Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Eclairage

Le peuple n' a pas dit son dernier mot.

22 Novembre 2016, 18:32pm

Publié par Simon Duplessis

Le peuple n' a pas dit son dernier mot.

Pour certains, à droite comme à gauche et même dans le camp national, les jeux sont faits : Fillon a coché "les bonnes cases ", Fillon gagne le 2° tour des primaires,  fait le plein pour la présidentielle des voix de la droite "hors les murs", relègue Marine à la 3° place, le deuxième tour des présidentielles se faisant avec le taciturne  de Sablé  et le vainqueur de la primaire à gauche. Exit Juppé,  exit MLP. La messe est dite.

Redisons le; rien n'est joué,  même si l'intox semble fonctionner à merveille pour le moment pour démotiver les sympathisants du FN. Le masque de Fillon finira par tomber et il apparaîtra tel qu'il est; un apparatchik du système qui a mis la France à plat, économiquement, spirituellement, et culturellement.

Qui a voté Fillon Dimanche dernier dans les primaires de la droite républicaine et du centre ? Essentiellement les habitants des beaux quartiers, les cathos "bon teint" mais pas trop regardants, les retraités à 5 000 euros par mois, les lecteurs du Figaro et de VA , etc,  bref les bonnes consciences qui pensent d'abord à leur porte-feuilles et leur patrimoine. Ceux là, s'ils avaient vraiment voulu défendre leur "valeur" comme ils disent,   auraient voté Poisson.

Se sont rajoutés à eux, les votes utiles et les votes barrages que l'on peut comprendre et qui ne sont pas des votes d'adhésion.

En définitive,  Fillon sera t-il  le grand gagnant de mai 2017 ? Rien n'est moins sûr.

Le peuple n'a pas encore voté; le peuple, c'est la France du milieu ou  d'en bas;  ce sont les gens simples, ceux  qui n' ont rien à perdre, ceux qui vivent  avec 1200 euros par mois, ceux qui se sentent étrangers dans leur propre pays, ceux qui sentent confusément que les élites les trahissent en niant leur identité, en s'extrayant de la loi naturelle  et en désagrégeant notre pays dans le magma mondialiste. Ce sont ceux  que l'on méprise en les appelant populistes et  que l'on tente de récupérer depuis la victoire de Trump. 

Les français ont éliminé  brutalement Sarkozy quand ils ont compris un peu tard   l'imposture du personnage. Fillon réussira t-il  lui aussi à les cocufier avec sa tête de châtelain BCBG ? Il faut espérer que  non car dans  cet atmosphère de kermesse électoral se profilent les derniers jours de notre civilisation. 

Voir les commentaires