Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Eclairage

Qu'est-ce que la droite?

30 Septembre 2007, 21:40pm

Publié par Simon Duplessis

Réflexions intéressantes  d'Alain Soral sur le paysage politique à l'heure du sarkosysme
Morceaux choisis:
Depuis l’élection de Sarkozy la preuve semble être faite qu’il n’y a plus ni gauche ni droite.
Même si l’ouverture à gauche de Sarkozy est en réalité l’union sacrée des libéraux-atlantistes, Il est clair qu’il n’y a plus guère de différence - sur le plan de l’économie comme des questions de société - entre la gauche bobo du PS et la droite libérale pseudo sécuritaire d’un Sarkozy.

Si pour les gauchistes, Sarkozy est un homme de droite (parce que soit-disant sécuritaire, ce qui est lui faire une publicité qu’il ne mérite pas !), pour ceux de la droite nationale, c’est un homme de gauche : droit de l’hommiste et sans-papiériste, au mieux une sorte de Tony Blair français…  "........."

En fait, on peut aussi bien dire aujourd’hui que les politiques du Système sont tous de gauche :
- tous pour le droit du sol, le mariage gay…
Ou qu’ils sont tous de droite :
- tous ralliés à la domination politique de l’économie de Marché…     "........."

 Quel point commun y a t-il entre la droite nationale des valeurs et la droite libérale du profit ?
 Aucun, sinon la prétention à la domination par deux groupes sociaux, en réalité inconciliables :
- L’un se fondant sur un ordre moral et la hiérarchie naturelle du monde ancien…
- l’autre sur l’amoralisme intégral et moderne de la loi du profit, porte ouverte à tous les arrivismes, toutes les décadences et toutes les mobilités sociales…


De cette première clarification des gauches et des droites, on peut déjà conclure qu’un « parti populiste » qui défend à la fois les valeurs morales et le monde du travail est de droite, selon la première définition, et de gauche selon la deuxième…

Voir les commentaires

Total et la Birmanie

29 Septembre 2007, 08:09am

Publié par Simon Duplessis

Voir tous les articles de presse sur l'affaire total en Birmanie

Que sait-on de la Birmanie ?

C'est un pays riche potentiellement de son sous-sol (pétrole, gaz, zinc, nickel, or, pierres précieuses)  et de son sol (bois de teck) mais qui est surtout le premier producteur d'héroïne du monde .
Le pays possède près de 2000 km de côtes et se situe  entre la Thaïlande à l'est, l'Inde et le Bangladesh à l'ouest et la Chine au nord. La population  (50 millions d'habitants) est sous la coupe réglée d'une dictature militaire mise en place depuis 1962.
  

Total
Depuis août 2002, Total est l’objet d’une plainte, pour usage du travail forcé en Birmanie, déposée en France par une association pour la défense des droits de l’homme.Ces exactions auraient eu lieu en 1992-1998 sur le chantier du gazoduc Yadana, construit par Total et la compagnie américaine Unocal pour relier un gisement maritime birman à la Thaïlande.

 Payé par Total, Kouchner blanchit Total en Birmanie (Nouvel Obs.).
Total par l'intermédiaire de sa filiale BK conseil et de Jean Veil (le fils de Simone) fait appel à Bernard Kouchner, le célèbre  french doctor dont l'honnêteté et la bonne foi ne peuvent être mis en doute. Dans
un rapport payé 25 000 euros, Kouchner dédouane la compagnie pétrolière : elle n'est pas responsable des exactions de la junte et a versé des fonds pour différentes oeuvres locales.
D'après lui, en particulier, il n' y avait pas de travaux forcés :
Il ne s'agissait que d'une confusion avec le chantier voisin d'une voie ferrée où "il est probable que des travaux forcés aient malmené les populations". 
"N'oublions pas, ajoute Kouchner , que pour détestable qu'il soit, le recours au travail forcé est une coutume ancienne, qui fut même légalisée par les Anglais en 1907."
 

Malgré ce rapport sympathique, la société Total  accepte tout de même de verser 10 000 euros à chacun des sept Birmans qui l’accusent d’avoir été contraints de travailler gratuitement pour elle sous la menace de l’armée birmane en 1995.  Total se sent toutefois obligé (pour se faire pardonner ?) de consacrer 5,2 millions d’euros à l’indemnisation d’autres personnes qui pourraient justifier d’un emploi comme travailleur forcé et à des « actions humanitaires collectives pour l’habitat, la santé et l’éducation » (associations caritatives et hopitaux). 

Et pourtant, Total faisait semblant de ne rien voir :
Peu après la diffusion du rapport Kouchner, Le Figaro et Le Nouvel Observateur ont publié, le 18 décembre, un entretien avec un homme présenté comme le "chef de la sécurité de Total en Birmanie de 1995 à 2002"
. L'intéressé - "ancien capitaine de la Légion étrangère", assurait que "l'armée birmane forçait les villageois à marcher dans le corridor du gazoduc truffé de mines antipersonnel". "J'ai vu moi-même cinq paysans sauter sur des mines", affirme-t-il.
 
