Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Eclairage

Elle a dit un gros mot ..

29 Mars 2011, 21:38pm

Publié par Simon Duplessis

http://www.elle.fr/var/plain_site/storage/images/loisirs/sorties/dossiers/sophia-aram-la-crise-de-foi-d-une-feministe-convaincue/15291835-1-fre-FR/Sophia-Aram-la-Crise-de-foi-d-une-feministe-convaincue_image_dossier_paysage.jpgIl y avait le temps où le électeurs frontistes étaient des racistes , des antisémites et des xénophobes. Puis, avec les années, ils sont devenus des populistes, des gens  qui ont la « haine de l’autre ».  Depuis hier, avec Mme Sophia Aram, ils sont devenus tout simplement des gros cons. Eh oui, exit les anciens de l’OAS, et de la division Charlemagne. L’électeur du FN provient désormais du PC ou du PS, c’est un prolo avec un QI dans les chaussettes, bref un gros con.

Intéressant ! mais qu’est ce qu’ un gros con ? C’est relativement simple à expliquer.

C’est un français de souche, blanc, (il a tout faux) qui prend le RER B tous les jours et qui s’aperçoit en franchissant la station gare du nord qu’il fait partie d’une minorité ethnique.

C’est un gars qui baisse les yeux, de peur d’attraper un coup de couteau, quand des petites frappes avec la capuche enfoncée sur la tête et les pieds sur la banquette,  apostrophent les voyageurs. Il ne voit pas, cet abruti, que ce sont des chances pour la France.

C’est souvent un  chômeur,  qui préfère laisser aux immigrés les sales boulots ; journaliste à France inter, ministre, médecin, infirmière,  préfet, employé de la RATP ou de la SNCF ..

C’est un type qui est responsable sans le savoir de toutes les saloperies de l’histoire ; de la shoah surtout (il n’était pas né, mais ce n’est pas grave), et aussi  de la colonisation, sans oublier des « tortures en Algérie ».

C’est un imbécile qui croit que l’immigration coûte cher au pays, que les « sans papiers » sont des délinquants, que les prisons sont peuplés de maghrébins ou d’africains, C’est un retardé qui refuse le métissage et la mondialisation, qui s’accroche à un monde révolu fait de villages agglutinés autour de leur clocher,  peuplés de demeurés portant le berêt basque sur la tête, la bouteille de rouge et  la baguette sous le bras.

C’est un téléspectateur qui ne supporte plus la gueule de Drucker, un inculte qui n’a pas lu BHL, Finkelkraut ou Modiano, un vieux jeton qui préfère les sketches de Coluche (voire de Dieudonné) à ceux d’Elie Semoun ou de Gad el Maleh.

Bref, un gros con , c’est quelqu’un qui se demande si Mme Sophia Aram est réellement française, et qui estime que si ce n’est pas le cas, elle devrait se la fermer ou rentrer chez elle, de l’autre côté de la méditerranée.

Voir les commentaires

Sélections de la semaine

16 Mars 2011, 17:28pm

Publié par Simon Duplessis

http://jp-petit.org/nouv_f/seisme_au_japon_2011/illustrations/arrivee_tsunami.gif http://24heuresactu.com/wp-content/uploads/2011/01/jacques-chirac.jpg

 

Sortir de ce nucléaire là (jean -Pierre Petit): le point sur la catastrophe de Sandaï

Golnadel est-il notre ami ? par Hervé Ryssen ( via le blog Savoir pour résister)

Le procès de Chirac n'aura pas lieu

Manoeuvres de restructuration géopolitique au Moyen Orient

Voir les commentaires

Celui-là, ils pourront en faire un martyr, s'ils le veulent, ...

13 Mars 2011, 08:24am

Publié par Simon Duplessis

 L'histoire finit toujours par accoucher de la vérité. Le mythe gaullien  devrait donc se dégonfler.

D'ailleurs Alain Duhamel , qui n'est pas un huluberlu,  est persuadé que De Gaulle est un traître. On veut bien le croire.

 

* « Historia » – Quel est selon vous, l’acte de trahison le plus retentissant de la V° République ?

Alain Duhamel – Sans hésitation celui du général de gaulle vis-à-vis des français d’Algérie. Ses plus proches collaborateurs témoignent qu’il avait l’intention d’agir pour l’indépendance de l Algérie dès 1958, mais il était beaucoup trop intelligent pour dévoiler ses objectifs dès le départ.

