Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Eclairage

un catho à Hollywood

31 Octobre 2008, 17:12pm

Publié par Simon Duplessis

Acteur de films d’action, Chuck Norris est catholique et défenseur de la vie, ce qui n'est pas très fréquent dans le cloaque hollywwodien. Il vient d'écrire un article intitulé «Je vais voter pour ceux qui ne sont pas encore nés» :

C "Il y a des gens qui pensent qu’après 35 ans d’une incessante controverse née de la décision de la Cour suprême Roe contre Wade, l’avortement est une “vieille” affaire qu’on ferait mieux de laisser tomber. Je ne suis pas d’accord. J’estime, assurément, que les problèmes économiques constituent un problème important dans cette élection, mais que ce n’est pas le seul problème. Nous sommes évidemment concernés par nos problèmes financiers. Mais nous devons aussi être concernés par l’avenir de l’Amérique et par ceux qui en feront partie. Notre postérité nous intéresse. Ses droits nous intéressent. Lesquels comprennent ses “droits inaliénables” dont « le Créateur les a dotés » et au nombre desquels figurent les droits quintessenciels : “La vie, la liberté et la recherche du bonheur.”"

"L’avortement n’a rien à voir avec le “droit de choisir” d’une femme. Il a à voir avec un “droit à la vie” plus fondamental, qui est l’un des trois spécifiquement précisés comme droits inaliénable dans la Déclaration d’Indépendance (et dans l’article VII de la Constitution). Et c’est une violation du premier devoir de l’État qui est de protéger la vie innocente [...] La vérité, c’est que si Obama est élu, nous aurons placé un homme à la fonction suprême du pays, qui a les opinions et les votes en matière d’avortement les plus à gauche parmi tous les présidents de l’histoire américaine [...] Gagner l’élection ce n’est pas simplement savoir ce que ceux qui sont donnés perdants – comme John McCain et Sarah Palin, deux rebelles défenseurs de la vie – devraient faire. Mais c’est savoir ce que les citoyens qui se battent pour ces donnés perdants peuvent faire. Nous, le peuple, nous devons nous lever, revenir aux fondamentaux et, une fois de plus, voter conformément à nos valeurs".


Via le salon Beige

Voir les commentaires

DSK, l'homme qui aimait les femmes

28 Octobre 2008, 17:31pm

Publié par Simon Duplessis

Nous sommes soulagés  par  la décision du FMI de blanchir son directeur général, Dominique Strauss-Kahn, de tout soupçon d'abus de pouvoir.
 Il aurait été dommage de se priver des compétences de ce grand argentier au moment où le monde connait une crise financière de grande ampleur. Malheureusement, cette histoire a été  le révélateur  du comportement  trés  pathologique de DSK que le témoignage de la journaliste Tristane Banon
vient encore confirmer  
Le seul vrai problème de Strauss-Kahn est son rapport aux femmes. Trop pressant, il frôle souvent le harcèlement. Un travers connu des médias, mais dont personne ne parle (on est en France). Or, le FMI est une institution internationale où les mœurs sont anglo-saxonnes. Un geste déplacé, une allusion trop précise et c’est la curée médiatique. (Nouvel Obs)  
Cela dit, ce n'est pas tout à fait de sa faute . DSK est trop bien . Son épouse, Anne Sinclair, qui lui a pardonné son  coup de canif dans le contrat de mariage,  le dit sans ambage :
la vie est un risque, quand on est mariée avec un homme qui est beau, qui est intelligent, qui a du charme, qui est sympathique..."
Mais pour nous, simples français portés par l'espoir du changement en 2012, la seule question qui vaille est celle-ci :
« Comment confier la destinée d’un pays à un homme incapable de garder sa braguette fermée
? »

  

Voir les commentaires

Attentat déjoué contre Obama. Ouf !

