Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Eclairage

La fête n'est pas finie

24 Avril 2013, 20:43pm

Publié par Simon Duplessis

http://photo.parismatch.com/media/photos2/actu/societe/manif-pour-tous-24-03/manif-pour-tous-anti-mariage-homosexuel-police/5422479-1-fre-FR/Manif-pour-tous-anti-mariage-homosexuel-Police_galleryphoto_paysage_std.jpg

 

Le projet de loi est passé. Certains homos pourront singer les hétéros.

Tant mieux pour eux, tant pis pour les enfants dont ils auront la charge.

On nous assure que dans quelques années, toute cette bagarre sera oubliée et les préjugés des cathos coincés  auront disparu comme par enchantement. C'est possible car l'IVG est bien passé dans les moeurs et ses 300 000 morts par an ne comptent pour rien.

Malgré tout,  cette victoire est partielle car aucun dirigeant politique n'imaginait la vigueur de la réaction et la détermination des opposants qui va faire date.

De plus le pouvoir est apparu tel quel; menteur, tricheur,  violent, antidémocratique, ne reculant devant rien pour imposer sa volonté .

Les manoeuvres des uns et des autres apparaissent en plein jour : l'UMP tente de récupérer le mouvement alors qu'il a permis le passage du projet au parlement et oublie que le gouvernement Fillon est à l'origne de la mise en place de la théorie du genre. Frigide Barjot essaie, elle aussi, de transformer cette contestation en force politique mais en excluant civitas et le FN  de la concertation, elle se dévoile comme étant  une pure alliée du système.

La grande force du pouvoir réside dans le zèle des forces de  l'ordre qui ont fait preuve  durant ces quelques jours d'une  obéissance digne d'une  police de régime totalitaire. 

Par manque d'un homme providentiel, le feu va se calmer mais il n'est pas certain qu'il ne reparte pas au prochain épisode.

Voir les commentaires

Egalité

24 Avril 2013, 20:03pm

Publié par Simon Duplessis

http://img.over-blog.com/500x493/4/27/14/37/Visuels-Royalistes/Culture/liberte-egalite-fraternite-franc-maconnerie-piece.jpegSi nous étions vraiment égaux:

Hollande ne serait pas petit, chauve et nunuche,

Taubira serait douce et chaleureuse,

Valls ne gazerait pas les mères de famille et s'occuperait plutôt des racailles de banlieux,

le Fn aurait une centaine de députés,

Fabius paierait l'ISF, les politicards véreux seraient bannis de la vie politique

tout le monde aurait un travail et une paye décente,

tous les enfants auraient la chance de naître et  d'être élevés par leur père et leur mère.

 

Liberté : que de crimes commis en son nom !

Egalité : un foutage de gueule !

Fraternité:  maçonnique !

Voir les commentaires

Benoit XVI, victime de la conspiration anti-catholique

22 Avril 2013, 06:09am

Publié par Simon Duplessis

 

Voir les commentaires

Sécher, Villiers, Dieudonné et nous

19 Avril 2013, 09:20am

Publié par Simon Duplessis

Nous avons vécu dans mon petit coin de Bretagne une semaine plutôt fastueuse sous l'égide  de la Contre Révolution Nous étions 300 mercredi soir à Grand Champ pour accueillir Noël Stassinet,  Philippe de Villiers et Reynald Sécher et prés de 3000 à Rennes jeudi  soir pour  Dieudonné . 

Près de Vannes, dans un haut lieu de la choannerie bretonne, trois orateurs se sont succédés pour nous parler de la Vendée et de la révolution française:  Noël Stassinet, l'infatigable président du Souvenir Chouan de Bretagne, a retracé avec brio les débuts de la révolution, a mis l'accent sur son catactère  totalement  planifié et le rôle clé de la philosophie des lumières dans la manipulation des esprits de l'époque.

 

Reynald Secher a ensuite clairement  exposé le plan d'extermination de la Vendée conçu par le Comité de Salut Publique et son exécution par Thureau, le boucher dont le nom reste malgré tout  gravé sous l'arc de Triomphe Pour Secher, c 'est l'absence de mot qui a permis l'occultation depuis 220 ans de cette horreur à grande échelle. Ce sont les juifs aprés 1945 qui ont inventé le mot génocide (et ont permis  ainsi en quelque sorte  d'imposer la prééminence de la shoah sur tous les autres génocides. NDR). C'est, convaincu de l'importance de la sémantique dans le récit historique et le débat des idées que Sécher a lui, à son tour, trouvé le mot qui s'imposait à propos du martyr vendéen , le "mémoricide". L'historien n'a pas manqué de souligner pour finir  le rôle indispensable d'une bonne et saine lecture pour la jeunesse dont la formation historique est quasi inexistante ou pire faussée par  les écoles de la république.

