Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Eclairage

Echapper à la déprime

31 Juillet 2007, 21:08pm

Publié par Simon Duplessis

Je ne sais plus qui me parlait de résistanceAvant qu'il ne soit trop tard...
la semaine dernière  en se gaussant  un tantinet...

En fait, résister ; c'est tenter de résister à la déprime  qui vous envahit  en voyant les français continuer à écouter le chant des sirènes. Nos gouvernants leur disent qu'ils vont règler les problèmes qu'ils ont eux-mêmes créés et nos compatriotes les croient béatement.

Echapper à la déprime, c'est aussi retrouver ceux qui partagent les mêmes valeurs que les vôtres, d'où l'intérêt de lire les bons blogs sur internet, ceux qui échappent à la pensée unique totalitaire.

A votre avis , croyez vous franchement que le pilote, que nous avons choisi, va tirer à fond sur le manche ?

http://perso.orange.fr/amos/index.html

Voir les commentaires

N'ayez pas peur !!

30 Juillet 2007, 21:46pm

Publié par Simon Duplessis

J'aime bien notre evêque; il n' a pas peur, lui. L'année dernière, il a même dit (indirectement pour Sarko qui est venu féliciter les 500 ou 1000 gendarmes et pompiers venus encadrer la partouze) que le technival de Meucon relevait  d' une décadence monstrueuse.

« Dans le monde actuel, un témoignage de foi qui resterait implicite serait inaudible. La foi doit être annoncée explicitement et exposée ouvertement… Il ne faut pas avoir peur d'affronter les questions de nos contemporains. Il faut se former au débat. Mais pour cela, il faut sortir d'un Christianisme honteux, d'un Christianisme repentant. Sous prétexte de liberté de conscience, de laïcité, on a parfois l'impression que le Christianisme est une maladie honteuse. Cette perspective paralyse notre volonté de l'annoncer. Non seulement il faut revendiquer pour lui la même liberté d'expression, le même temps de parole et le même respect que pour les autres courants de pensée, mais à la lumière de la foi nous devons aussi le considérer comme la Vérité. »
Mgr Centène . Evêque de Vannes 

Voir les commentaires

Chronique d'un médecin de campagne

30 Juillet 2007, 09:04am

Retour sur la semaine précédente :
77 heures effectives  de travail
3 nuits de garde
2 sorties en milieu de nuit
Mais quand on aime, on ne devrait pas compter...

Voir les commentaires

Mon ami Victor

28 Juillet 2007, 06:28am

Publié par Simon Duplessis

Dimanche dernier, j'ai eu le bonheur de survoler notre forêt de Brocéliande avec mon ami Victor, un as du manche à balai et du bricolage (il a fabriqué son U.L.M de A à Z). Après avoir admiré cette étendue boisée parsemée de lacs, nous avons fait cap au sud, direction le golfe du Morbihan.
Quand, c'est beau comme cela, on pense à Péguy. :

"Que Dieu leur soit clément et que Dieu leur pardonne
Pour avoir tant aimé la terre périssable.
C'est qu'ils en étaient faits. Cette boue et ce sable,
C'est là leur origine et leur pauvre couronne."
 
paimpont--1-.JPG

 

Voir les commentaires

Quatre questions à propos des infirmières bulgares

27 Juillet 2007, 22:39pm

Publié par Simon Duplessis

Bruno Golnisch pose le problème de manière judicieuse et limpide :


1- Puisque les infirmières bulgares sont innocentes, comme l’a déclaré le Pr. Montagnier, qui, par une atroce faute professionnelle ou de façon criminelle, est responsable de la contamination des centaines d’enfants par le virus du SIDA ?

2- Si la responsabilité est libyenne, quelle est la justification du concert de louanges qui s’élève vers M. Kadhafi ? Pour le féliciter de s’être livré à un affreux chantage à la mise à mort d’innocents, avec prise de rançon dans la plus pure tradition barbaresque ?

3- A qui M. Sarkozy fera-t-il croire que la France n’a pas versé un euro dans cette affaire ? A supposer même que les fonds soient européens, est-il la dernière personne à savoir que ces fonds sont prélevés sur les contribuables des Etats membres ?

4- Quelles sont les conditions de la livraison d’une centrale nucléaire à la Libye ? Quelle justification à la complaisance envers le maître-chanteur libyen rapproché du refus opposé à l’Iran dans ce domaine ?