28 Octobre 2008, 14:57pm

Publié par Simon Duplessis

Deux néo-nazis  avaient le projet de tuer Obama. Cette information fait la une dans le monde entier.
 Une source policière a dit à CNN que le complot n'était pas très poussé. « Nous prenons cela très au sérieux, mais nous ne voyons aucune preuve que ces gars-là avaient les moyens ou les informations pour faire ce qu'ils disaient vouloir faire. »
Ils sont agés de 18 et 20 ans et se seraient rencontrés sur internet. Ils voulaient foncer en voiture sur le candidat à la présidence, habillés tous les deux en blanc avec un chapeau haut de forme. Effectivement, ça ne fait pas trés sérieux, mais bon, les services de contre espionnage veillent.
Par ailleurs , on apprend à quelques jours du scrutin que pas mal d' américains ne voteraient finalement  pas pour Obama en raison de la couleur de sa peau.
Bref si Obama n'est pas élu , c'est parce que nous vivons  dans un monde de salauds racistes. Bon cela étant, un peu de pub avant les élections, ça ne fait pas de mal.


Daniel Cowart, l'un des deux néonazis qui voulait assassiner Barack Obama  

Voir les commentaires

Ils l'ont fait exprès !

27 Octobre 2008, 09:06am

Publié par Simon

La mondialisation nous est présenté comme une avancée inéluctable et source de progrès social. En fait, on s'aperçoit qu'il n'en est rien, bien au contraire;  les patrons profitent de la main d'oeuvre étrangère bon marché pour maintenir les salaires au plus bas. Ceux-ci ont stagné tant et si bien que le vulgus pecum a du emprunter au delà de ses possibilités et contre tout bon sens pour pouvoir maintenir son pouvoir d'achat. Pendant ce temps là, les dirigeants des grands entreprises et les spéculateurs de tout poil ont engrangé des fortunes.
Comment en est on arrivé là ?
Il semble bien que la bulle immobilière et le crash ont été manigancés par le gouvernement des États-Unis, la Fed et les financiers de Wall Street . Plusieurs éléments le laissent penser (le texte ci-dessous sur la genèse de la crise est largement inspiré des articles de Richard Cook et de William Engdahl - globalresearch ).

Genèse d'une crise provoquée:
1/ Au cours de la présidence Clinton, le gouvernement a demandé aux banques  de consentir des prêts hypothécaires aux consommateurs qui n' auraient pas pu  jusque là  bénéficier des prêts classiques .  George W. Bush  est arrivé au pouvoir en  Décembre 2000 et le marché boursier a commencé à décliner quand la bulle des start up technologiques a éclaté.
En mars 2001 Greenspan qui voit trés souvent G. W Bush avalise la décision du président de consentir une réduction d'impôts pour les plus hauts revenus. Des signes de récession ont  commencé à apparaitre au début de 2001. Le marché boursier s'effondre après le 11 / 9.
En Octobre 2001 Les États-Unis envahissent l'Afghanistan  puis  l'Irak en Mars 2003. La Réserve fédérale commençe à baisser les taux d'intérêt, et en 2002 les achats de maison commencèrent à se faire sur un mode frénétique.
2/ Selon certaines sources,  le mot a été donné dans les banques hypothécaires d'être large sur les  prêts hypothécaire en faisant déclarer à l'emprunteur plus de revenus qu'il n'en disposait réellement .
3/ Les banques ont commencé se débarasser de ces prêts et Wall Street les transforment  en titres aussitôt  vendus aux investisseurs du monde entier en obligations.  
4/ Les analystes de côtes de crédit des grandes agences, comme Standard and Poor's, Moody's et Fitch, ont surcôté ces  titres en sous estimant scandaleusement  les risques.

5/ Les courtiers en hypothèques alimentent  la bulle en disant que  les prix de l'immobilier continueraient à grimper et qu'il fallait acheter le plus tôt possible.

