Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Eclairage

Pourquoi je ne conseille pas la vaccination

25 Novembre 2009, 16:55pm

Publié par Simon Duplessis

Pourquoi je ne conseille pas la vaccination contre la grippe A .Par le Dr X .
Médecin généraliste depuis 30 ans, j'ai toujours conseillé les vaccinations usuelles et j'estime que leur intérêt n'est pas à démontrer. J'ai connu autrefois des épidémies de rougeole , de rubéole, d'oreillons, des cas dramatiques de coqueluche chez les nourissons, de méningites ou d'hépatite fulminante chez des jeunes gens. Tout cela est terminé ou presque grâce à la vaccination généralisée. J'ai connu aussi le drame de l'affaire du sang contaminé,  et aussi les effets indésirables parfois sévères de certaines  molécules peu après leur mise sur le marché. Je me souviens aussi de la grippe porcine de 1976 pour laquelle la vaccination a été responsable de 500 cas de maladie de  Guillain Barré en 2 mois .
Aujourd'hui, je reçois de nombreux appels de patients inquiets et désorientés concernant la grippe A et me demandant mon avis sur le vaccin. Je ne prétends pas être un spécialiste de quoi que soit ni détenir la vérité absolue mais seulement témoigner de la réalité du terrain. Le premier principe qui guide le  médecin quand il prescrit un médicament, c'est de mettre en balance les risques encourus et les bénéfices escomptés tout ceci pour le bien du patient. L'autre principe emprunté aux militaires , c' est celui de la riposte graduée.

Que dire de la grippe A ?
Nous voyons sur le terrain quelques cas de syndromes grippaux (une petite dizaine ) chaque semaine de manière constante depuis le mois de juillet. Sachant que la grippe saisonnière n'apparait pas habituellement avant le mois de novembre voire février et compte tenu des donnés épidémiologiques, on peut considérer que  80 % des syndromes grippaux que nous voyons sont des grippes A . Contrairement à ce qui est dit , cette grippe nous apparait bénigne (3 jours de fièvre en moyenne)  et surtout peu contagieuse comme on peut le constater au sein du milieu familial. Peut-être peut-on voir là  l'effet des mesures d'hygiène préconisées par les pouvoirs publics (masques, gel alcoolique, lavage des mains) ?
Il faut bien dire que tout cela est sans commune mesure avec la pandémie effroyable annoncée;  celle qui allait faire des centaines de milliers de morts et  qui allait casser l'économie mondiale. Dans ces conditions,  le traitement de l'information par les medias  mettant en relief le moindre décès au bout de la planète apparait hautement suspect.  Les pouvoirs publics ne sont pas en reste avec une surinformation qui ressemble à de la désinformation. Tout  laisse à penser que la pauvre  Mme Bachelot tente par tous les moyens d'écouler son stock  de doses vaccinales.
Quant au vaccin, il a été élaboré rapidemment et préconisé sans le recul nécessaire  pour juger de son inocuité. En revanche, les fabricants ont été dédouanés de tout risque de poursuite judiciaire en cas de pépins.
Il faut noter que les gouvernement tchèques et polonais n'ont pas jugé bon d'en  commander , qu'à peine 30% des médecins à l'hopital se sont fait vacciner. En Suisse, la vaccination est devenue obligatoire pour le personnel soignant car au début on fait  peur et  ensuite on oblige.
Pour éviter toute accusation de complotisme, j'éviterai de parler des doutes de certains scientifiques sur la genèse de ce virus qui aurait pu être fabriqué en laboratoire. Pour le professeur Adrian Gibbs de l’Australian National University (ANU), le virus, qui « s’est échappé d’un laboratoire », est le fruit d’une expérience en laboratoire par la compagnie produisant le Tamiflu. « ”Il pourrait s’agir d’une erreur” survenue dans une usine de vaccin

La grande question qui se pose finalement est la suivante: pourquoi une telle insistance pour instituer cette vaccination de masse pour une maladie somme toute anodine ?  Mais , ça , c'est une autre histoire !

Voir les commentaires

Vive la résistance polonaise !

23 Novembre 2009, 14:04pm

Publié par Simon Duplessis

Voir les commentaires

Gouverner par la peur

22 Novembre 2009, 23:00pm

Publié par Simon Duplessis

« L’Histoire nous apprend que l’humanité n’évolue significativement que lorsqu’elle a vraiment peur... » nous dit  Jacques Attali qui appelle à « mettre en place une police mondiale, un stockage mondial et donc une fiscalité mondiale. On en viendra alors, beaucoup plus vite que ne l’aurait permis la seule raison économique, à mettre en place les bases d’un véritable gouvernement mondial ».

