Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Eclairage

Les "libres" penseurs

7 Septembre 2009, 08:24am

Publié par Arthur McKenzie

Dans  secret défense, le blog où vous pouvez  tout savoir sur ce qui est kaki ou bleu marine, j'ai appris qu'il existait encore des généraux courageux  capables de donner leur point de vue personnel. Ainsi, Vincent Desportes dans "secret défense" fait presque figure de contestataire . je cite :
 Le général Vincent Desportes, directeur du Collègue interarmées de défense, publie un excellent article dans le
dernier numéro de Politique étrangère, la revue trimestrielle de l'Institut français des relations internationales (Ifri)*. Il y pointe les risques du "tout technologique", de l'imitation du modèle américain et des risques d'une recherche systématique de l'interopérabilité avec les Etats-Unis. Une réflexion utile au moment où la France réintègre pleinement l'Otan.
En se renseignant un peu plus, on s'aperçoit que le général en question est en fait celui qui a fait virer Aymeric Chauprade du CID .
En fait, il n'ya rien rien d'étonnant à cela. Le système peut être critiqué et même doit être critiqué de l'intérieur pour démontrer que la liberté d'expression existe dans notre modèle républicain et démocratique. Ainsi, dans chaque domaine, on laisse  des gens dessiner les  contours du dit système. On connaissait déja dans ce rôle Eric Zemmour, Jean François Kahn, , Philippe  de Villiers (qui vient de se griller complètement)  et quelques autres.
Gageons que ce général a une belle carrière devant lui . A suivre.

* Rappelons que l'IFRI est dirigé par Thierry de Montbrial,  membre du comité directeur du Groupe Bilderberg . Comme quoi , tout se tient !

Commenter cet article

Chouan récalcitrant 11/09/2009 01:13

De la carrière mais pas d'honneur. Se supprimera-t-il un jour devant le peu de reluisant de sa vie. Il n'aurait pas pu servir dans la marine,dont la  devise est contadictoire à sa pensée !

O'Sulivan 10/09/2009 12:32

Commentaires contradictoires du général Abrial , hier lors de la journée de prise de fonction comme commandant suprème de l'Otan chargé de la reflexion sur l'avenir des troupes: Il affirme dans un premier temps venir avec ses propres idées puis dans un deuxième ne pas vouloir imposer ses idées mais bien appliquer la reflexion des divers membres de l'Otan ! Ca commence bien !