Voir les commentaires

un petit bonjour de papi Jacquot

27 Juillet 2007, 21:17pm

Publié par Simon Duplessis



Voir les commentaires

Le polichinelle, la belle et le truand

27 Juillet 2007, 15:42pm

Publié par Simon Duplessis

Sarko a fait libérer sans contrepartie, nous assure t-on, les 5 infirmières bulgares. 
Vous avez 4 solutions au choix :
- Sarko est un superman
- Khadafi a craqué pour les beaux yeux de Cécilia.
- On nous prend pour des c..s
- Vous prenez un joker
Personnellement, j'opte pour la 3° solution et vous ?

Voir les commentaires

Sarkozy: La colonisation, “une grande faute”

27 Juillet 2007, 06:19am

Publié par Simon Duplessis

 

26 07 2007

Laquelle, celle d’avant ou celle de maintenant ? 
Mais sans rire ;oui, c'est vrai, c'est une grande faute (
www.vofa.net). Il faut voir toutes ces routes, voies ferrées, barrages, ports etc .. qui ont été faits là bas et pas ici.

Voir les commentaires

Un soldat français tué en Afghanistan

26 Juillet 2007, 15:22pm

Publié par Simon Duplessis

Dans la nuit du 24 au 25 juillet 2007, l'adjudant Pascal Correia, du groupement commando parachutiste du 1er RCP (Pamiers), est décédé en service commandé, suite à l'explosion d'un obus de mortier dans la région de Kaboul. (via le salon beige)
Que fait la France encore en Afghanistan ? soutenir la politique mondialiste américaine  ? Soutenir le régime antichrétien d'Ahmid Karzaï ? Laissons les musulmans "modérés" et "intégristes"  (pour ma part il n'y pas de différence) régler leur compte.
Il est temps de partir avant d'avoir un autre "mort pour la France". 
Et en plus cela ferait des économies.....

Voir les commentaires

Rigolez pas mes camarades, la débandade; c'est pour demain

25 Juillet 2007, 21:25pm

Publié par Simon Duplessis

  A propos de la rue du 19 Mars 1962 de M.

Depuis  4 ans  un groupe d'irréductibles tente d'expliquer sereinement  ce que représente la date du19 mars 1962. Après  avoir éclairé cette période de l'histoire récente  au cours de quelques réunions, de multiples écrits,  il a eu le sentiment d' avoir été compris par beaucoup de concitoyens comme l'a démontré en particulier le succès de la pétition qui acirculé dans la petite ville de M..

Un débat   a eu lieu cette année avec un représentant de la FNACA en présence d'élus et  a révélé à  l'auditoire l'indigence de l 'argumentaire des partisans du 19-3 .

Malgré tout,  le maire de M... a répondu qu'il n'était pas possible de changer le nom de cette rue.

Pourquoi ?

Tout simplement parce que cela créérait un précédent !

Derrière ce mot, on comprend ce qui est sous-entendu :

  • pas de vague dans le Landernau local,
  • priorité à l'économie, au développement, bref; place au réalisme
  • ne rien dire , ne rien changer qui pourrait froisser quelques uns de nos électeurs;  et exit les sujets qui fâchent, surtout s'ils datent de 45 ans.
  • De toute façon cette histoire n'intéresse personne. Il y a autre chose de plus important à s'occuper dans la commune..

La tentation serait de baisser les bras et de rejoindre les rangs des "aquoibonnistes".

Mais face au  réalisme invoqué, la réalité est préférable..

La réalité, c'est la vérité. Le réalisme, c'est le prétexte pernicieux mais commode à toutes les démissions, à  tous les abandons.

Alors on se demande : se séparer pour une rue de M...  de  l'appelation " 19 mars 1962- fin de la guerre d'Algérie" créérait  quel précédent  ?

Il est fort possible que ce soit principalement :

un précédent de courage intellectuel

et aussi :

un acte de justice et de compassion à l'égard de  ceux qui ont été, aprés le 19-3,  torturés, massacrés, ou pour le moins victimes du nettoyage ethnique  .

La correction d'une erreur historique, car la guerre d'Algérie comme nous le rappellons ne s'est pas terminée le 19 Mars 1962 et tout le monde le sait bien : il y a eu plus de morts aprés le 19 Mars qu'avant !

Est-ce trop difficile de rectifier cette erreur ?. Il semble que oui. Pourtant que risquent les élus ? : rien ou presque: tout au plus quelques protestations de circonstance de la part de concitoyens arcboutés dans le  "politiquement  conforme".

S'il fallait risquer sa peau comme l'ont fait nos ainés lors des périodes tragiques de l'histoire de France, on peut parier sans risque, que la  débandade serait  générale.

Voir les commentaires