Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Eclairage

La voix de la muette

30 Septembre 2009, 07:31am

Publié par Simon Duplessis

 On peut tout dire sur l'armée française puisque c'est une grande muette. Certains ne s'en privent pas et en particulier nos dirigeants. Ils ont raison; aucun syndicat n'ira manifester ou déclencher une grève. L' ASAF (Association de Soutien Armée Française), seule, est là pour rectifier le tir.

Des propos durs et blessants rapportés par la presse ont été tenus par de hautes autorités politiques françaises à l'encontre d'un sous-officier supérieur de l'armée à I'occasion  de I'incendie du camp de Carpiagne fin juillet. Ils ont suscité des réactions indignées non seulement de la communauté militaire mais également de la part de très nombreux  civils surpris par la violence des termes employes. Ce type de propos, s'il devenait récurrent, pourait entraîner une rupture de confiance durable entre I' Armée, et  les  responables  politiques, affaiblissant ainsi inutilement notre pays.

Un sous-officier supérieur, décoré tant sur le plan militaire que civil pour actes de courage, a commis une faute professibnnelle en estimant pouvoir s'affranchir d'une consigne relative à I'emploi des balles  traçantes. Il sera   sanctionné conformément  au règlement  et éventuellement condamné s'il s'avère  que  cette  faute  est  directement   la cause  de I'incendie.    L 'enquête  le dira. Pour autant, est-il acceptable qu'un haut responsable politique parle de "stupidité incroyable"?
Par ailleurs, cette même autorité s'étonne que les soldats s'entaînent l'été par des  températures supérieures à 30° ; mais ignore-t-il que la France  déploie des soldats en Afrique et en Afghanistan où la température est souvent bien supérieure et qu'une armée doit s'entrainer en permanence dans les conditions les plus proches du combat pour être toujours disponible et efficace ?

On ne peut manquer d'être surpris que pour un incendie de garrigue certes important mais qui n'a pas fait heureusement de victime, le chef du gouvernement ait jugé nécessaire de se déplacer
N. 'y a-t-il pas de problèmes plus importants  en France? Les plus hauts dirigeants de notre pays ne se discréditent-ils pas à intervenir dans des évènements qui ne sont pas de leur  niveau, à moins que leur objectif soit de répondre à I'urgence médiatique et de pouvoir ainsi faire preuve de fermeté devant l'opinion ? Pourtant des faits autrement plus graves n'ont entraîné aucune  réaction officielle comparable  notamment quand  il s'agissait d 'incendies volontaires et de destruction   massive  de véhicules  dans   certaines  banlieues.

L'armée est disciplinée et exemplaire tant dans l'exécution de ses missions de guerre et de service public que dans la conduite des réformes qui lui sont demandées. Et c'est dans la discrétion que, plus qu'aucune autre institution, elle sanctionne avec rigueur les fautes de ses membres. Les hommes politiques doivent-ils faire de la surenchère à bon compte ? Pour quel intérêt ?

L'armée est une communauté dont les membres sont liés par une véritable fraternité d'armes. Aussi l'imprécation lancée à l'un d'eux est perçue comme un affront fait à tous. Cette cohésion, elle la cultive car l'esprit de corps est un atout décisif au combat. Que de hautes autorités politiques tiennent de tels propos et c'est l'ensemble des membres de l'institution militaire qui est touché. Si tous ont conscience de la faute commise, aucun n'accepte ces paroles excessives qui conduisent nombre d'entre eux à douter de la capacité des responsables politiques à garder leur clairvoyance et leur sang froid dans des circonstances autrement plus graves.

Enfin, croit-on que les termes employés soient de nature à renforcer la crédibilité de l'armée et la confiance que lui porte la nation? Rappelons cependant que les personnels de la brigade des sapeurs pompiers de Paris et du bataillon des marins pompiers de Marseille ainsi que ceux des unités de la sécurité civile sont des militaires et que des centaines d'autres soldats participent chaque année à la lutte contre les incendies trop souvent criminels dans le sud de la France et en Corse ?

Il est vraiment consternant qu'un fait divers de cette nature ait pris une telle dimension en raison des déclarations excessives qui l'on suivi.L'ASAF souhaite que cesse cette forme de réprobation précipitée.