D'énormes sommes d'argent ont commencé à être injecté dans ce système  d'hypothèques et de prêts immobiliers basés sur d'hypothétiques plus-values.
 George W. Bush a été réélu en 2004, au moment où la bulle s'était largement développé.
En 2005,  la bulle immobilière seule a représenté la moitié de la croissance US  et a induit  des recettes fiscales supplémmentaires non négligeables.
Malgré les recettes fiscales de la bulle de l'administration Bush, d'énormes déficits budgétaires se creusaient avec les dépenses induites par  les guerres en Afghanistan et en Irak. 
6/ Ceux qui remettaient en cause cette politique économique  étaient pointés du doigt. Des  procureurs généraux désignés pour enquêter sur les fraudes hypothécaires ont été empéchés de le faire sur  ordre du ministère du Trésor . 
Il n'y a pas eu d'organisme fédéral chargé de s'occuper de  la fraude hypothécaire. Lors de son dernier témoignage sous serment, Lynn Turner, chef comptable de la Securities and Exchange Commission (SEC, organisme fédéral de réglementation et de contrôle des marchés financiers, NDR), qui était chargé de la surveillance du marché des swaps de défaut (credit default swaps), un marché d’un montant de 62 000 milliards de dollars, avait fait les frais des coupes budgétaires de l’administration Bush. Son personnel était passé de plus de 100 personnes à une seule.
 En Février 2006, Ben Bernanke remplace Alan Greenspan en tant que président de la Fed et il maintient les taux d'intérêt au même niveau. 
 7/ La bulle immobilière a commencé à s'effondrer en 2006-2007,  l'économie montre les premiers signes d'une récession et le marché boursier commence à baisser en août 2007. 
 Les prix de l'immobilier ont commencé à chuter dans la plupart des marchés. Des millions de propriétaires se retrouvent avec une dette trés supérieure au prix de leur maison.
8/ Les propriétaires ont commencé à ne plus pouvoir payer leur créances et  plus de quatre millions de maisons sont saisis dans la période 2006-2008.
Souvent, les propriétaires sont tout simplement partis après avoir déposé les clés de leurs maisons à la banque.
L'économie américaine perd 60.000 emplois en août 2008.  En un an, Wall Street a supprimé 200.000 emplois. L'État et les gouvernements locaux ont commencé à réduire le budget et les embauches. 
La «dette toxiques" de  la bulle immobilière a entraîné à  grande échelle l'écrasement su système financier US en Septembre 2008.
Le marché boursier s'st effondré  immédiatement, et a perdu  40 pour cent de sa valeur en un an.  Les fond de pension ont perdu 2 milliards de dollars.
9/ Le crash de l'économie américaine commence à se répercuter dans le monde entier .

 Le Département du Trésor des États-Unis n'a pas réussi à endiguer la chute des marchés malgré une trés importante tentative de sauvetage .
Fin Octobre 2008, la récession a commencé à se ressentir fortement.  Comme la situation a empiré, les grandes banques comme la JP Morgan Chase ont reçu de la Fed du capital  pour racheter des banques en faillite. JP Morgan Chase paye 1,9 milliard de dollars pour Washington Mutual, pour un actif de plus de 300 milliards de dollars. 

Le gouvernement américain s'est entendu avec  les gouvernements européens pour programmer une série de sommets économiques mondiaux pour trouver des solutions. 
Le président Bush sera l'hôte du premier sommet à Washington, DC, le 15 Novembre juste après l'élection présidentielle américaine.  L'armée américaine rapatrie aux États-Unis des troupes d'Irak afin de contenir des émeutes éventuelles. La plupart des grandes chaînes de magazins ont commencé à fermer des magasins et à licencier des salariés alors même que la saison de Noël approche. Le Washington Post a signalé le 23 Octobre 2008: «Les employeurs se mettent à réduire les emplois et les coûts dans la perspective de la crise économique, s'attendant avec crainte à une longue et douloureuse récession."


Ainsi, sachant qu’à un moment donné,  la bulle contenant  les milliards de dollars de subprimes douteuses et autres titres hypothécaires à haut risque allait s’effondrer, ils ont décidé de propager le plus possible dans le monde entier les « déchets toxiques » de l’ABS, pour attirer les grandes banques du monde, plus particulièrement celles de l'Union européenne, dans leur piège.

Tout n'est pas perdu pour tout le monde ...
D'ores et déja  les gagnants de la crise sont la Bank of America, la JP Morgan Chase (Rockefeller), la Federal Reserve Bank of New York, cette dernière en raison notamment de ses informations d’initié.

Certains analystes affirment que les gagnants ont provoqué la crise consciemment afin de gagner encore davantage, de concentrer encore davantage de pouvoir. A terme les finances mondiales seront représentés par 2 ou 3 banques.  Après être parvenus à arracher 700 milliards de dollars aux contribuables étasuniens par la peur et la panique, ces trois mastodontes utiliseront leurs muscles hors du commun pour ravager les banques européennes dans les années à venir.

