plus aucun catholique. Occasion également de constater et de mettre en lumière quelques grosses ficelles de cet "humanisme à géométrie variable" :

Le progressisme laïciste est une authentique théocratie :
"Ceux qui pensent que le laïcisme progressiste est une libération de l'homme vivent donc en plein mythe : il s'agit d'une authentique religion intolérante. Aucun contre-pouvoir ne sera toléré, sous peine de mort, les montagnes de victimes de l'intolérance athée en France sont là pour en témoigner. Aucun catholique ne doit l'ignorer. C'est justement pour cela qu'il nous faut résister."

Devoir de mémoire à géométrie variable :
"La mode est au prétendu "devoir de mémoire", c'est-à-dire à l'exaltation des victimes du passé que l'on exhume toute dessechées et que l'on exhibe en place publique comme l'on ferait d'un gibet. Son mobile, c'est la repentance, que l'on exige des descendants de tel ou tel groupe ou de telle institution présumée coupable. Dans l'air, l'idée que les enfants de colons sont des salauds au même titre que les colons eux-mêmes. Les cathos, également des enfants de salauds parce que l'inquisition, les croisades, bla bla. ."

Comme disait un de nos lecteurs :
Un martyr (du
grec ancien μαρτυς,-ύρος martus, « témoin ») est celui qui consent à aller jusqu’à se laisser tuer pour témoigner de sa foi, plutôt que d’abjurer. « Martyr » appartient essentiellement, et à l'origine, à la terminologie chrétienne.( Wikipedia.)
Il ya donc des martyrs de la foi chrétienne et des martyrs du communisme. Pour la "béatification" de  ces derniers, il est conseillé de s'adresser place du colonel Fabien.

Voir les commentaires

Chronique d'une guerre annoncée

27 Octobre 2007, 13:04pm

Publié par Simon Duplessis

Dans le cadre de la rallonge budgétaire de 42,3 milliards de dollars que le gouvernement de George Bush demande au Congrès, le Pentagone réclame près de 88 millions de dollars, arguant d’un « besoin opérationnel urgent », pour achever le développement d’une bombe expérimentale anti-bunker et modifier les bombardiers furtifs B-2 afin qu’ils puissent les larguer.

Ils se sont intéressés à cette bombe à peu près au moment où les Iraniens ont commencé à enterrer leur site d’enrichissement d’uranium de Natanz, fait savoir John Pike, directeur de GlobalSecurity.org.tionnel urgent », 
Journal chrétien

Voir les commentaires

Homélie pour le trentième Dimanche

27 Octobre 2007, 06:46am

Publié par Simon Duplessis


" Jésus dit encore cette parabole à l'adresse des gens qui se flattaient
d'être justes et méprisaient les autres : «Deux hommes montèrent pour
prier au temple ; l'un était pharisien, l'autre publicain.  Debout, le
pharisien priait en lui-même : Je te remercie, mon Dieu, de ne pas être
comme le reste des hommes, rapaces, malhonnêtes, adultères, ni même comme
le publicain que voilà ; je jeûne deux fois la semaine ; je paie la dîme
de tous mes revenus.  Le publicain, lui, restant à distance, n'osait même
pas lever les yeux au ciel ; il se frappait la poitrine en disant : O
Dieu, aie pitié du pécheur que je suis !  -  Eh bien !  je vous le
déclare, celui-ci redescendit justifié, au contraire de l'autre. 
Quiconque en effet s'élève, sera abaissé, et celui qui s'abaisse sera
élevé.» "

Homélie :


Voilà une parabole bien connue : celle du pharisien et du publicain ! 
Chacun peut se reconnaître dans l'un des deux personnages.  Mais dans lequel ?  Dans le pharisien, ou dans le publicain ?  C'est bien là la question du jour.  Si nous nous reconnaissons dans le publicain, je doute fort que nous soyons de faux publicains, et, hélas, de vrais
pharisiens...  Car il ne s'agit pas de SE reconnaître, de SE penser, de SE justifier, mais bien d'être ce que nous sommes sous le regard de Dieu.  C'est en effet Dieu qui justifie l'homme, et non pas l'homme qui SE justifie.

Avoir l'humilité, c'est être vrai envers soi-même : l'humilité, c'est la vérité.  Celui qui est vraiment humble verra toujours de l'orgueil en lui.  L'humilité vraie ne se rend pas compte de son état : celui qui
possède l'humilité croit ne rien avoir, alors que, justement, il a Dieu pour lui et en lui !  L'homme qui se reconnaît comme créature dépendante de Dieu s'abaisse tellement en se mettant à sa véritable place devant son Créateur que Dieu ne peut le laisser en cet état : le Seigneur l'élève jusqu'à sa propre Gloire afin d'en faire son enfant d'adoption.  En un mot, celui qui s'humilie, Dieu le justifie !