Et voici le témoignage d'un soldat Birman :
 "Aujourd'hui, 16 novembre 2002, je tiens à vous faire part de mon témoignage dont les détails sont décrits ci-dessous. 
"
Nous avions reçu l'ordre de notre commandant, le lieutenant colonel Than Win, de nous occuper de la compagnie Total. Nous nous sommes préparés pour le voyage et avons réquisitionné 150 travailleurs forcés. (...) Nous avons fait travailler les ouvriers pour la construction d'une piste d'atterrissage. (...) Parmi les travailleurs forcés de la piste qui étaient malades, deux sont morts. 
Total ne procurait ni médecin, ni soin, ni médicament. Un responsable de Total indiquait à notre commandant, sur une carte de la région, où devaient se rendre les travailleurs. (...) 
Quand nous avons terminé notre travail, les officiers de la société Total ont pris des photos de notre travail à partir de l'hélicoptère. (...) Entre la société Total et l'armée existaient des liens solides. L'armée envoyait et commandait les travailleurs sous la responsabilité de Total."
 

Dr Kouchner et Mr Total
Le problème de fond est toujours le même : le business totalement propre est-il possible en ce bas monde ? Si total n'était pas en Birmanie une autre compagnie aurait pris sa place... c'est ce qui dit Mme Yade en l'occurence.
En revanche on peut s'interroger sur le rôle dans cette histoire de  Bernard Kouchner qui se pose habituellement en héraut des droits de l'homme et en initiateur du concept d'ingérence.
Finalement , il faut croire que c'est surtout quand ça l'arrange ...

 

Voir les commentaires

Bulle financière et banques centrales

27 Septembre 2007, 21:15pm

Publié par Simon Duplessis

Pascal Salin donne son interprétation de  la crise financière de cet été qui a été "jugulée" par las banques centrales . En fait c'est encore une histoire de l'oeuf et de la poule:
Au lieu d'interpréter la bulle financière comme un phénomène purement autonome qui éclate soudain par suite d'une « crise de confiance », il convient d'analyser la bulle comme le résultat d'une politique monétaire éminemment cyclique. Ce ne sont pas les marchés financiers qui sont instables et « court-termistes », ce sont les autorités monétaires qui introduisent l'instabilité sur les marchés financiers et qui prétendent ensuite, les sauver par leurs interventions !

Voir les commentaires

Rupture du jeûne du Ramadan

27 Septembre 2007, 21:01pm

Publié par Simon Duplessis

Emploi du temps du président de la république du lundi 1er octobre :

- 12h: remise des insignes d'officier de la Légion d'honneur à David Lynch

- 15h30: entretien avec Jean Kahn, président du Consistoire central de France

- 17h: entretien avec le Premier ministre vietnamien Nguyen Tan Dung

- 19h30: rupture du jeûne du Ramadan à la Grande mosquée de Paris

Comme le précise Michel Janva dans le salon beige, "son agenda ne précise pas (encore) s'il s'unira aux catholiques lors du prochain jeûne du mercredi des Cendres".

Voir les commentaires

Grandes écoles

27 Septembre 2007, 15:40pm

Publié par Simon Duplessis

Gage de leur capacité de travail et de leur intelligence, nos hommes politiques sortent souvent de nos prestigeuses grandes écoles; l'ENA  bien sûr (J. Chirac, D. de Villepin, Ph. de Villiers, S. Royale) mais aussi l'X ( VGE) , HEC (DSK, V.Pécresse), l'ESCP (Raffarin, Barnier) , centrale et bien d'autres. Une école est actuellement bien représentée dans l'équipe gouvernementale actuelle. c'est l'IEP de Paris (sciences-po). Il est cependant  amusant de constater que ni Mme Lagarde, ni Mrs Hortefeux et Karoutchi ne peuvent se prévaloir du titre d'ancien élève de cette prestigieuse école bien que cela figure dans leur CV !
Tout ceci n'est pas bien grave mais comme disait la Rochefoucault:
« Rien ne devrait plus humilier les hommes qui ont mérité de grandes louanges, que le souci qu’ils prennent encore de se faire valoir pour de petites choses. » 
Cela rappelle la triste tristoire de l'amiral Jeremy Michael Boorda, de l'US Navy qui devait se suicider en 1996 après que Newsweek eut révélé qu'il portait indûment une citation sur sa décoration du Vietnam.