   
 
Une escroquerie gigantesque
Pour bien comprendre les dessous des cartes, il faut se rappeler que la Fed représente un cartel de banques privées sous la coupe des Rockefeller et que le dollar est donc une monnaie privée ! Quand on pense que celle-ci est la monnaie  de référence mondiale depuis 1945 et qu'elle est non indéxée  sur l'or depuis 1971, on devine le degré de malignité du système. Par ailleurs, les pays qui refusent le dollar comme monnaie d'échange sont mis au ban de la communauté internationale ( comme le Venezuela de Chavez) et ceux qui veulent remettre le système d'aplomb sont impitoyablement éliminés ( John F. Kennedy)
Les pays comme la Chine et  les pays arabes exportateurs de pétrole possédant de grosses réserves  ne sont riches qu'en dollars ! Du simple papier !. Ces pays sont potentiellement ruinés. Pendant ce temps les  financiers qui dominent le monde font main basse sur les valeurs matérielles;  or, industries, mines, biens immobiliers, etc .
Cette crise est un pas en avant vers le Nouvel Ordre Mondial; un monde sous la coupe des Rockefeller et Rothschild avec l'aide des officines mondialistes à leurs bottes (Bilderberg, Trilatérale, CFR etc )

Vers le Nouvel Ordre Mondial
Comme le dit David Rockefeller, fondateur de la Trilatérale et membre du CFR, : " Le monde est maintenant plus sophistiqué et disposé à marcher vers un gouvernement mondial. La souveraineté supranationale d'une élite intellectuelle et des banquiers mondiaux est sûrement préférable à l'autodétermination nationale que l'on pratiquait dans les siècles passés...

Sources : www.horizons-et-debats.ch / www.globalresearch.ca

Voir les commentaires

Evangile du jour

26 Octobre 2008, 19:17pm

Publié par Simon Duplessis

Évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 22,34-40.

Les pharisiens, apprenant qu'il avait fermé la bouche aux sadducéens, se réunirent,
et l'un d'entre eux, un docteur de la Loi, posa une question à Jésus pour le mettre à l'épreuve :
« Maître, dans la Loi, quel est le grand commandement ? »
Jésus lui répondit : « Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton coeur, de toute ton âme et de tout ton esprit.
Voilà le grand, le premier commandement.
Et voici le second, qui lui est semblable : Tu aimeras ton prochain comme toi-même.
Tout ce qu'il y a dans l'Écriture - dans la Loi et les Prophètes - dépend de ces deux commandements. »

Comme le dit notre recteur; c'est à cause du manque d'amour que les guerres éclatent,  que les grêves se déclenchent, que les  familles se déchirent, et que les enfants ne naissent pas.

Voir les commentaires

Perles de blog

26 Octobre 2008, 17:31pm

Publié par Simon

Voici quelques commentaires  d'illustres inconnus relevés sur les blogs par Jacques Robert Gesret(onnousprendspourdescons.Blogspot.com).


1/ Le jour où cessera la confusion des mots et où on les utilisera à bon escient, les opinions cesseront de divaguer.
Exemple : le terme " juif ".
S'applique-t-il à une appartenance religieuse, ethnique, philosophique ?
Un citoyen né de mère juive , athée, peut il être qualifié de juif ?
Un citoyen né de mère juive dont les aïeules ont été systématiquement violées au cours des siècles, qui par les Croisés, qui par les cosaques, qui par les ottomans, peut-il appartenir à une ethnie, en vérité inexistante, tant les sangs ont été mêlés en 2000 ans ?
Un citoyen né de mère juive, converti au catholicisme, est-il toujours juif ?
Dès lors la prudence voudrait que ne soit qualifié de juif que celui qui pratique la religion juive, et de sioniste celui qui soutient l'État d'Israël, fut-il de religion juive, catholique, protestante ou bouddhique.
Ainsi les choses seraient claires et les polémiques moins stériles.


2/ Rachida Dati est l'exemple type d'un racisme inversé : parce qu'elle est d'origine maghrébine, il faudrait admettre à priori qu'elle est dotée de toutes les qualités qui manquent aux européennes : belle, intelligente, efficace, énergique, bref une petite merveille au service de son souverain.
Et si finalement elle n'était que bornée, arriviste et sans scrupule ?
Le constater, serait-ce du racisme ?