 Lettre de L'ASAF 09/01

     

Voir les commentaires

Complot antisémite

29 Septembre 2009, 14:32pm

Publié par Sacha

Ce sont toujours les mêmes qui trinquent.
 Aujourd'hui, Roman Polanski est accusé de viol sur une mineure, l'année dernière c'était DSK qui l'était pour favoritisme au FMI en faveur de sa maitresse. Il y a quelques mois, Julien Dray faisait l'objet d'une enquête pour abus de confiance. Quant à Madoff, il a été condamné pour l'escroquerie du siècle après avoir plumé ses déposants de plusieurs millions de dollars. En juillet dernier, la police américaine arrête le gang des rabbins du New Jersey, spécialisé dans le trafic d'organe.  Est-ce la fatalité ? Est-on en présence d'un complot antisémite ?

Voir les commentaires

Négationnisme !

28 Septembre 2009, 19:41pm

Publié par Simon Duplessis

Etre juif ne suffit plus à vous exonérer des "crimes" contre la pensée unique. Mathieu Kassovitz est une ordure, nous dit-on, puisqu'il a remis en question le dogme du 11 septembre .
Certains vont même jusqu'à comparer ses propos à celui des révisionnistes sur les chambres à gaz. Le texte qui suit , signé Massoulier, est un exemple du genre car on ne fait pas mieux dans le sarcasme bête et méchant et la mauvaise foi. Il y aurait, selon lui, deux sortes de gens, les gens simples (pleins de bon sens ) qui ne lisent que de la bonne littérature comme le Figaro ou le Monde ou l'on nous raconte que l'exacte vérité et les gens compliqués (gogos , hysteros, paranos) qui errent sur le net à la recherche de fadaises invérifiables.

Massoulier récite son credo;  « je crois que c'est Oussama qui a détruit les tours jumelles » , «oui,  je crois que la 3° tour qui s'effondre c'est normal ; » ( c'est comme au bowling) etc,  bref, je n'ai pas besoin de penser autre chose puisqu'on me dit de penser comme cela. Le clou, c'est la référence à Goebbels (reductio ad Hitlerum); « plus c'est gros plus ça passe ».
Au final, la dérision, c'est bien commode surtout pour camoufler la vérité. Quand Massoulier assène que « rien n’est vérifié avant d’être diffusé largement, abondamment, sans filet, destiné à tout le monde » ; c'est de l'inversion accusatoire. C'est nier toute la valeur des enquêtes de Meyssan et  de Griffin,  des données des scientifiques (architectes, ingenieurs, pilotes, spécialistes de la résistance des matériaux) qui témoignent sur Reopen 911. En revanche , rien n'est dit sur les aberrations de la version officielle.
En fait, ce qui est surtout extraordinaire avec internet, c'est la vitesse avec laquelle les gens peuvent confronter leurs idées et leurs savoirs et la vitesse à laquelle la vérité peut émerger .  Cela c'est drôlement embêtant pour les gens du système; ceux qui ont fait élire Sarkozy et Bush, ceux qui ont porté la guerre au Moyen Orient, ceux qui tiennent la finance internationale.

Le texte ci dessous a été retiré, il est encore visible en cache .lmassoulier.lejdd.fr/.../39-kassovitz-redonne-des-couleurs-a-goebbels -
Après Bigard et Cotillard, un autre grand penseur de notre siècle ose mettre en doute la « vérité officielle » du 11 septembre 2001. S’appuyant comme les deux autres sur les révélations du net et citant Goebbels ( !), l’ex cinéaste djeune n’aura malheureusement pas convaincu que les gogos. Que s’est-il donc passé le 11 septembre 2001 ?
Nous, les gens simples, communs des mortels, pensons à tort que deux avions de ligne détournés par des pirates de l’air saoudiens se sont écrasés contre les deux tours du World Trade Center, un bout de Pentagone et une forêt de Pennsylvanie.
Nous croyons que Oussama Ben Laden est à l’origine de ces attaques. Nous croyons que l’incendie qui s’est propagé dans les tours jumelles est à l’origine de leur effondrement.
Nous pensons que quelques 3000 américains ont perdu ce jour là la vie à cause d’Al Qaida, qui avait déjà tenté de faire tomber une des tours en 93, et qui était derrière des attentats meurtriers contre des ambassades américaines au Yémen entre autre. Nous pensons que même si on a pas d’images de l’avion s’écrasant contre le Pentagone il n’y a pas lieu de penser que ce fut autre chose qu’un avion.
Nous pensons que si un troisième immeuble s’est effondré à proximité du World Trade Center ce mardi là, c’est suite aux dommages qu’il avait dû subir après l’effondrement des deux tours. Nous ne pensons pas que Bush avait besoin d’un prétexte pareil pour attaquer l’Irak, puisqu’il a choisi un autre prétexte, mensonger celui-ci, pour le faire, à savoir la présence d’armes de destructions massives chez Saddam Hussein.

