Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Eclairage

Articles avec #affaires

Tous pourris ?

11 Avril 2013, 06:18am

Publié par Simon Duplessis

La république démocratique de France connait depuis peu quelques soubresauts. Le parti unique UMPS est secoué par le scandale dit "Cahuzac", du nom d'un  ministre du budget qui a tenté de se soustraire aux impôts. Rien de bien grave, me direz vous,  à un moment où le pays s'est doté d' un  repris de jusitice comme premier ministre.  Mais tout cela  vient par malheur compléter une longue série d'affaires en tout genre (marchés publics, ventes d'armes, financements des partis, emplois fictifs, abus de biens sociaux )  et une longue, très longue liste d' hommes politiques pris la main dans le sac. Citons en vrac et de tête, Carignon, Noir, Tiberi,  Mitterand lui même, Harlem Désir, Emmanuelli, Juppé, Woerth et bien d'autres comme Julien Dray et Gérard Longuet. Certains ont eu chaud aux fesses comme Chirac , d'autres du plomb dans la tête comme Berégovoy, Piat ,  Grossouvre ou ont bu la tasse comme Robert Boulin.

 

Du coup, le bon peuple ne dit rien mais n'en pense pas moins si bien que les bien pensants craignent une réaction populiste.

Pour rappel, le populiste est un imbécile de français, blanc et de souche souvent, ce qui n'arrange rien, qui a une facheuse tendance à croire que tout cela est la partie émergée de l'iceberg et à crier "tous pourris" dans les manifs.  C'est dire l'engeance !

 

Voila le moment idéal pour déclarer que tout le monde en croque car c'est comme cela que l'on se défend quand on est indéfendable. Ainsi il apparait que Mme Le Pen a un copain qui est le copain de Cahuzac. Heureusement, qu' à ce compte là , Moscovici,  n'est pas celui de DSK et Jack lang celui d'Harlem.

 

Tout le monde sent bien que les vrais problèmes sont ailleurs;  sans doute dans le relativisme culturel et moral du pays, le  déclin démographique et civilisationnel, et enfin  dans la faillite financière du pays qui s'annonce avec fracas.

Quant à  la république irréprochable , ça fait 220 ans que l'on n'y croit plus.

 

Voir les commentaires

Bourgi : la "manip"...

14 Septembre 2011, 10:42am

Publié par Simon Duplessis

bourgi.jpgLa ficelle "Bourgi" est tellement grosse que cela en devient ridicule. Le scoop a été repris en boucle et a fait dès le soir même  l'objet de débat dans les émissions phares type"" c dans l'air" menées par les  experts habituels, infatués et inconsistants. Tout cela sent la" manip" à plein nez.

Qui est Bourgi ? c'est un avocat franco-libanais à la  gueule de marchand de tapis tunisien, un fidèle serviteur de Nicolas Sarkozy qui a fait sa carrière dans les officines secrètes du pouvoir spécialisées  dans les pays africains.

Quelles sont ses motivations à jeter un pavé dans la mare ? : " sa conscience qui le taraude" dit il sans rire !

Que risque t-il ?  : il risque théoriquement  gros,  comme complice des faits qu'il dénonce et pourtant il ne semble pas s'en émouvoir. On peut aisément imaginer qu'il a des protections et qu'il agit certainement  sur ordre .

Qui dénonce t-il ? Chirac et Villepin ... qui ne présentent aucun intérêt;  l'un ayant  perdu la mémoire, l'autre étant un "has been" politique; et puis comme par hasard J-M Le Pen , le fondateur du Front national et père de la concurrente la plus dangereuse de Sarkozy ... Cherchez à qui profite le crime ...

Robert_Bourgi-Sarkozy-0f696.jpg

Voir les commentaires

Déballage de printemps

4 Juin 2011, 12:30pm

Publié par Simon Duplessis

 

http://www.cucuron.info/wp-content/uploads/2011/06/luc-ferry.jpgDénoncer les faits et non pas l' homme; voila le challenge auquel est confronté Luc Ferry.