3/ (écrit semble-t-il par un algérien)
Ce qui est révoltant c'est la déformation volontaire d'un certain présentateur de la réalité.
Macias n'est pas le bienvenu en Algérie parce qu'il est sioniste jusqu'à la corde de sa guitare et non pas parce qu'il est juif.

Les sionistes jouent constamment sur cette confusion
.
Il y a des sionistes chrétiens !
Abraham Serfaty qui est marocain né juif serait le bienvenu en Algérie.
Un peu comme Livni qui s'est plaint lors du sommet d'Annapolis du fait que les représentants arabes présent la fuyaient comme si elle avait la "lèpre". Oh! non, si ces représentants arabes refusent de lui serrer la main c'est parce qu'elle représente un État raciste, colonialiste et terroriste.
Pire que la lèpre, cet entité corrompue voué à disparaître parce qu'illégitime !
Se cacher derrière le juif voilà la stratégie du sioniste.
Il y a des milliers de juifs qui vivent toujours en Iran et ... en Syrie!
Les fouteurs de merde sont à Tel-Aviv et ne cessent d'user de tous les moyens pour peupler un État barbare aussi rétrograde et théocratique que le régime des talibans.

Voir les commentaires

Le Mossad et le 9/11

23 Octobre 2008, 10:51am

Publié par Simon Duplessis


Le Mossad encore et toujours... je sais , c'est de l'acharnement conspirationiste, voire de l'antisémitisme ou du révisionisme.Impardonnable.


Voir les commentaires

French TV

22 Octobre 2008, 20:03pm

Publié par Grégoire

Notre télévision publique bientôt privée de rentrées fiscales  va nous concocter  de meilleurs programmes !
Ce ne doit pas être difficile de faire mieux quand on regarde les Star Ac,  "Nouvelle Star"  et autres  "Experts" qui  nous réchauffent les Cas Froids deux ou trois soirs par semaine avec une régularité qui sent le mépris fait à l'intelligence des téléspectaeurs français.

En ce moment, les media français exultent depuis le dernier débat qui a mis en avant le candidat démocrate  à la présidence des USA !
Les journalistes, incapables d'anticiper la situation des derniers mois, essayent de faire croire  qu'ils peuvent influer sur le résultat des élections américaines.
 
On voit toujours les mêmes "experts" autoproclamés qui défilent à la télévision et qui voudraient se subsituer au choix démocratique des citoyens américains !
 
Ainsi donc, la ménagère de plus de 50 ans (qui existe ....si si !)  n'a qu'a bien se tenir à la rampe de son déambulateur, elle va voir ce qu'on va voir !
La venue d'un président noir à la tête de la plus grande démocratie va certainement, on s'en doute, révolutionner la vie des français, leur rendre un optimisme débordant. Exit soeur Emmanuelle, voici Frère Obama !
Alors oui,  pauvres ignares incultes, il nous le faut ce président noir; prélude demain chez nous d'un président issu des minorités visibles (IMV).
Tout a été pourtant bien préparé pour mettre en place un futur président IMV : immigration débridée, pensée unique et encadrée par des lois excluant toute contestation des versions officielles, instruction orientée par les savants manipulateurs des UIFM, culpabilisation et autoflagélation sur le passé coloniale, sur l'esclavage,  métissage institutionnalisé.....
 
Au panthéon des saints religieux, "faiseurs d'opinion de la petite lucarne", soeur Emmanuelle a rejoint son pote Pierre, son béret et sa canne; pas des Charlots ceux là hein !
 
Dieu plein de malice s'amuse et en plein "dans cette crise" qui menace nos économies pilotées par des petits génies,  il a attendu ce moment pour rappeler à lui celle qui n'avait pas peur de nous appeler sans cesse à la charité, à l'altruisme, à la simplicité et aux vertus du  travail, à l'espérance. Il doit y a voir une sacrée ambiance là haut ! 

                

Voir les commentaires

Interpellation de Bruno GOLLNISCH, à M. Nicolas SARKOZY

22 Octobre 2008, 19:58pm

Publié par Simon Duplessis

Monsieur le Président du Conseil et de la République française, Nous discutons des soins palliatifs à apporter au malade, mais nous sommes bien discrets sur les causes de la maladie !
Comment ? Aucune institution de l’Union n’a vu venir la crise actuelle : ni le Conseil, ni la Commission, ni la Banque Centrale, ni d’ailleurs notre Parlement ! Crise prédite il est vrai par une poignée seulement d’économistes comme le prix Nobel Maurice Allais, et de responsables politiques de notre famille d’esprit comme, une fois de plus Jean-Marie Le Pen, vox clamantis in deserto, hélas !