Mais nous les gens simples, nous ne regardons que les informations simples, officielles, et pas assez Internet, cette nouvelle bible de ceux qui, élevés chez Mulder et Scully, jurent mordicus que la vérité est ailleurs, que la vérité existe mais qu’elle est à l’opposé de ce qu’on nous raconte, qu’on écrit ou qu’on dit à la radio, dans les journaux ou à la télévision. Si nous regardions mieux Internet, nous saurions depuis quelques années déjà que les tours ne devaient pas s’effondrer ce jour là, avions ou pas ces tours sauraient du rester debout si on ne les avait pas fait exploser littéralement, comme on détruit certains ensembles dans de vieilles banlieues, pour reconstruire à neuf. Loose Change, petit film prétentieux mais bien foutu monté par deux geeks en mal de reconnaissance, fait le buzz depuis de longs mois, ayant pris la suite des élucubrations malsaines de Thierry Meyssan, l’illuminé du réseau Voltaire, qui lui aussi voit des complots partout et des preuves dans des suppositions.

Ah, si au moins nous, pauvres mortels nous nourrissions enfin de la substantifique moelle d’Internet, sa liberté et son information, ses journalistes citoyens et ses débats de première bourre, qui oscillent tous les deux messages sur les forums entre plaisanteries de comptoir et délires fascistes, mais peu importe. Ce qui compte, c’est de s’exprimer, et de penser des trucs, quelque chose, n’importe quoi pourvu que ça ressemble à une idée. Kassovitz l’a répété trois fois chez Taddei, citant son nouveau maître à penser, Joseph Goebbels : « plus un mensonge est gros, plus il passe ». Donc le 11 septembre est un mensonge. C’est comme l’axiome « gros avion = gros trou, donc petit trou = missile » développé par Thierry Meyssan en son temps, qui ne voyait pas dans les ruines du Pentagone la trace des ailes du prétendu (donc) Boeing. Plus c’est gros, plus ça passe : chez Taddei, Kassovitz nous a raconté, sans rire, que l’immeuble qui s’est effondré en plus des deux tours au World Trade Center renfermait des « dossiers secrets sur la famille Bush ». Bigre ! Des dossiers secrets ? Et que pouvait-il donc y avoir dans ces dossiers secrets ? En quoi le fait que l’immeuble reste debout les aurait-il rendu moins secrets, au fait ? Mais c’est un détail, bien sûr.

Kassovitz a trouvé sa lumière : Bush a manigancé toute l’histoire. Il a fait sauter les tours du World Trade Center pour trouver une bonne raison d’attaquer l’Afghanistan, l’Irak et le reste du monde. En même temps, donc, il en a profité pour faire disparaître les documents gênants qui traînaient dans le coin, dans un placard sans doute, ou un coffre fort, désormais à l’état de poussière. Il a raison, Kassovitz, il s’est passé des choses bizarres, ce jour là. Et ses amis du net vont plus loin, mais là il n’en parle pas : ses amis du net assurent que beaucoup d’hommes d’affaires « juifs » ne sont pas allés bosser ce jour là, comme par hasard. Mathieu ne parle pas, non plus, du documentaire de Canal passé la semaine dernière, montrant que les jeunes loups du film Loose Change avaient pris nombre de leurs sources dans un journal néo nazi dont le propriétaire rend responsables les juifs de tous les maux de la terre. Les auteurs de Loose Change ne démentent d’ailleurs pas, ne voyant pas où est le problème. Très révélateur de l’information selon Internet, tout ça : la devise du net, c’est « peu importe d’où vient l’info, ça reste une info ».