 

Philippe de Villiers terminait la soirée en captivant son auditoire  pendant plus d'une heure pour retracer la vie héroïque d'Anathase  Charette de la Contrie. Il a de manière vivante et simple campé l'ambiance de la marine française à la veille de  la guerre d'indépendance américaine et a fait ressurgir de nos mémoire les gransds noms de l'époque ; Picquet de la Motte , de Grasse, La Pérouse, d'Estaing. Il a surtout retracé la transformation d'un  garçon timide et soufreteux en un marin de grande classe, celui qui allait devenir le héros de la Vendée militaire. L'évocation des derniers instants de Charette par Villiers a été pour l'assistance un grand moment d'émotion.

 

Le lendemain à Rennes,  c'était une autre ambiance  et une autre assistance;  exit les sexagenaires représentants des vielles familles bretonnes . Dieudo avait rassemblé là une population de 25 à 30 ans de moyenne d'âge, à l'allure d' étudiants babacool ou de smigards mal rasés. Ils étaient 2800 à faire une standing ovation à l'humoriste en début de soirée et à faire une quenelle d'or à Caroline Fourest en cloture du spectacle.

Il  réussit à nous faire mourrir de rire en s'attaquant aux sujets les plus tabous:  il n' a pas hésité pas  à  dénoncer le la mainmise juive et maçonnique sur le pays, à s'attaquer à la grande Amérique des droits de l'homme responsable des tueries tout azimuth, à démonter Patrick Timsit, à dénoncer l'arnaque du réchauffement climatique et de la couche d'ozone, de la finance mondiale,  à se moquer du mariage homo, à s'indigner du sort inhumain fait au peuple lybien et des attaques honteuses contre les religions catholiques et musulmanes. Finalement, qui peut réveiller aussi efficacement  la conscience du peuple français ? Qui peut les détourner aussi bien  du libéralisme et du modernisme ? Seul Dieudonné ose parler de la conspiration judéo-maçonnique.

 

Nonobstant l'érudition,  la conviction , la foi de nos amis "vendéens", ceux ci  commettent une grande erreur en n'allant pas jusqu'au bout de leur logique. Comment parler de la révolution sans nommer Barruel et en ne citant pas une seule fois le rôle de la maçonnerie ? On ne transige pas avec l'ennemi, on ne pactise pas avec le diable.

 

 

Voir les commentaires

La maffia au pouvoir et les bien-pensants

15 Avril 2013, 14:13pm

Publié par Simon Duplessis

Les deux plaies de la France contemporaine  :  la petite meute du lobby qui ne dit pas son nom et la foule des bien -pensants .

 

 

 

 

Voir les commentaires

Tous pourris ?

11 Avril 2013, 06:18am

Publié par Simon Duplessis

La république démocratique de France connait depuis peu quelques soubresauts. Le parti unique UMPS est secoué par le scandale dit "Cahuzac", du nom d'un  ministre du budget qui a tenté de se soustraire aux impôts. Rien de bien grave, me direz vous,  à un moment où le pays s'est doté d' un  repris de jusitice comme premier ministre.  Mais tout cela  vient par malheur compléter une longue série d'affaires en tout genre (marchés publics, ventes d'armes, financements des partis, emplois fictifs, abus de biens sociaux )  et une longue, très longue liste d' hommes politiques pris la main dans le sac. Citons en vrac et de tête, Carignon, Noir, Tiberi,  Mitterand lui même, Harlem Désir, Emmanuelli, Juppé, Woerth et bien d'autres comme Julien Dray et Gérard Longuet. Certains ont eu chaud aux fesses comme Chirac , d'autres du plomb dans la tête comme Berégovoy, Piat ,  Grossouvre ou ont bu la tasse comme Robert Boulin.

 

Du coup, le bon peuple ne dit rien mais n'en pense pas moins si bien que les bien pensants craignent une réaction populiste.

Pour rappel, le populiste est un imbécile de français, blanc et de souche souvent, ce qui n'arrange rien, qui a une facheuse tendance à croire que tout cela est la partie émergée de l'iceberg et à crier "tous pourris" dans les manifs.  C'est dire l'engeance !

 

Voila le moment idéal pour déclarer que tout le monde en croque car c'est comme cela que l'on se défend quand on est indéfendable. Ainsi il apparait que Mme Le Pen a un copain qui est le copain de Cahuzac. Heureusement, qu' à ce compte là , Moscovici,  n'est pas celui de DSK et Jack lang celui d'Harlem.

 

Tout le monde sent bien que les vrais problèmes sont ailleurs;  sans doute dans le relativisme culturel et moral du pays, le  déclin démographique et civilisationnel, et enfin  dans la faillite financière du pays qui s'annonce avec fracas.

Quant à  la république irréprochable , ça fait 220 ans que l'on n'y croit plus.

 

Voir les commentaires