En fait, il s’est retrouvé dans l’obligation de mettre sur pied « un simulacre pédagogique ». Cette trahison a eu des conséquences, certainement indispensables, mais néanmoins inhumaines tant pour le million de pieds noirs que pour beaucoup d’algériens. Un coup d’éclat pour ne pas dire un coup d’Etat.

 

Historia – Est-il possible de distinguer plusieurs natures de trahison depuis le début de la V° République ?

ALAIN DUHAMEL – De Gaulle et l’Algérie, c’est vraiment une trahison de nature politique. Si j’ose dire, c’est une trahison d’Etat.

 

http://www.bastien-thiry.fr/dyn/pages/6/jean-a-colomb-bechar-en-1957_240.jpg

Cette  trahison de grande ampleur menée depuis le plus haut sommet de l'état éclaire  les raisons de l'attentat du Petit Clamart. Celui-ci apparait par le fait comme un authentique acte contrerévolutionnaire.

De gaulle est non seulement un traître, il a aussi du sang plein les mains. En plus des milliers de  harkis, citons pêle-mêle  parmi les victimes, Bastien Thiry, Dovecar, Degueldre, Piegts, Brasillach, Dentz, Darlan ...sans oublier les marins de Mers el Kébir et les soldats français de Syrie.

 

Dire que certains voulaient faire de De Gaulle, une Jeanne d'Arc ...

  In mémoriam, Lt Colonel Bastien Thiry. 11 mars 1963

Voir les commentaires

La montée du sentiment national

12 Mars 2011, 15:15pm

Publié par Simon Duplessis

Dans l’émission de Taddéi, consacrée à la montée du sentiment national,  étaient présents Christine Tasin de Riposte laïque (apéro pinard-saucisson),  Paul-Marie Couteaux député européen, ancien chevénementiste passé au MPF, Gaël Brustier, Emmanuel Todd, André-Gérard Slama du Figaro, William Golnadel avocat, et  Houria Bouteldja des « indigènes de lhttp://4.bp.blogspot.com/_6KwwEXZ6K6E/TMmKodXFY4I/AAAAAAAAACo/muWYg39mX6w/s1600/t.jpga république ». Celle-ci était dans son rôle en dénonçant avec une rage à peine contenue l’islamophobie ambiante qui toucherait désormais les dirirgeants de  l’UMPS.

Seuls Christine Tasin et Paul Marie Couteau ont échappé au prêt à penser en analysant avec bon sens  les préoccupations populaires .  Au lieu de défendre l’idendité française, William Goldnadel s’est tellement évertué à dénoncer le racisme antiblanc que l’on se demandait  finalement -au regard de ses combats habituels - qui est réellement blanc : la communauté juive par exemple ou bien  les français qui défendent bec et ongle Israel ? Je n’irai pas plus loin car ce gars là est dangereux ; membre du CRIF,  président de l'Association France-Israël,  c’est un avocat spécialisé « dans les  poursuites judiciaires et les actions d'intimidation qu'il effectuerait auprès des personnes  en particulier d'origine juive » .

Le  discours des autres invités sent bon l’intellectuel sorti des facs de socio et de  philo, maniant avec dextérité les «  concepts ». Grosso modo, le langage universitaire pédant et prétentieux une fois décrypté , il s’avère  que le sentiment national et la crise identitaire ne seraient que  l’apanage de la vieille génération, ringarde, confinée dans l’histoire et le passé révolu, incapable de se projeter dans  l’avenir, un avenir qui devrait être par ailleurs dicté uniquement par l’économie .

Pour E. Todd :"La réalité de la situation de la France, ça n’est pas le problème en interne des groupes, des immigrés, etc. C’est une question de déroute économique et industrielle ". Pourtant, le même Emmanuel Todd parvient à donner raison à MLP: "on risque d’avoir une Marine Le Pen et un Front National qui arrivent avec le seul programme économique raisonnable ".

Slama aura le mot de la fin  en déclarant que seuls la république et l’universalisme représentent des valeurs fondamentales.

En définitive, l’identité française serait réduite aux notions de race blanche, de  république, d'universalisme et de laïcité sans oublier .... le pinard et le saucisson.