Voir les commentaires

Clearstream

26 Septembre 2007, 08:20am

Publié par Simon Duplessis

L'affaire Clearstream est loin d'être claire. Un chose l'est, c'est l'acharnement de Nicolas Sarkosy à se montrer victime d'une machination.
C'est en fait Dominique de Villepin qui aurait pu être la véritable victime
d'une machination assez tordue. Celle ci est  décrite sous le terme de
"dead agent", méthode utilisée en particulier par l'église de scientologie pour prendre l'adversaire en flagrant délit de mensonge.
Il n'existe aucune preuve pour étayer cette thèse mais un faisceau d'arguments:
Imad Laoud a été en cheville avec les RG et était sous la coupe de Bernard Squarcini sous-directeur des RG lui même proche de Nicolas Sarkosy. L'ancien informaticien d'EADS imagine mal que ce dernier n'ait pas pu être au courant des listings dès cette époque.
On connait les liens de
Nicolas Sarkosy avec Tom Cruise figure emblématique de l'église de scientologie, on sait également que le spécialiste de cette secte à la police nationale a été mis sur une voie de garage. De plus certaines déclarations de NSS laisse à penser qu'il adhère en partie à la philosophie de cette secte (Nicolas Sarkozy, La République, les religions, l'espérance, Editions Cerf 2004)
Troublants sont également les liens entre Clearstream et l'église de scientologie décrits dans révélation$ par
Denis Robert:
"J’ai déjà eu suffisamment d’ennuis avec Clearstream. Quand les scientologues vous coincent, ils ne vous lâchent plus. Simplement, relisez le jugement. Primo, vous verrez que la société qui a fait le nettoyage informatique a son siège à Clearwater, la capitale mondiale de la scientologie. Secundo, la sœur d’André Lussi, l’ex-patron de Clearstream, était responsable de l’Eglise de scientologie en Suisse, fin des années 80. Tertio, le paquebot acheté au début des années 70 par le gourou, Ron Hubbard, l’a été grâce à Cedel. Quarto, des stages bizarres pour des informaticiens de Clearstream ont été organisés dans un château à Johannesburg. La scientologie possède justement une «Faculté» dans un château de Johannesburg. "
Cela dit , il faut faire attention à ce que l'on écrit et aux informations que l'on trouve sur le net même si elles sont justes.

Voir les commentaires

le projet de loi de financement de la sécurité sociale

25 Septembre 2007, 20:34pm

Publié par Simon Duplessis

Le projet de loi de financement de la sécurité sociale

Objectif pour 2008 :

Passer de 11,7 milliards de déficit à 8,3 pour 2008 avant de retourner progressivement à l’équilibre.

Quatre réformes structurelles devant rapporter 1,7 milliards d´économies :

     1    la tarification à l´activité à 100 % à l´hôpital ;  Le Plfss 2008 prévoit que les hôpitaux seront intégralement   financés en fonction de leur activité (T2A).

      2   de nouveaux modes de rémunération pour les médecins libéraux ;

3.      une régulation de l´installation des nouveaux professionnels de santé dans les zones sur-médicalisées

4.     les franchises médicales pour financer les « nouveaux besoins de santé publique ». (0,50 euros par boîte de médicament et par acte paramédical, 2 euros sur les transports sanitaires)

L´apport de recettes nouvelles aux régimes sociaux, à hauteur de 2 milliards d´euros, est également au programme :

  1. mise en place du prélèvement à la source sur les dividendes ( gain estimé : 1,3 milliards d´euros) ;
  2. fin des dispositifs d´exonérations totales de cotisation sur les accidents du travail et les maladies professionnelles (gain estimé : 180 millions d´euros),
  3. prolongation de la taxe de 1% sur le chiffre d´affaires des laboratoires pharmaceutiques ( gain estimé : 100 millions d´euros) et demande d´une contribution de 50 millions d´euros aux grossistes-répartiteurs. 
  1. Une expérimentation pendant 5 ans de nouveaux modes de rémunérations des professionnels de santé, sous la forme d´un forfait ou par capitation (prise en charge des patients en affection de longue durée) sera lancée « dès l´année prochaine ». demandés.

     9 Concernant la démographie médicale, Roselyne Bachelot souhaite que « les partenaires conventionnels entament des négociations » pour traiter de la question des inégalités géographiques dans les prochains mois.

     10 Les pharmaciens et les professionnels de transport sanitaire sont aussi concernés par le Plfss. Le gouvernement propose ainsi de favoriser les regroupements d´officines pour optimiser leur répartition sur le territoire. De nouvelles dispositions visant à renforcer l´encadrement et la régulation des transports sanitaires sont prévues.

      A plus long terme et pour ne pas se contenter « de poser des rustines », le gouvernement annonce vouloir ouvrir « un grand débat sur le financement de la santé pour réfléchir au partage entre la prise en charge par la solidarité nationale et ce qui relève de la responsabilité individuelle à travers une couverture complémentaire ». 