Rien n’est vérifié avant d’être diffusé largement, abondamment, sans filet, destiné à tout le monde, gogos et paranos, hystéros et fachos, naïfs et niais, cinéastes et comiques, chanteurs et poètes, politiques et révolutionnaires. De la confiture aux cochons, sans savoir exactement qui va en bouffer le plus. C’est ça Internet : surtout pas un média à prendre au pied de la lettre, sous peine de contresens, et de sortie de route douteuse. Mais ce sacro réseau, qui en terme de propagande, de manipulation et mensonge Goebbelsiens s’y entend, semblent bien être devenu le nouveaux guide spirituel de Kassovitz, et de quelques autres qui sont prêts, pour un peu de buzz, à raconter n’importe quoi, de préférence gros, pour que ça passe mieux. Ca ne fait sans doute pas du réalisateur de La Haine un « révisionniste » mais qu’il ne s’y trompe pas : beaucoup de ceux qui nient l’existence des chambres à gaz s’appuient sur le fait qu’on a (selon eux) aucune image, aucun film, les montrant en activité. Un peu comme l’avion du Pentagone.

Voir les commentaires

La chute

28 Septembre 2009, 06:05am

Publié par Simon Duplessis



En version sous titrée ..

Voir les commentaires

La semaine du petit Nicolas

26 Septembre 2009, 07:17am

Publié par Simon Duplessis



"j'ai certainement beaucoup de défauts, mais je ne suis pas un homme qui ment"
"l'idée même de racisme... lui est totalement étranger
"j'étais bien triste de l'inquiétude que j'ai donnée aux miens"

Edifiant !

Voir les commentaires

Pas trop souple la carte !

21 Septembre 2009, 19:41pm

Publié par Grégoire

En toute logique, les meilleurs établissements attirent les meilleurs élèves en particulier ceux qui étaient  autrefois contraints de fréquenter les établissements imposés par la carte scolaire et cela au détriment  d'un enseignement à la mesure  de leurs capacités et de leurs ambitions personnelles ou familiales
Le succès de ces établissements ne se dément pas , c'est la rançon du succès mais aussi la marque d'une difference ressentie en terme de qualité de l'enseignement et de l'attractivité des filières "classiques" encore considérées comme étant la voie obligée pour se diriger vers les carrières les plus en-vues .

En France , les métiers manuels ont donc toujours une mauvaise cote et l'on voit bien que malgré la crise, malgré les débouchés supposés des filières techniques,  les familles restent fascinées par les métiers auxquelles préparent les filières générales . S'agit il d'une faiblesse de la communication autour des filières techniques, d'un déficit d'image ou d'autres causes (métier plus physique, moins rémunérateur)  ?

On peut se demander quelles seraient  les conséquences pour les établissements demandés par des élèves de zones difficiles ; Il y aura peut être un abaissement du niveau scolaire au bénéfice d'un brassage, d'une mixité sociale supposée devoir régler le blocage de l'ascenceur social .

En revanche, concernant  les établissements les moins prestigeux on peut s'attendre à une ghettoïsation, une augmentation de la fracture scolaire et au final un effet contre-productif .

Après les passe-droits et les combines pour échapper à la carte scolaire, on va voir apparaitre la discrimination positive  pour s'adapter à la nouvelle situation.

Voir les commentaires

L'Afrique à l'endroit

19 Septembre 2009, 08:28am

Publié par Sacha

Je suis assez âgé pour avoir lu dans mon enfance la version originale de Tintin au Congo. Vous avouerais-je qu'à l'époque j'avais bien aimé ce livre ? Pas un seul instant, j'ai eu le sentiment que  les Africains puissent être des êtres inférieurs. L'album d' Hergé, il est vrai, faisait apparaitre  les africains comme des êtres  naïfs et indolents. Il n'est pas le seul ; Goscinny, lui aussi,  dans les aventures d'Astérix se moquaient aussi gentiment des romains, des vikings, des saxons, des égyptiens etc.