Plus quelqu'un se fait petit aux yeux de Dieu, plus le Seigneur se plaît à venir habiter en lui et à faire resplendir cette lumière divine qui est la sienne.  "Dieu est Lumière", nous dit Saint Jean (1 Jn. 1, 5 - cf.
aussi Ap. 21, 23 ; 22, 5).  C'est pourquoi tous ceux en qui Dieu habite comme dans son Temple, Saint Paul dit qu'ils sont "lumière dans le Seigneur" (Ep. 5, 8) : ce sont de "vraies lumières" (ibidem).  Véritable paradoxe, paradoxe de l'évangile, bien sûr...  Il faut en effet s'anéantir devant Dieu, croire que l'on tient tout du Seigneur, et le réaliser vraiment, pour participer à la plus grande oeuvre qui soit au monde : l'Oeuvre de Dieu !

"Vous êtes la lumière du monde...  Que votre lumière luise si bien devant les hommes, qu'à la vue de vos bonnes oeuvres, ils glorifient votre Père qui est dans les cieux." (Mt. 5, 14-16)  Grâce à notre humilité, nous pouvons être lumières du monde !  Ne renversons pas l'ordre des choses : nous ne devons pas nous efforcer d'être lumières du monde tout en nous conservant dans l'humilité ; nous devons, au contraire, nous efforcer d'être humbles afin de devenir, par la grâce de Dieu, lumières du monde. 
"Quiconque en effet s'élève, sera abaissé, et celui qui s'abaisse sera élevé." (Lc. 18, 14)

Aujourd'hui, cet ordre des choses est peu observé, hélas...  L'orgueil domine le monde, et c'est ce qui conduit le monde à sa perte...  Car l'humilité, qui n'est pas seulement une vertu surnaturelle, mais aussi
humaine, n'est pas assez présente parmi les hommes de notre temps...  Quand quelqu'un possède l'humilité, alors, il se rapproche si près de Dieu qu'il devient semblable au Créateur de toutes choses : l'homme humble est un vrai homme, tellement vrai que, s'il n'y avait pas eu le péché originel, il serait semblable au premier homme que Dieu créa à l'aube de l'univers !

L'homme humble est un vrai homme, la femme humble est une vraie femme.  Puissions-nous avoir de tels hommes, et de telles femmes, pour gouverner le monde, les pays, les régions, les villes et les villages !  Car ces hommes et ces femmes seraient pour le monde entier de vraies lumières
capables d'actes parfois héroïques et désintéressés, de "bonnes oeuvres" (Mt. 5, 16) pour le salut de toute l'humanité.  Des personnalités vraies et marquantes, des hommes et des femmes qui puissent
être des repères pour leurs concitoyens, voilà ce dont notre monde a tant besoin aujourd'hui !

Dans toute l'histoire de l'humanité, nous n'avons pas connu et nous ne connaîtrons jamais de plus vraie femme que Marie, la Mère de Jésus.  Son humilité est sans pareil et restera toujours inégalée et inégalable.  Ce qui lui valut de recevoir la plus grande dignité qui soit : celle de Mère de Dieu !  Vraiment, c'est bien en Marie que s'accomplit parfaitement
cette parole du Seigneur : "Celui qui s'abaisse sera élevé." (Lc. 18, 14) 
Vraiment, Marie a été cette femme forte, cette vraie femme, cette créature semblable à Dieu, portant son humanité à son parfait achèvement, non seulement au pied de la Croix du Calvaire, mais surtout au Cénacle, avec les Apôtres, le Jour de la Pentecôte !

Aujourd'hui, comme chaque dimanche, nous allons recevoir en nous Jésus-Eucharistie.  Nous allons nous approcher de l'autel du Seigneur.  Cette démarche témoigne à la fois de notre humilité et de notre grandeur.  
Elle témoigne de notre humilité, car nous nous abaissons à croire que ce
que nous voyons comme du pain n'est pas du pain mais bien le Corps du
Christ.  
Elle témoigne de notre grandeur, car, dans la communion, nous
devenons vraiment le Corps du Christ, fils adoptifs dans le Fils unique
de Dieu !  
Que cette démarche soit notre justification, pour le salut du
monde !


Je cherche quelqu'un de langue espagnole qui pourrait m'aider bénévolement à traduire - du français à l'espagnol - une nouvelle série d'homélies, qui débutera en décembre 2007 et qui finira, si Dieu veut,
en novembre 2010.  Plusieurs personnes pourraient se relayer durant cette période.  Merci de me répondre avant le 15 novembre prochain.
Que Dieu vous bénisse !

Chanoine Dr. Daniel Meynen

http://meynen.homily-service.net/

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 > >>