On aurait aimé plus de hauteur et entendre sur ce plateau, un Bruno Gollnisch, un Michel De Jaeghere,  un Jean Sévillia, un Rémi Fontaine, un Martin Peltier et quelques autres n'appartenant pas forcément  au peuple élu.

Mais, bon . Faut pas rêver !

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=fjFVou9wrbU

Voir les commentaires

Déni de réalité !

7 Mars 2011, 08:25am

Publié par Simon Duplessis

La présidentielle de 2012 débute à peine et on est déja édifié par la mauvaise foi et la médiocrité des uns et des autres. 

 

Ainsi, l'immigration n'est pas un problème, l'islamisation progressive du pays, non plus et le risque d'un raz de marée migratoire parait inexistant. Tout cela ne serait que l'expression de "peurs irraisonnées qui font le jeu du FN".

Voila en résumé , ce qui ressort du débat dirigé par Arlette Chabot avec M.Copé , Moscovici, Villepin  et Bayrou.

 

Voici ce qui me parait être du domaine de la réalité :


Les musulmans sont maintenant 6 millions en France. En 2050, c'est à dire demain, cette minorité sera majoritaire( les musulmans forment déjà 25 pour cent de la population à Marseille) et si l'on se réfère à ce qui se passe actuellement dans les pays musulmans, il y a tout lieu de penser  que les "infidèles"ne seront pas à la noce.

Les exemples des persécutions contre les catholiques ne manquent pas dans les pays musulmans ; il y a 15 jours en Tunisie un prêtre polonais est mort égorgé. La semaine dernière, c'était le tour d'un  ministre pakistanais , le catholique Shahbaz Bhatti qui était  mitraillé dans sa voiture. A Bagdad en octobre dernier, une église est prise d'assaut  ; bilan 50 morts.  En Egypte,  un attentat suicide visant l'église copte al-Qiddisin d'Alexandrie a fait au moins 25 morts et 70 blessés à la sortie de la messe du 31 décembre.

 

Pour Villepin, candidat  à la présidentielle encore non déclaré, adepte encore plus que jamais  des phrases creuses et redondantes, le seul problème, c'est le Front national:

de qui faisons-nous le jeu? Avant tous ces débats, Madame Le Pen, elle était à 10 ou 12%. Aujourd’hui, elle est à 18-20%. Il faut bien voir que ces débats ne font que nourrir des inquiétudes, nourrir des peurs, et c’est là où il faut être pragmatique, et c 'est là où la responsabilité politique, c’est d’apporter des solutions en évitant que les peurs ne prennent le dessus et ne viennent fausser le débat.

Comme l'illustre si bien le proverbe chinois; le sage montre la lune du doigt et l'idiot montre le doigt.


On reste consterné en entendant certaines affirmations péremptoires assénées au cours de l'émission quinient  totalement la dangerosité de l'islam, placé au même rang que les autres religions . Ceci dénote une méconnaissance totale du coran.

Anne-Marie DELCAMBRE, docteur en islamologie, docteur en droit et professeur d'arabe le dit clairement.(citée dans le site FN56):

L'intégrisme n'est pas la maladie de l'islam. Il est l'intégralité de l'islam. Il en est la lecture littérale, globale et totale de ses textes fondateurs. L'islam des intégristes, des islamistes, c'est tout simplement l'islam juridique qui colle à la norme15 ».

Quant à un scénario type "camp des saints", l'actualité donne  tort à Dominique de Villepin car  rien qu'aujourd'hui, 7 mars,  850 tunisiens ont débarqué à Lampedusa.

 

Marine Le Pen en tête des sondages ; ce n'est pas tellement étonnant car "on peut tromper une partie du peuple tout le temps et tout le peuple une partie du temps, mais on ne peut pas tromper tout le peuple tout le temps".

 

immigrants-tunisiens-a-lampedusa-photo-afp-copie-1


 



Voir les commentaires

Ben Ali et les faux-culs !

1 Mars 2011, 22:08pm

Publié par Simon Duplessis

 

 

 

 

Ben Ali, jamais vu  !

 

 

  Le vice-président du Front national (FN) Bruno Gollnisch a jugé "minable" le fait

que la France refuse d'accueillir le président tunisien Zine El Abidine Ben Ali,

chassé du pouvoir par la rue.

 

Voir les commentaires