Bien que républicain, l'ancien ministre me parait sympathique; peut être en raison d'e la naiveté qu'on ressentait chez lui du temps où il faisait partie du gouvernement Raffarin. Un brin passionné, intelligent, et épris du bien commun, il pensait sincèrement à l'époque pouvoir secouer le mammouth.  Il a donné depuis l'impression d'avoir été mal à l'aise  dans ce panier de crabes et d'avoir pris  de la distance vis à vis du monde politicien.

Aujourd'hui, accusé de faire un grand déballage, il se retrouve dans la peau du vilain délateur. Le désigner comme tel, c'est faire fi d'un minimum de psychologie; je pense que Ferry se retrouve  plutôt en prise directe avec sa conscience. Tout se passe, en fait, comme s'il  ne pouvait se contenter d'être le témoin silencieux d'une histoire qui le dépassait. 

 

Cela me rappelle une anecdocte personnelle; il y a bien longtemps,  j'avais été admis dans une école post-bac qui avait abrité  dans ses murs au cours des siècles quelques gloires nationales. La devise de la boîte était "Sciences, Patrie, Humanité " ou quelque chose comme cela. Bref, une boîte bien comme il faut, dans laquelle un jeune homme  plein d'entousiasthme devait pouvoir trouver le moyen de s'épanouir. Comme souvent, un bizuthage en règle était la tradition essentielle de la dite école et pendant deux mois les anciens avaient le droit d'humilier conscienceusement leurs petits camarades et même de se livrer à des sévices d'ordre sexuel. L'administration (je me souviens encore des noms des responsables, mais-je-ne-dirai-rien-même-sous-la -torture) était étrangement absente pendant ces exactions. Chose étonnante, la loi du silence perdure encore aujourd'hui dans le milieu professionnel. *

A l'époque, j'avais trouvé cela écoeurant mais, pas une seconde, il ne m'était venu à l'esprit de lancer un pavé dans la mare car dans ce genre d'affaire,  le courage  ne suffit pas; il faut aussi de la lucidité ,  de la  détermination et une force de caractère  souvent exceptionnelle.

   

 Si l'on fait souffrir l'un de vous, que ce ne soit pas comme meurtrier, voleur, malfaiteur, ou comme dénonciateur. Mais si c'est comme chrétien, qu'il n'ait pas de honte, et qu'il rende gloire à Dieu à cause de ce nom de chrétien.

 

* De grâce, ne cherchez pas le nom de cette école !  Elle n'existe plus.. A t'elle seulement existé ?

ecole

.

Voir les commentaires

Un costume sur mesure

15 Mai 2011, 16:00pm

Publié par Simon Duplessis

http://photo.europe1.fr/infos/dsk-strauss-kahn-fmi-187675/2334961-1-fre-FR/dsk-strauss-kahn-FMI_scalewidth_630.jpgLa  côte de la star de Washington n'aura pas résisté aux prémices de la pré-campagne présidentielle. Après la Porshe, il y a eu le costume et puis maintenant une entrevue un peu embarrassante avec une femme de ménage d'un Sofittel.

Par principe, on ne tire pas sur une ambulance et personnellement, j'ai de la commisération pour DSK qui se trouve  confronté de plein fouet à sa propre turpitude, lui qui était si prompt à la dénoncer chez les autres. Je souhaite que le 15 mai 2011, s'il s'avère réellement coupable, soit pour lui le début d'une prise de conscience et du repentir.

 

Avant d'en savoir plus, attachons nous plutôt aux réactions des uns et des autres;

Pour certains comme la strauss-kahnienne Michelle Sabban, vice-présidente du Conseil régional d'Ile-de-France.; il s'agit d'un "complot international" et idem pour Mme Christine Boutin qui pense que DSK s'est fait piégé.

Même sentiment pour les "gens de la rue" interrogés sur le vif  par BFM (en fait , ils semblent avoir été  choisis sur le volet); C’est un peu bizarre à quelques mois des élections d’avoir cette affaire-là. Parfois on se pose la question de savoir si c’est pas un petit coup monté.

Comme quoi il existe de bonnes théories du complot surtout  quand elles vont dans le bon sens.
Pour  Pierre Moscovici, autre proche du patron du FMI, qui semble oublier que l'on ne prête qu'aux riches: cela ne ressemble en rien à DSK ! 