La crise est cependant d’évidence celle du système euro-mondialiste, du libre-échange sans frein, du terrifiant découplage entre les fictions financières et nos réalités économiques et industrielles déclinantes, qui pourraient demain faire l’objet de raids de « fonds souverains » d’Etats tiers profitant de la situation actuelle.

 Votre activité même, M. le Président, témoigne de l’inadaptation de l’Union à résoudre la crise qu’elle n’a pas su, pas voulu, ou pas pu prévoir : réunion à quatre (et non à 27 !) le 4 octobre, réunion bilatérale avec la seule Allemagne le 11, réunion des seuls membres de l’Eurogroupe (zone Euro) le 12, réunion avec le Président des Etats-Unis d’Amérique le 18, pour le convaincre d’organiser encre une autre réunion, théoriquement refondatrice du Système, à laquelle, si l’on compte bien, ne seraient conviés que six des 27 Etats de l’Union, avec les USA, le Japon, la Russie, l’Inde et la Chine !… Je ne préjuge pas de l’utilité de ces réunions ; je dis qu’il s’agit là du retour à une diplomatie bilatérale ou multilatérale qui montre bien que, privée de réactivité, empêtrée dans des normes bureaucratiques, boulimique de compétences qu’elle n’est pas capable d’exercer, l’Union est un cadre dépassé. Le compte-rendu du Conseil européen en témoigne, si l’on sait lire entre les lignes ; il ratifie votre initiative ; il supplie à mots couverts la Banque Centrale Européenne de desserrer un peu l’étau des critères de Maastricht, mais il ne décide rien.

Vous avez aussi évoqué la situation en Géorgie et vos efforts pour diminuer la tension dans cette région. Vous réfutez à juste titre l’idée d’une nouvelle guerre froide, mais cette crise n’est pas arrivée toute seule ! Comment ne pas voir que la reconnaissance unilatérale du Kossovo, contre la légalité internationale, pavait la voie à la reconnaissance par la Russie de l’indépendance de l’Abkhazie et de l’Ossétie du Sud ? Et à quoi rime l’extension indéfinie de l’OTAN sous contrôle américain alors que le pacte de Varsovie a disparu ?

M. le Président, la voie à suivre est différente : elle n’exclut ni la concertation européenne ni la coopération industrielle, culturelle, ou autre. Mais elle implique une rupture radicale avec le système mondialiste, la complète remise en cause des bienfaits prétendus du brassage universel des personnes, des marchandises et des capitaux, la défense non équivoque de nos indépendances et de nos
identités. Ce n’est pas s’isoler : c’est au contraire la condition du retour de l’influence de nos nations dans le monde.

Voir les commentaires

Soeur Emmanuelle

21 Octobre 2008, 08:56am

Publié par Simon Duplessis

C'est un fait. Celle qui nous a quittés hier était une femme admirable. Admirable comme tous ceux qui ont choisi de consacrer pleinement leur vie au Christ.
Elle fut l'invitée de tous les grands plateaux de télévision où elle put témoigner de son amour pour Dieu et les hommes . Son aura médiatique l'a placée dans le coeur des français juste à côté de Djamel Debouzze. Hier soir, au JT, Mrs. Kouchner, Hirsch, PPDA rendaient hommage avec beaucoup d'émotion à "une urgence lumineuse", à  "la plus jeune, la plus belle, la  plus obstinée des militantes", à "la saint laïque".

     Tandis que dans un communiqué, Jacques  Chirac a salué Soeur Emmanuelle "une femme d'exception, emplie de  générosité, d'humanisme et de sagesse".  
  A voir chacun  se précipiter pour commémorer sa mémoire,  on se demandait si certains ne  cherchaient pas à  bénéficier de la gloire posthume de Soeur Emmanuelle. Je crains qu'en occultant le message spirituel  de cette religieuse et en réduisant son action au service de Notre Seigneur à un simple humanisme militant, nos "people" soient passés malheureusement à côté de la plaque.

Voir les commentaires

1 2 3 4 > >>