En effet, il existe toujours un fond de vérité dans la caricature et c'est ce qui la rend amusante; ainsi le français est susceptible voire teigneux, l'espagnol fier et colérique, l'allemand discipliné et buveur de bière, l'anglais phlegmatique et perfide, et ainsi de suite. Vous aurez remarqué qu'il ne faut rien dire sur les juifs et les blacks - c'est verboten.

Toutefois, étant curieux de nature,  je ne m'interdis pas  de comparer entre eux  les hommes,   les peuples, les pays et les continents ;  imaginez un instant  l'Afrique avant la colonisation : un continent sans industrie -l'indigène est un chasseur cueilleur, un continent qui n' a fait aucune grande découverte - aucun marin africain n'a jamais navigué au dela de  la lagune et  sans passé historique retraçable car l'écriture n'existait pas . Au moment où certains découvraient l'Amérique, inventaient l'algèbre, batissaient des villes, découvraient la machine à vapeur,  d'autres se contentaient de tirer à l'arc. Je n'en tire aucune conclusion. Il est possible que les africains n'aient pas le goût de l'aventure, ou que le climat influence le comportement, allez savoir ! 

Ce qu'il importe de préciser au moment où l'antiracisme se met au niveau de la lutte des classes en tant que  menée subversive, c'est  la responsabilité des loges  et en particulier du franc-maçon Jules Ferry dans  l'édification de l'empire coloniale . Pour Ferry, et pour les frères :. , les Européens ont « le devoir de civiliser les races inférieures ». (sic)
Et si on veut nous parler de la misère réelle de l'Afrique aujourd' hui, comment ne pas évoquer le rôle des financiers internationaux (initié à la fin du 19 ° siècle par Cecil Rhodes ) dans le pillage des ressources immenses de ce continent aidés en cela par des dirigeants africains corrompus.

Source : Bernard Lugan : L'Afrique à l'endroit
                                   La guerre des Boers

Voir les commentaires

Encore un !

19 Septembre 2009, 06:23am

Publié par Simon Duplessis



Il n' existe donc pas de vaccin contre le conspirationnisme ?

Voir les commentaires

La grippe OMS

15 Septembre 2009, 21:43pm

Publié par S.D

Comment devient-on parano ? En reliant les points. Je suis devenu parano.

1918
La grippe de 1918, surnommée en France « grippe espagnole », est due à une souche H1N1 particulièrement
virulente et contagieuse de grippe qui s'est répandue en pandémie de 1918 à 1919. Cette pandémie a fait 30 millions de morts . Contrairement à ce que pourrait laisser croire son appellation , elle a débuté à Fort Riley, un camp de l'armée américaine en partance pour le front .

1976
une faible épidémie de grippe s'est déclarée à Fort Dix, dans le New Jersey, et a provoqué la mort d'une personne et plusieurs hospitalisations. Les scientifiques avaient alors analysé la souche de la grippe et découvert qu'elle avait affecté les porcs. On découvre qu'il
existe des similarités entre la grippe de Fort Dix et la pandémie de 1918

2003
Une équipe de l’Institut de pathologie de l’armée américaine, dirigée par Jeffrey Taubenberger, est parvenue à recréer le virus de la grippe espagnole.


Juillet 2008 :
Laurent Bonomo et Gabriel Férez étaient en deuxième année de leur mastère de trois ans à Polytech Clermont-Ferrand, une école d'ingénieurs où ils étudiaient le génie biologique. Arrivés au Royaume-Uni en mai, ils avaient été sélectionnés pour participer à un stage de recherches de trois mois sur l'ADN à l'Imperial College de Londres,
Peu avant de rentrer en France, ils ont été assassinés sauvagement dans leur appartement londonien, leur corps  lardés de multiples coups de couteau . Les deux chercheurs auraient découvert que le prétendu vaccin contre la grippe aviaire, H-7, qui a pour but de neutraliser et stopper le virus de la grippe aviaire H5N1, avait été amalgamé à l’aide d’ADN pour effectivement produire un vaccin et une maladie créant un virus en même temps.