Les autres ténors de la politique, mise à part MLP et  N. Dupont Aignan qui appellent un chat un chat, invitent à  la prudence comme s'ils nous avaient habitués à respecter la présomption d'innocence (voir l'affaire de Carpentras, ou celle de Bruno Golnisch accusé de "contestation de crime contre l'humanité" pour avoir répondu que c'était aux historiens de s'intéresser à l'histoire)

Bernard Debré, lui, de façon surprenante, monte au créneau:  "C'est humilier la France que d'avoir un homme qui soit comme lui, qui se vautre dans le sexe, et ça se sait depuis fort longtemps".


Et si, en fait, ce n'était pas la France qui était humiliée dans cette histoire mais plutôt la diaspora juive et Israel dont DSK se réclame avec force, lui qui disait "se lever chaque matin en se demandant comment il pourra être utile à Israël" ?

En effet, DSK, aujourd'hui,  n'a pas fait de cadeau à sa communauté, ni à Israël, tout comme hier Polanski, accusé de viol, lui sur une mineure, Madoff en prison pour 150 ans pour une escroquerie estimée à 50 milliards de dollar, et l'ex-président israélien Moshé Katzav condamné à 7 ans de prison ferme pour viols.

 

 

 

 


Voir les commentaires

Complot antisémite

29 Septembre 2009, 14:32pm

Publié par Sacha

Ce sont toujours les mêmes qui trinquent.
 Aujourd'hui, Roman Polanski est accusé de viol sur une mineure, l'année dernière c'était DSK qui l'était pour favoritisme au FMI en faveur de sa maitresse. Il y a quelques mois, Julien Dray faisait l'objet d'une enquête pour abus de confiance. Quant à Madoff, il a été condamné pour l'escroquerie du siècle après avoir plumé ses déposants de plusieurs millions de dollars. En juillet dernier, la police américaine arrête le gang des rabbins du New Jersey, spécialisé dans le trafic d'organe.  Est-ce la fatalité ? Est-on en présence d'un complot antisémite ?

Voir les commentaires

Un vrai culot !

3 Novembre 2008, 20:25pm

Publié par Simon Duplessis


Strauss-Kahn cartonne Hervé Gaymard envoyé par aklineuropa

Voici ce fameux épisode télévisuel où DSK met KO Hervé Gaymard révélant ainsi un culot extraordinaire car il faut vraiment être gonflé pour  donner des leçons de morale  en trainant  une telle collection de casseroles derrière soi !
Voila un  tueur redoutable ; il n'y a pas une once de pitié à attendre de lui .

Voir les commentaires

Mauvaise passe pour le Medef

8 Novembre 2007, 20:47pm

Publié par Simon Duplessis

« Le Medef soupçonné de détourner l'argent de la médecine du travail »
Santé.net; Les Echos, Le Parisien, Libération, L’Humanité

Les Echos indiquent que
« cités par France Inter et rue89.com, plusieurs syndicalistes CGC affirment que des antennes régionales et départementales du Medef utilisent les cotisations destinées à la santé des salariés pour payer leurs locaux, leurs permanents ou des notes de frais ».
Le journal cite un président de Medef territorial, qui reconnaît qu’« il y a parfois confusion des genres », un autre notant que
« ça a toujours été une source de revenus pour beaucoup de monde ».
Les Echos observent toutefois qu’
« officiellement, le Medef dément, arguant de l'accord interprofessionnel de septembre 2000 sur la santé au travail pour rappeler que les comptes de la médecine du travail sont certifiés et que les syndicats siègent dans les instances ».
Le quotidien rappelle en outre qu’«
en mai 2001, une recommandation interne du Medef a attiré l'attention sur «l'indépendance des organismes périphériques» que sont la médecine du travail, la formation professionnelle ou les prud'hommes ».
Le journal cite Hugues-Arnaud Mayer, président de la commission développement des territoires, qui déclare quant à lui :
« Nous n'avons aucun moyen de savoir ce qui se passe dans ces organismes ».
Le Parisien relève également que
« le Medef aurait puisé des fonds à la médecine du travail ».
Le quotidien indique que selon rue89.com,
« à Issy-les-Moulineaux, le service médical interentreprises de la banlieue sud-ouest a passé en 2001 avec le Medef Hauts-de-Seine Sud une «convention» qui stipule que le service de médecine du travail prend en charge «à hauteur de 75 %» les frais de secrétariat, la moitié du salaire du secrétaire général de l’organisation patronale et la moitié des frais du véhicule de tourisme du Medef ».
Le quotidien ajoute que
« depuis 2005, cette convention «a été remplacée par un forfait de 80 000 euros par an pour faire tourner le comité patronal au détriment de la médecine du travail» ».
De son côté, L’Humanité titre en Une sur
« les financements douteux du patronat ».
Le journal consacre ainsi deux pages à « l’arnaque du Medef », et parle de « médecine sous tutelle ».