Voir les commentaires

"Catherine Ashton jew " ?

22 Novembre 2009, 09:51am

Publié par Simon Duplessis

Depuis que la baronne Ashton of Upholland a été désignée Haut représentant de l'UE aux Affaires étrangères,  le nombre  de requêtes sur google intitulées "Catherine Ashton jew jewish  ? " a fait une croissance exponentielle.
Certains sur la toile jugent ces recherches scandaleuses et symptomatiques  de la nouvelle tendance paranoiaque et complotiste que l'on peut trouver sur le net . 
Ceci est intérressant et amène à se poser deux questions :
1/ Est-il sain de se renseigner sur les personnalités politiques qui nous dirigent ? Dans le cas contraire, faut-il supprimer internet ou bien  interdire certaines  recherches politiquement incorrectes ?
2/ le fait d'être  juif influence t-il ou non les prises de positions politiques ? 
Certains auront  beau jeu de citer DSK qui chaque matin quand il se lève se demande: que puis je faire aujourd'hui pour aider Israël ? Adolphe Crémieux aurait-t-il francisé les juifs d'Algérie s'il n'avait pas été juif lui même ? Fabius aurait-il conçu la loi qui porte son nom dans le même cas ?  Poser la question, c'est y répondre.
En fait la question, est accessoire car on peut être catholique et estimer comme M. Van Rampuy que l
’Europe doit beaucoup au peuple juif pour son apport scientifique, philosophique et culturel ou aimer Israel comme Xavier Solanar qui déclarait il y a quelques semaines qu' « Israël permettez-moi de le dire, est un membre de l'Union européenne sans être membre de ses institutions ». Jérusalem « est partie prenante à tous les programmes » des Ving-sept. « Aucun pays hors du continent n'a le type de relations qu'Israël entretient avec l'Union européenne ».
Finalement, on ne sait pas en fouillant la toile si Mme Ashton est juive mais on apprend qu'elle a été invitée récemment par  la fondation Carnegie (''Carnegie Endowment for International Peace) organe mondialiste par excellence qui finance entre autres choses le CFR dirigé par David Rockefeller. Cela, c'est important .

Voir les commentaires

Herman Van Rompuy, le gauleiter du nouvel ordre mondial.

20 Novembre 2009, 07:27am

Publié par Simon Duplessis


Herman Van Rompuy un Bilderberg
envoyé par penseur. - L'info internationale vidéo.

En lisant le salon beige qui semble se réjouir, on apprend que  Van Rompuy déclarait en décembre 2004 : "La Turquie ne fait pas partie de l'Europe et ne fera jamais partie de l'Europe... Un élargissement de l'UE pour inclure la Turquie ne peut pas être considéré comme une simple extension comme dans le passé. Les valeurs universelles qui sont en vigueur en Europe, et qui sont aussi des valeurs fondamentales du christianisme, perdront de leur force avec l'entrée d'un grand pays islamique comme la Turquie."
Nicolas Sarkozy, lui aussi, a affirmé plusieurs fois son opposition à l
'entrée de la Turquie dans l'Union européenne ... le général de Gaulle, également, avait promis que, lui vivant, jamais le drapeau FLN ne flotterait sur Alger et ainsi de suite..
Voila des bonnes paroles qui rappellent celles de M. Pasqua : “Les promesses des hommes politiques n’engagent que ceux qui les reçoivent.”
Arrêtons donc de nous faire endormir au penthotal et jugeons donc les hommes politiques à leurs actes. Le nouveau président du conseil en allant s'incliner devant les caciques du Bidelberg prouve qu'il n' est qu'un gauleiter du nouvel ordre mondial.

Voir les commentaires

San Pedro Poveda

18 Novembre 2009, 11:27am

Publié par Simon Duplessis

Le pape Jean-Paul II, qui canonisait hier cinq bienheureux, à Madrid, a encouragé les Espagnols à être fidèles au riche héritage spirituel qu’ils ont reçu.

Selon différentes sources, plus d’un million de personnes auraient participé à la proclamation de cinq nouveaux saints par le pape Jean-Paul II, à Madrid, sur la Plaza de Colón.