Août 2008 :
On découvre que
500 000 cercueils en plastique sont stockés aux USA en Georgie près d' Atlanta:

9 mars 2009
A l’occasion de la visite du président français Sarkozy au Mexique, c'est à dire 2 mois avant l’annonce de la grippe mexicaine, dite grippe « A », des laboratoires de fabrication de vaccins antigrippaux français et mexicains signaient un premier contrat de 100 millions d’euros, pour une usine de vaccins contre la grippe


Mars 2009
La compagnie Baxter confirme qu’elle a fabriqué un vaccin contre la grippe expérimental qui a accidentellement été contaminé par le virus H5N1de la grippe aviaire.

L’erreur a eu lieu au laboratoire de recherche de Baxter International en Autriche. Le produit contaminé, un mélange de virus de la grippe humaine H3N2 et de virus de la grippe aviaire H5N1

Des spécialistes en biosécurité se sont montrés fort préoccupés du fait que le virus de la grippe humaine H3N2 ait été mélangé avec le virus de la grippe aviaire H5N1. Il s’agit d’une pratique dangereuse qui devrait être interdite, ont signifié plusieurs experts.

Une propagation accidentelle du mélange de H5N1 et de H3N2 aurait pu mener à des conséquences désastreuses. Le virus de la grippe aviaire H5N1 ne contamine pas facilement les humains, mais le H3N2 oui. Dans l’éventualité où une personne exposée au mélange était infectée simultanément par les deux souches, elle pourrait servir d’incubateur à un virus hybride capable de se propager facilement d’un humain à un autre.
 

25 Avril 2009 
Début de  la grippe "porcine", qui a déjà tué au Mexique, et qui progresse vers le nord du continent. Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), il y aurait environ 800 cas suspects au Mexique, dont 60 morts.
Depuis la Maison blanche, le président Obama a souhaité que soit mise en oeuvre une "réponse efficace, énergique, coordonnée" face à la pandémie de grippe porcine. L'Etat d'urgence sanitaire a été déclaré aux Etats-Unis


Mai 2009

L'OMS déclare qu' "Il n'y a pas de doute qu'un vaccin efficace est possible" contre la grippe A (H1N1) d'origine porcine.
La secrétaire d’Etat U.S. à la santé, Kathleen Sebelius, vient de signer un décret conférant une totale immunité aux fabricants de vaccins contre la grippe H1N1, en cas de poursuite judiciaire.

11 juin 2009
Pour la première fois depuis 41 ans, l’OMS  déclare l’état de pandémie mondiale

14 aout 2009
L'OMS assure que "Le public doit être assuré que les procédures en place pour l'attribution d'une licence aux vaccins contre la pandémie (...) sont rigoureuses et ne compromettent pas la sécurité et la qualité des contrôles",

Jane Burgermeister  accuse l’Organisation Mondiale de la Santé, les Nations Unies, et plusieurs hauts responsables de gouvernement et d’entreprises de "tentative de meurtre de masse". Elle aurait par ailleurs déposé une demande en injonction contre la vaccination forcée préventive contre la grippe A (ou H1N1), un "acte de bioterrorisme", qui, assure-t-elle, a pour but de commettre un génocide de masse contre la population des Etats-Unis en utilisant un virus génétiquement modifié, fabriqué en laboratoire, avec pour intention de provoquer la mort 

Aujourd'hui:
La grippe A très contagieuse, certes,  ne s'avère pas plus mortelle que la grippe saisonnière (0.4/1000). pourtant, les medias s'évertuent à nous faire peur avec les quelques morts pourtant attendus compte tenu de leur âge ou de leur fragilité immunitaire.

Bref, tout est fait pour installer une panique à l'échelon  mondiale  afin de nous "vendre " un vaccin bricolé à la "va vite". Pourquoi
?

Robert Mac Namara a pu peut-être nous fournir la réponse: « Il faut prendre des mesures draconiennes de réduction démographique contre la volonté des populations. Réduire les taux de natalité s’est avéré impossible ou insuffisant. Il faut donc augmenter le taux de mortalité .

Voir les commentaires

Au moins, c'est clair ..

15 Septembre 2009, 21:11pm

Publié par Simon Duplessis

Pour ceux qui croient encore que la Turquie, c'est l'Europe.
Merci à Cruchot.

Voir les commentaires

1 2 3 > >>