Il y a des choses positives comme celle de chercher à mieux répartir les praticiens sur le territoire : on dit qu'il y a plus de dermatologues dans les Alpes Maritimes que dans tout le Royaume Uni. On sait bien que la pléthore de spécialites est inflationniste.Le système de rémunération à la capitation est à essayer . Il n'y a pas de raison par exemple de voir en consultation un hypertendu équilibré tous les mois sous prétexte d'alimenter la caisse de certains praticiens.
En revanche , on continue à taxer les laboratoires comme des vaches à lait (le prix du médicament en France est déja moins cher qu'ailleurs) ce qui n'est pas une mesure souhaitable pour l'emploi (l'industrie pharmaceutique "dégraisse" déja à tour de bras).
On peut douter de l'efficacité des hôpitaux qui seront rémunérés à l'acte. Il y a un risque réel de les voir développer les activités les plus rentables.
La franchise sur les boîtes : pourquoi pas si  le conditionnement pour des traitements de 3 voire 6 mois existe afin de ne pas léser les malades chroniques.
Cela dit, la part de remboursement diminue à chaque plan de financement sans pour cela régler le problème du déficit.
Les  réformes structurelles sont remises aux calendres grecques et de plus on ne remet pas en cause le monopole de la sécurité sociale.
Vous avez dit replâtrage ?

Voir les commentaires

Rendez-vous ou choc des civilisations?

25 Septembre 2007, 14:11pm

Publié par Simon Duplessis

Doit-on opposer Samuel Huntington auteur en 1993 du choc des civilisations  à Emmanuel Todd co-auteur du récent ouvrage  « le rendez vous des civilisations » ?

En réalité, Huntington  n’a jamais envisagé comme certaine   la confrontation entre le monde musulman et l’Occident. C’est plutôt les événements de 2001 qui ont accrédité cette idée de guerre inéluctable entre deux civilisations. Pour lui, l’époque des  états multicivilisationnels est révolue et leur maintien est source d’instabilité majeure (Tchetchénie, Liban ). En outre, notre modèle n’est pas forcément  exportable dans les mondes africains ou asiatiques où l’on assiste à la formation de blocs de civilisation. La notion d’une suprématie occidentale est à ses yeux immorale , dangereuse et surtout  fausse en raison de la démographie galopante dans le reste du monde..    todd2.jpg 
C’est plutot sur ce 2° point que Emmanuel Tood porte la contradiction : la démographie du monde musulman est en baisse avec le développement culturel et économique (taux de fecondité de 1,7 en Azerbaidjan, 2 en  Tunisie et en Iran) . Ces pays suivent la même courbe démographique que celle des européens il y a  quelques décennies. La baisse de la fécondité a par ailleurs toujours précédé l’affaiblissement de la pratique religieuse d’oû l’idée pour Todd  d’une « dé-islamisation » possible du bloc musulman même s’il faut tempérer ce jugement en fonction  des pays (ceux issus du colonialisme européen auraient une longeur d’avance de ce point de vue là).

Peut-on croire Emmanuel Todd ? Pourquoi pas … En tout cas, c’est lui qui dès 1976 avait prévu la chute du rideau de fer à court terme.

Voir les commentaires

Ben Laden new look

23 Septembre 2007, 18:31pm

Publié par Simon Duplessis

La vidéo du 11 septembre 2007 de Ben laden serait bien un montage.
La vidéo daterait de 2004, il y aurait des coupures dans la bande pour intégrer du son portant sur les actualités, la barbe noire serait un effet d'imagerie.

Voir les commentaires

l' Islam et l'esclavage

23 Septembre 2007, 15:25pm

Publié par Simon Duplessis

Bonne surprise jeudi dernier dans l'émission 2000 ans d'histoire : Patrice Gélinet sort de l'historiquement conforme pour nous parler avec Malek Chebel de " l' Islam et l'esclavage". On apprend en particulier que le Coran ne le condamne pas et que les musulmans ont eu des millions d'esclaves noirs mais aussi européens (mais oui..) pendant des siècles et que l'esclavage perdure encore de nos jours dans certains pays musulmans (il a été officiellement aboli en Mauritanie en 1980 seulement !).
En fait, tout le monde le sait au moins depuis le livre de
Jacques Heers "Les barbaresques - Course et guerre en Méditerranée, XIVème-XVIème siècle ".
Il est probable également comme ce dernier le souligne dans "l'histoire assassinée" que l'histoire officielle a mené une désinformation savante pour occulter les méfaits des turcs en Europe.
Par exemple; pour la plupart le terme "barbaresque"  est utilisé comme désignant implicitement des pirates opérant en méditérranée . Il est bon de  préciser que ce sont des musulmans turques ou provenant de leurs colonies ( Berbérie). Tous les français connaissent la bataille de Marignan mais bien peu  
Lépante (1751) ou Vienne (1683).

Voir les commentaires

1 2 3 4 > >>