Parmi les nouveaux saints espagnols deux étaient prêtres : le p. Pedro Poveda (1874-1936), martyrisé au cours de la guerre civile espagnole,  et le p. José María Rubio (1864-1929), religieux jésuite, apôtre des banlieues les plus pauvres de Madrid
Le père Pedro, fondateur de l’Institution Thérésienne,  vient habiter Madrid en 1921 où il exerce les fonctions d'aumônier au palais royal. Il veille sur le développement de son œuvre qui se ramifie rapidement.

Pendant la Guerre d'Espagne, lors des persécutions religieuses de 1936, il est interpellé par les miliciens républicains qui lui demandent son identité. Il répond : « Je suis prêtre du Christ ». Il est arrêté, jugé sommairement et fusillé le même jour, le 28 juillet 1936.
Sa fête a été fixée au 28 juillet

         

Voir les commentaires

FINUL

17 Novembre 2009, 20:59pm

Publié par Tarik

source: l'Orient le jour, état major des Armées, blogdei, wikip

Même s'il met des formes diplomatiques en donnant son avis sur la situation au Liban sud, le général de division Olivier de Bavinchove, ancien chef d'état major de la FINUL disculpe le Hezbollah  en ce qui concerne  les tirs de roquettes contre le territoire israélien. Ceux-ci sont à son avis,  des actes commis par des groupements terroristes qui trouvent refuge dans les camps palestiniens
Pour ce qui est des survols du territoire libanais par l'aviation israélienne, l'ancien CEM de la Finul a estimé qu'il s'agit bien là de violations de la résolution 1701 .
La mission de la FINUL  est d'appuyer les 15 000 soldats de l'armée libanaise, pour former une zone tampon entre le Liban et Israël. On peut remarquer que cette force n'a pas d'appui aérien à niveau dissuasif en cas de conflit.
La France est le deuxième contributeur en troupes de la FINUL avec environ 1500 soldats. Plus d’une centaine sont affectés dans les états-majors de la FINUL à Naqoura et du secteur ouest italien à At Tiri, et environ 1 300 arment le GTIA (Groupement tactique interarmées) avec une double mission de QRF (force de réaction rapide) et de contrôle de zone.

Toutefois, si la zone frontière est sous contrôle de la Finul, il est probable que le Hezbollah qui n'a pas oublié le 12 juillet 2006 se réarme dans les villages dont les autorités sont des sympathisants.
Israël aurait intercepté le 4 novembre des «centaines de tonnes d'armes» en provenance d'Iran et destinées au  Hezbollah à bord d'un cargo arraisonné au large de ses côtes. Le mouvement chiite libanais  a nié toute responsabilité dans cette affaire qui s'apparente pour lui à une provocation..

A l'avenir, la situation risque de devenir tendue. Après l'invasion de Gaza, Israel, accusée de crimes de guerre dans le rapport Goldstone,  se trouve isolée de plus en plus sur la scène internationale. Une fuite en avant serait à même de maintenir la cohésion nationale et une guerre contre l'Iran devra obligatoirement commencer par une attaque du Liban sud pour empêcher  le Hezbollah de toute action de représailles sur le territoire israélien.

Voir les commentaires

Un Bilderberger, futur président de l' UE ?

16 Novembre 2009, 09:33am

Publié par Simon Duplessis

Voir les commentaires

L'agriculture assassinée

15 Novembre 2009, 10:31am

Publié par Simon Duplessis

Passés progressivement sous le contrôle de Bruxelles, nos agriculteurs ont été obligés de se plier aux réglementations, aux contrôles et inspections, aux mises en jachères , aux quotas, aux  normes en tout genre. Ne parlons même pas des charges obligatoires de plus en plus lourdes  : cotisations à la MSA , de  leur retraite de misère, des taxes foncières et de succession.

Pourtant, il ne fallait pas qu'ils se plaignent ; il y avait bien les subventions et aussi la protection de l'UE, du moins avant les accords du GATT. Néammoins, si les revenus agricoles ont pu se maintenir au cours du temps, c'est au prix de l'élimination des petits producteurs et de l'augmentation de la taille des exploitations. Cela a été vrai surtout pour les céréaliers qui ne peuvent actuellement survivre avec moins de 100 à 150 hectares. Avec la dérégulation sur le prix du lait , la fin des quotas, voici maintenant venu le temps de la disparition annoncée du petit producteur de lait que les banquiers n'iront pas soutenir.