Voir les commentaires

L'éthique dans les affaires

6 Novembre 2007, 21:16pm

Publié par Grégoire Vesin

 L'affaire UIMM prend de l'ampleur.
PARIS (Reuters) - Le procureur de Paris Jean-Claude Marin, critiqué par l'opposition socialiste pour son action dans l'enquête sur la supposée "caisse noire" de l'organisation patronale UIMM, annonce l'ouverture probable d'une information judiciaire et de nouvelles découvertes. 

Il faut rappeler que des retraits en liquide d'un montant de 5,6 millions d'euros, ont été effectués entre 2000 et 2007, sur un compte de l'UIMM à la BNP. 
Les enquêteurs privilégient la piste du financement occulte de syndicats. Mais ils n'excluent pas que des partis politiques ou des parlementaires aient pu bénéficier de cet argent .(Le Monde  du 6/11)

  Depuis deux décennies, les grandes écoles et les universités d'économie ont mis à leur programme des cours sur l'éthique des affaires. Souvent ces cours ne représentent que quelques heures dans le programme d'une année. Bien sur il ne faut surtout pas généraliser mais l'on voit bien que si des cours d'éthique ont été mis en place , c'est pour mieux masquer les turpitudes de certaines entreprises. Méthode bien cynique s'il en est que de prêcher la bonne conduite pour mieux s'en affranchir.
Compte tenu des probables révélations sur cette affaire, il est assez amusant de constater la gêne  que commence à connaitre le plus puissant syndicat patronal. Il faut noter que  l'UIMM , est le plus gros financeur de fonds du MEDEF. Celui-ci  composé de représentants des plus grosses entreprises françaises et de cadres,  doit montrer l'exemple vis à vis  des entreprises adhérentes et surtout être le garant de leur moralité  .
Le MEDEF pour sa part ne semble pas bien curieux de connaître l'origine des fonds de ses cotisants et ce ne sont pas les cris de vierge effarouchée de sa présidente qui peuvent suffire à masquer  son manque de curiosité, son inconséquence, voire son incompétence ou pire sa complicité. Complicité d'autant plus gênante qu'on l'a vue complimenter son ami Nicolas, en public du moins, lors des universités d'été. Bien sur, elle ne peut être tenue pour responsable d'un système qui ne date pas d'hier mais qui semble avoir satisfait l'ensemble des acteurs impliqués.

Le système de détournement et de fraudes fiscales, de financement occulte semble ne pas avoir perturbé grand monde depuis des années et même se banalise avec la caution bienveillante des banques.
 
Il n'est qu'à nous souvenir de l'étrange complicité d' Antoine Seillière et de Jacques Chirac pour mieux comprendre l'inertie du MEDEF dans sa prétendue opposition à notre ancien Président .
 
Les méandres de l'enquête risquent bien de lever des lièvres et on ne voit pas pourquoi ils échapperaient à une justice rendue très indépendante par Nicolas Sarkozy. On sait l'homme revanchard et obstiné. Jacques Chirac risque, après son premier ministre de connaître les affres de son ancien rival à moins que l'ancien Président ne décide de se décharger sur son ancien Premier Ministre une nouvelle fois.
 
Rappelons, pour mémoire, que la France est classée 35 ieme au rang des pays les plus corrompus ! Souhaitons qu'avec les révélations qui ne manqueront pas de survenir, elle ne grimpe dans ce palmarès.
 
L'argent n'avait pas d'odeur, maintenant on sait qu'il est daltonien.
 
A suivre .......

Voir les commentaires