Tout cela, bien sûr, au nom de la loi du marché et de la libre concurrence. Au total, aujourd'hui c'est moins de 3 % de Français  qui vit et travaille dans l'agriculture contre 50 % en 1900. Cette évolution n'est pas due à la fatalité, elle a été délibérément programmée depuis des décennies par la ploutocratie mondialo-sioniste.
Le paysan a les pieds sur terre et la tête tournée vers le ciel et en l' arrachant à la terre, on le détache des valeurs qui ont fait depuis plus de 1000 ans le socle de la nation (en clair: Dieu, famille, patrie). Le génocide Vendéen perpétrée par la Convention,  la famine provoquée par Staline en Ukraine ont été en leur temps des solutions  pour se débarrasser de la paysannerie réactionnaire réelle ou potentielle, solutions certes plus drastiques et moins sophistiquées. On pourrait rapprocher de cela  la 1° guerre mondiale qui a été une hécatombe pour le monde paysan.

Aujourd'hui, en voulant instaurer une agriculture industrielle, Bruxelles et les instances mondiales (OMC) répondent de la même et impitoyable logique. Tout cela n'est pas étonnant; on le sait maintenant, le capitalisme et le socialo-communisme marchent la main dans la main en vue de la même finalité , le gouvernement mondial. C'est pour résumer, l'alliance de Marx et de Rothschild si bien dénoncée par le Pr Dommergue.
Dire qu'il existe encore des français pour écouter les discours lénifiants de Sarkozy !


  A lire :L' agriculture assassinée. par Jean-Clair Davesne publié in 1990, Éditions de Chiré

Voir les commentaires

L’aide fatale

13 Novembre 2009, 21:38pm

Publié par Hermione Grainville

Je ne saurais trop vous recommander de lire le live de DAmbisa Moyo , l’aide fatale

Cet écrivain d’origine zambiène qui a fait ses études d’économiste en occident nous confie ses reflexions sur l’aide humanitaire en Afrique:

 « Pour avoir une idée de comparaison, nous découvrons que le plan Marshall, entre 1948 et 1952, a déversé sur l’Europe 13 millions de dollars soit 100 milliards de nos jours ….

Après cette manne distribuée d’une façon parfois inéquitable, les robinets se sont taris les pays se sont pris en main et ont connu ce que l’on a appelé les trentes glorieuses …..

 En Afrique, depuis les années 40, ce sont 1000 milliards de dollars qui ont été versés de manière interrompue  soit 1000 dollars par habitant de la planète …..

 Résultat :  la pauvreté entre les années 70 et 98 est passée de 11 % de la population à 66 %

 80 % des flux de l’aide servent à autre chose , cet argent est détourné, sert à acheter des biens immobiliers à l’étranger ou est déposé sur des comptes secrets dans les paradis fiscaux    …. Chaque année 10 milliards de dollars quittent ainsi l’ Afrique ..tous ces chiffres pour dire que l’Afrique n’avait pas et n’a toujours pas de gouvernement responsable, honnête ou encore soucieux du bien-être de son peuple qui puisse le sortir de ce bourbier. »

L’élite de ces pays formée à l’étranger pour la plupart , quand elle rentre au pays (et c’est rarement le cas ..) continue le shéma qui a cours depuis des années : pouvoir = passe-droit, commission, népotisme, favoritisme, détournements de fonds …. etc

 Les chinois, eux depuis quelques années prêtent beaucoup d’argent à l’ Afriquer mais c’est sans angélisme, sans état d’âme ni mauvaise conscience !!!

Le système est simple et a fait ses preuves : tu emprûntes et tu rembourses avec les intêrets 

Si tu ne peux rembourser alors tu donnes la terre  …. Ainsi les chinois sont-ils en train d’exploiter des terres laissées sans culture par les africains et cela va aider la Chine à nourrir sa population à des prix défiant toutes concurrences et pour cause ….

 Alors, quel serait le remède ???  Madame Moyo (qui ne retournera jamais en Zambie) dit une chose très simple qu'elle seule peut dire en tant qu' africaine,  : plus d’aide du tout car cela infantilise les pays, les déresponsabilise, cela maintient en place des gouvernements corrompus et  appauvrit une population qui ne voit jamais le moindre cent de l’aide si genéreusement octroyée par les pays occidentaux depuis si longtemps ….

Voir les commentaires

1 2 > >>